Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Portraits > Portrait de Hugo Bernardi, propriétaire de l’Hôtel (...)
vendredi 23 juin 2017

Portrait de Hugo Bernardi, propriétaire de l’Hôtel Gardena et de l’Alpina Dolomites en Italie, un hôtelier des temps modernes

 

L’élégance de cet homme de 46 ans pourrait le faire passer pour un acteur hollywoodien, mais Hugo Bernardi est avant tout un père de famille comblé et un chef d’entreprise dévoué.

Il est la troisième génération d’une famille d’hôteliers, et le fervent défenseur d’une longue tradition d’accueil du Val Gardena dans les Dolomites italiennes,, une station de sports d’hiver célèbre en Italie. Ses grands parents ont acquis une villa le lendemain de leur mariage en 1923 et l’ont transformée en chambres d’hôtes, qui devint en 1936 l’Hôtel Gardena. La mère d’Hugo Bernardi prit le flambeau en 1981, avec son mari, toujours en famille, le maître mot de cette lignée.

La tradition familiale pour moteur, Hugo Bernardi entame des études de commerce puis d’hôtellerie en Allemagne à Bad Reichenhall. Lors du décès de son père en 1985, le jeune Hugo n’a que 21 ans et il décide d’aider sa mère dans la gestion quotidienne de l’établissement. Touche à tout, il endosse successivement les rôles de barman, réceptionniste, cuisinier… car il est pour lui important, voire essentiel pour un futur dirigeant, de connaître chaque secteur de son hôtel. Le décès de son père fut le tournant de sa carrière, car il comprit quel chemin il devait suivre : épouser le métier d’hôtelier. C’est donc naturellement lui, le benjamin de quatre enfants et seul garçon de la fratrie, qui poursuit la tradition en 2000, en reprenant l’établissement familial, accompagné de sa femme Cinzia, toujours en famille. Entreprenant dans l’âme, il décide de raser l’hôtel familial pour tout reconstruire de zéro. En seulement neuf mois il obtient son premier succès : l’inauguration du Hôtel Gardena en décembre 2001. En décembre 2003, le Gardena obtient sa cinquième étoile et à l’automne 2004, le Gardena entre dans la prestigieuse chaîne internationale des Relais & Châteaux.

La famille, toujours la famille, ce mot revient souvent dans la bouche de ce quadragénaire, père de quatre filles de 3 à 16 ans, qui sont « son soleil et son bonheur ». Ainsi, sa sœur Gabi participe aussi à l’affaire familiale en dirigeant à la fois le centre de beauté du Gardena et celui de l’Alpina Dolomites Gardena Health Lodge & Spa. Quant à son épouse, elle vient d’une famille de professionnels du tourisme, elle a donc choisi de travailler à ses côtés dans l’hôtel familial.

Travailler dans l’hôtellerie est souvent synonyme de sacerdoce, mais Hugo Bernardi privilégie aussi l’épanouissement personnel, à travers sa famille bien sûr, mais aussi au travers de projets personnels comme le sport, qui le passionne. Aujourd’hui, un rêve le motive : devenir pilote automobile ! Attention, il ne faudrait pas croire que ce touche à tout aime le risque ou le danger… Il est seulement avide de défis personnels et professionnels.

C’est d’ailleurs ce goût du défi qui l’a poussé à entreprendre un nouveau challenge professionnel en 2010 : créer un nouvel hôtel : l’Alpina Dolomites, un 5 étoiles qui a ouvert ses portes en décembre dernier. Voilà un homme à qui tout sourit, et qui s’en donne les moyens. Conscient d’être dans une position de grande responsabilité, il dirige 160 personnes et ne prend pas cette responsabilité à la légère, de par son goût pour l’esprit d’équipe et d’entreprise. Conscient également qu’à chaque jour suffit sa peine, il n’a pas peur des difficultés, car elles sont inhérentes au métier. Par ailleurs, encore une fois, il sait qu’il peut compter sur son équipe et surtout sur sa famille.

Lorsqu’on demande à Hugo Bernardi ce qu’il dirait à un jeune qui souhaiterait intégrer le monde de l’hôtellerie, il répond que c’est un métier formidable qui peut apporter beaucoup de satisfaction à celui qui s’investit. En outre, selon lui, à une époque où peu de métiers permettent de bien gagner sa vie, l’hôtellerie offre une large gamme d’opportunités et de défis pour qui sait rebondir. Et surtout, quoi de mieux que de travailler auprès de personnes qui sont en vacances ? Le but de ce métier est de donner du plaisir et du bonheur aux personnes qui viennent dans les hôtels pour le loisir, les vacances ou même pour le travail. Enfin, le mot clef pour réussir dans ce métier, c’est la passion.

Le monde de l’hôtellerie renvoie à des personnes qui aiment sincèrement ce qu’ils font et sont reconnaissants de travailler dans cet univers.

Finalement, Hugo Bernardi est la parfaite illustration d’un hôtelier épanoui qui aime son métier passionnément, mais surtout qui a su concilier vie privée et vie publique avec une grande harmonie.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://www.tendancehotellerie.fr/article1084

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien https://suiv.me/1084 vers sa source ou le lien https://suiv.me/1084.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »