Vous êtes dans la rubrique :
jeudi 5 décembre 2019

La maison mère Amoma Sàrl en Suisse vraiment liquidée, enfin !

 

Par un jugement du 28 octobre, le Tribunal de première instance de Genève a prononcé la dissolution par suite de faillite de la société AMOMA Sàrl basée à Genève. Le document accessible sur la Feuille Officielle du Commerce FOSC est :

 

A cet instant précis, les filiales française, roumaine et espagnoles (voir Cessation Amoma : premier constat consternant à J+6) sont toujours actives.

En l’absence de la copie du jugement intégral, il est impossible de se faire une idée précise du passif ni des éventuels actifs, ni de la possibilité pour les clients impactés de récupérer leur argent.

Contenu sponsorisé :

trivago rembourse des clients

En attendant, trivago a déjà intégralement remboursé une multitude de clients impactés par la faillite d’Amoma : il faut d’une part que la réservation ait effectivement transitée par trivago avant d’être enregistrée et payée sur Amoma, et d’autre part que le client en fasse la demande.

Contactée à ce propos, la responsable des relations presse B2B de trivago a confirmé avec ces termes trivago users don’t book hotels directly on our platform, they are referred to a hotel booking site where they can complete their booking as we are a search and comparison site for accommodation offers. We were equally disappointed to learn that AMOMA might not have been passing along customer prepayments to the respective hotels when due, putting bookings at risk for cancelation. Amoma was one of our partners and advertised on our site. When a customer books through one of our partners, they are putting trust in trivago and that partner. When one of our partners don’t live up to that trust, we want to support our users on their options to get their money refunded. As with other price comparison sites effected by Amoma, we advised customers on ways to learn and claim refunds they are entitled to. If they were not able to secure a refund then we offered a refund as a gesture of goodwill.. Néanmoins, elle n’a pas communiqué de chiffres précis sur le volume de réservations remboursées, ni en nombre ni en euros.

Conclusion

Affaire à suivre, malheureusement...

 
 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/12394 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/12394.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »