Vous êtes dans la rubrique : Le coin des vilains
vendredi 23 avril 2021

AtoutFrance en est réduit à servir la soupe à Google

 

La récente annonce par Atout France d’une journée numérique en partenariat avec le grand manitou du web et le communiqué qui en découle pourraient laisser croire à une grande opération de soutien apportée par Google aux opérateurs du tourisme. Que nenni !

Allons donc voir le fameux site travelinsights.withgoogle.com

Travel Insights avec Google {JPEG} On arrive sur une page du plus pur style Google, avec Google en gros en haut, des outils Google un peu partout sur la page et pour se donner bonne conscience, un bandeau mentionnant quelques partenaires institutionnels, ceux qui sont payés avec de l’argent public, dont Atout France.

Comme toute bonne page de e-commerce, elle contient des éléments de réassurance avec d’une part la caution morale Atout France et autres institutionnels et d’autre part des « témoignages » émanant de personnalités du monde du tourisme, les produits à placer et quelques autres ressources maison bien évidemment.

Une opération purement française ?

Euh... non. Il suffit d’aller chercher la version anglaise en bas de page pour se rendre compte que ce site n’a pas été construit spécifiquement pour la France ni encore moins pour Atout France !

Explorons Hotel Insights

Encore une page du plus pur style googlien. Il faut néanmoins insérer le nom d’un établissement pour avoir accès aux données.

Faisons le test avec le plus gros porteur français, le Méridien Etoile :

  • on nous annonce que l’intérêt de recherche concernant les hébergements de la région est compris entre -50 et -75 % sur une période de 12 semaines la plus récente avec des courbes qui reflètent les variations
  • on nous parle de l’intérêt de recherche national et international, encore une fois pour la région et non pas pour cet établissement
  • on peut alors accéder au détail par marchés pour la région : le nombre est limité à 5, pas de quoi s’émerveiller !

Puis vient la question « Vous avez besoin d’aide pour conquérir les nouveaux marchés que vous venez de découvrir ? » accompagné d’un « En savoir plus ». Quel dommage que Google n’ait pas indexé le Bescherelle ou le Bled !

Le parcours chez Google

A partir de ce lien précédant, on arrive sur :
Produits Hotel Insights {JPEG}

  • 1er bloc : ça pousse vers Google My Business
  • 2e bloc : ça pousse vers un « Guide pour améliorer votre site web pour vos clients », comme si tous les visiteurs d’un site web étaient clients !, puis vers d’autres ressources
    • la localisation avec... Google Maps et Google My Business
    • la vitesse de chargement et glisse de manière subliminale des idées sur le référencement sur... Google
  • 3e bloc : Tenir les clients informés quand les temps sont incertains. Encore une fois, Google confond la notion de client avec celle de visiteur. Et paf, on y glisse quelques outils maison comme Google Analytics ou Google Trends et bien évidemment Google My Business

Les ateliers numériques Google

Parmi les produits proposés par Google,la formation pourrait être une bonne piste. Parmi les 27 formations proposées, beaucoup ont pour objet la publicité, les campagnes de promotion, Google Ads, le référencement... avec pour outil un des outils made in Google.

On aurait pu penser que des institutionnels puissent y animer une session...

Bien évidemment, les conseils fournis dans ces ateliers sont généralement pertinents. Avant de les absorber, il est essentiel de se souvenir qu’il existe un monde non-googlien où sévissent d’autres entreprises.

Conclusion

Il s’agit d’une très belle opération de marketing rondement menée par Don Corleone Google puis relayée par des agents des services publics payés par nous.

Les données promises sont au final très génériques et limitées à quelques marchés. Même sur destinationinsights.withgoogle.com, les données sont légères et chiffrées en proportion, pas en volume.

Par contre on nous vante tous les produits made in Google et rien d’autre alors qu’il ne manque pas d’autres sites et marques du web dans le monde du voyage. Peut-être devrait-on suggérer aux équipes qui ont imaginé cette campagne de communiquer en interne avec les équipes qui gèrent les comptes des grands noms du voyage : ils et elles pourraient apprendre qu’il existe des sites d’avis ou des sites de vente en ligne de tourisme non googlien...

Vu la mainmise de Don Corleone Google sur un certain nombre de verticaux et particulièrement le tourisme et l’hôtellerie, il est stratégique pour tout patron d’une entreprise du tourisme de diviser pour mieux régner. Pas besoin d’avoir fait Saint-Cyr pour comprendre que gérer ses emails pro avec GoogleMail et ses statistiques avec Google Analytics est la bonne méthode pour être Google-dépendant et bientôt sous-traitant...

#sortezcouvert

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/15262 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/15262.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ?  Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »