Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Portraits > Portrait de Danièle Garcelon, Directrice Générale du Monte (...)
vendredi 23 juin 2017

Portrait de Danièle Garcelon, Directrice Générale du Monte Carlo Beach, Groupe SBM, une passionnée d’hôtellerie

 

Danièle Garcelon est entrée dans l’hôtellerie par hasard selon ses mots, mais il n’y a pas vraiment de hasard quand on parle d’hôtellerie. Pour y rester, il faut quelque part que ce soit une vocation, voire un sacerdoce, et on se rend vite compte que l’hôtellerie est la vocation de Danièle Garcelon, ou plutôt sa passion.

Jeune bachelière, Danièle entreprend un BTS Hôtellerie à Nice, par goût du contact, du service, des échanges humains : quoi de mieux que l’hôtellerie pour cela ? Mais elle veut goûter à autre chose et entreprend une année d’université en économie… Trop généraliste pour Danièle qui aime les choses précises et concrètes.
Elle décide alors qu’il est temps de « bosser » et sans savoir vraiment ce qu’elle cherche, elle tombe dans le journal local sur une annonce qui éveille sa curiosité : « Palace cherche secrétaire de réception ». L’hôtellerie de luxe ? Pourquoi pas ? Elle tente sa chance et son bagou lui ouvre les portes d’un des palaces monégasques de la Société des Bains de Mer : l’Hôtel Hermitage.
Et c’est le coup de foudre pour l’atmosphère magique de l’hôtel, de quoi lui donner des ailes. C’est la passion qui fait avancer Danièle, et surtout les projets. L’entrée de le groupe SBM sera synonyme d’épanouissement : elle y rencontre son mentor, Dario Dell’Antonia (disparu en 2008), alors directeur des opérations hôtelières du groupe, dont elle parle encore avec beaucoup d’émotion. Ce mentor lui ouvre des portes, en se montrant très exigeant mais tellement humain, passionné et dévoué qu’elle ne peut qu’être admirative et avoir envie de suivre ce modèle.

Entrée comme secrétaire de réception, sa forte personnalité, sa curiosité et surtout sa force de travail lui permettent l’accès au poste d’assistante de direction. Elle restera 5 ans dans cet hôtel qui lui fait encore briller les yeux. Puis Danièle veut découvrir d’autres horizons, avoir un nouveau moteur de motivation. Et son mentor lui propose un poste d’assistante de direction toujours, mais dans un établissement plus petit, le Mirabeau (fermé depuis novembre 2007). Encore un lieu qui l’enthousiasme, partout où elle passe, Danièle entrevoit le potentiel positif. Elle y reste 5 ans, et même envie de mouvement. Dario Dell’Antonia, devenu Directeur Général de l’Hôtel de Paris, le fleuron de la SBM, l’appelle alors à ses côtés. Elle y restera 10 ans, et le palace lui offre plus de challenges qu’elle pouvait en rêver. Mais la valse des directeurs après le départ de celui qu’elle admire tant depuis ses débuts essouffle son enthousiasme, et elle met alors son audace en action.

L’audace lui permet en effet d’aller directement s’adresser à Michel Novatin, alors Directeur Général du groupe SBM. L’audace lui permet même de refuser la première proposition du « grand patron », pas assez enthousiasmante pour Danièle. Et ce coup de poker fonctionne : Michel Novatin lui propose la direction générale du Monte Carlo Beach, un établissement atypique du groupe, car plus petit (40 chambres seulement), plus excentré (situé à Roquebrune Cap Martin), mais avec un potentiel que Danièle perçoit immédiatement. Danièle redonne vie à ce petit joyau, qui est rénové en 2008 avec l’intervention de l’architecte, scénographe et designer, India Mahdavi, et qui devient membre des Relais & Châteaux en 2010.

L’impulsion dynamique et positive de Danièle redonne un second souffle au petit hôtel qui devient rapidement la résidence secondaire de ses clients, souvent très fidèles et qui reviennent de génération en génération, pour le côté familial des lieux, mais jamais familier. Ce sont ces valeurs que Danièle porte et souhaite transmettre. Car au-delà d’un directeur général expérimenté et très exigeante, elle souhaite surtout transmettre sa passion. Et ça fonctionne : quoi de mieux pour impliquer ses équipes et les motiver que de leur apprendre ce qu’on sait et surtout l’amour du métier. C’est probablement un des enseignements que Danièle a retenu de son mentor.

L’hôtellerie lui a finalement offert ce qu’elle cherchait : l’échange, le contact, les relations humaines auprès de ses clients, auprès de son personnel, des autres personnalités du tourisme… Avec son personnel, elle use de son instinct maternel : tantôt exigeante et sévère, tantôt protectrice et attentive. Et ce rapport est essentiel, car un des éléments les plus difficiles de son métier est pour elle le recrutement.

Si Danièle ne revendique pas le fait d’être une femme dans un monde d’hommes, mais avance sans hésitation que c’est la personnalité qui permet d’évoluer, elle est en revanche investie personnellement dans un réseau de femmes, le Club Soroptimist, mais rien de féministe dans tout cela, c’est juste le moyen d’ouvrir son esprit et son regard à d’autres mondes que celui du luxe !

A un jeune qui souhaiterait se lancer dans l’hôtellerie, elle l’interroge : « qu’est ce qui te fait vibrer ? Aimes-tu les gens ? As-tu l’envie, la volonté, le courage ? As-tu peur de faire beaucoup d’heures et de ne pas avoir de week end et jours fériés ? Es tu prêt à écouter et à recevoir les conseils et les reproches ? Si c’est oui, alors fonces ! »

Quelque part, à travers ces questions, Danièle se décrit, car son métier, son environnement, ses clients la font vibrer. Elle avance grâce à une force de travail et une volonté qui ne la quitte jamais. Les seuls moments où elle « coupe » entièrement, c’est lors des rares moments pendant lesquels elle part se ressourcer à la montagne, environnement qui l’apaise. C’est dans ces rares moments qu’elle prouve encore une autre de ses qualités : savoir faire confiance… Combien de directeurs parviennent à totalement éteindre leur mobile, même pour quelques heures ?

Danièle Garcelon a passé toute sa carrière au sein du groupe SBM, elle y a fondé une famille en ayant une fille, âgée d’aujourd’hui 22 ans. Cette flamme qui s’est éclairée lors de son entrée à l’Hermitage ne l’a jamais quittée, elle travaille avec conviction et engagement, parce qu’elle croit en son métier, en son groupe, en son hôtel et en ses équipes. C’est sans doute cette flamme qui explique sa réussite professionnelle… Un coup de foudre qui tient depuis plus de 20 ans !

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/1316

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien https://suiv.me/1316 vers sa source ou le lien https://suiv.me/1316.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

Les commentaires

  • 1. Portrait de Danièle Garcelon, Directrice Générale du Monte Carlo Beach, Groupe SBM, une passionnée d’hôtellerie, 21 mars 2012, 19:04, par RISCH Corinne

    magnifique parcours , j’aimerai travailler dans votre hotel merci pour votre réponse je suis femme de chambre depuis 2O ans sur MONACO

  • 2. Portrait de Danièle Garcelon, Directrice Générale du Monte Carlo Beach, Groupe SBM, une passionnée d’hôtellerie, 21 janvier 2013, 13:37, par MORIEUX

    janvier : un mois difficile , de vie, de réalité, de disparition et d’éspérances
    je suis un ancien employé ayant travaillé pour Monsieur Dario dell’Antonia . je vous dis /merci de l’avoir évoqué comme votre mentor, il fut le mien également pendant 25 ans ,
    MERCI DE LUI RENDRE HOMMAGE
    VOUS ËTES " une personne alliant rigueur et humanité : bravo Il aurait fier de VOUS ;
    Je vous souhaite la plus belle année que vous puissiez VIVRE au sein de la SBM
    et remercie tous les fondateurs et collaborateurs de la SBM sans oublier le premier : le client , celui qui vous donne sa confiance : cela s’appelle de la fidélité, parai-il ? CONTINUEZ à faire partir des meilleurs et soyez un pilote au sein del a SBM / ENTRAINEUR ET DRIVER !!!!!
    jean morieux

  •  
     

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »