Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Vos Articles > Pourquoi aujourd’hui au XXIe siècle sommes nous victimes (...)
vendredi 23 juin 2017

Pourquoi aujourd’hui au XXIe siècle sommes nous victimes de cela ?

Cet article a été soumis pour publication gratuite par un tiers qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce contenu.
 

Un client ayant réservé une chambre double Standard (décrite comme de petite taille et ne permettant pas de personnes supplémentaires ni de rajout de lit) se présente au check-in de l’hôtel avec une personne supplémentaire. L’hôtelier ne pouvant lui donner la chambre réservée car la loi en matière de sécurité applicable au ERP lui interdit de le faire, lui en fait la remarque et le surclasse gratuitement en rajoutant sans frais un lit enfant et lui offre des chocolats pour son enfant.
Mais ce client, ayant entendu parler de Monsieur site de commentaire (pour ne citer personne mais on le reconnaitera), menace le petit hôtelier de le punir car il estime qu’il a tous les droit et que l’hôtelier n’avait pas à lui faire de remarque. La seule émise par l’hôtelier consistait simplement en son travail. En ayant le malheur de rappeler la loi et malgré tous les efforts de ce charmant hôtelier pour le surclasser et offrir une boîte de chocolats à son petit, il se retrouve avec un commentaire négatif dans lequel il est qualifié de rude.

Alors que cet hôtelier n’a fait que respecter la loi française en matière ERP (concernant la capacité occupante des hôtels) il se retrouve attaqué. Tout son travail effectué depuis plusieurs mois pour se maintenir tombe à l’eau, car tout le monde sait que les mauvais commentaires font chuter le rang de l’hôtel d’un grand nombre de places. Et pour récupérer son rang il faut des centaines de bons commentaires. Où se trouve l’équité ? A quand la fin du diiktat du client ? Certes, je suis un des premiers défendeurs de la qualité client, il n’y a qu’à regarder nos commentaires sur Internet, mais ce genre de pratique anormale des clients est inconcevable aujourd’hui, au XXIe siècle et il est anormal qu’un client te descende sur les réseaux juste parce que l’hôtelier a voulu faire respecter la loi. Je répète, et je répète avec force que l’hôtelier (comme n’importe quelle autre profession) devrait toujours avoir la possibilité de refuser un service si il est dans son bon droit.

Nous les « Maîtres Hôteliers » nous souhaitons y remédier et nous souhaitons que tous les acteurs du tourisme s’associent afin d’en discuter en créant une charte commune et en déposant nos colt à l’entrée et comme dirais nos jeunes ado :"lol :

Réfléchissez-y

Si Zyad SI HOCINE
Grand Hôtel Français
223 Boulevard Voltaire
75011 Paris, France

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4808

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien https://suiv.me/4808 vers sa source ou le lien https://suiv.me/4808.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 

 

Vous souhaitez publier un article éducatif ? Une opinion personnelle ?

Alors cliquez ici.
 

 

Les commentaires

  • 1. Pourquoi aujourd’hui au XXIe siècle sommes nous victimes de cela ?, 7 mai 2015, 14:23, par frederic

    bonjour,
    il faut attaque ce client par avocat comme des restaurateurs à nice on fait

  • 2. Pourquoi aujourd’hui au XXIe siècle sommes nous victimes de cela ?, 7 mai 2015, 14:47, par Pascal Gauthier

    Bonjour,
    Bravo pour ce post Monsieur Si Hocine !
    Ce n’est pas la première fois que j’entends ce genre d’anecdote relatée par des hotels, et il est en effet inadmissible qu’un professionnel de l’hôtellerie que vous êtes, se retrouve pénalisé alors qu’il ne fait qu’appliquer la loi. Vous pouvez bien évidemment répondre à ce commentaire en relatant les faits tels qu’ils se sont déroulés pour donner un second son de cloche aux lecteurs du réseau social que nous connaissons tous, mais vous avez raison, le préjudice en e-réputation sera bien réel et vous vous retrouverez déclassé injustement avec la perte de Revenu que cela entraînera. Il serait donc intéressant pour tous les lecteurs de votre mésaventure de suivre le déroulement de cet événement précis en faisant une réclamation auprès du réseau social pour commentaire abusif afin de voir quelle sera leur réponse, commentaire enlevé ou laissé. Tenez-nous au courant ! Et encore bravo pour les nombreux commentaires excellents tous réseaux sociaux et OTA confondus sur votre établissement , dont vous pouvez être fier.
    Pascal Gauthier

  • 3. Pourquoi aujourd’hui au XXIe siècle sommes nous victimes de cela ?, 7 mai 2015, 15:34, par Mahegui

    dans ce cas répondez clairement à ce client, sur le site où il a estimé bon de se répandre, que vous retenez une grande leçon de vie : la prochaine fois vous appliquerez la loi rien que la loi : dans une chambre pour 2 on n’entre qu’à 2. Et si une troisième personne arrive, vous exigerez qu’une 2e chambre soit prise et payée bien entendu !
    Vous étiez dans votre droit le plus légitime : vous respectiez la loi sur les ERP, qui aurait pu vous blâmer ?
    En même temps, selon les qualificatifs utilisés sur le site, sachez s’ils ont un caractère vexant, voire diffamatoire, que vous êtes en droit de demander sa suppression.
    Cela m’est arrivé (... sur le site d’une très célèbre OTA.. ) ils se sont empressés de supprimer le commentaire vexatoire à l’égard de la réceptionniste (dans ce cas, la réceptionniste, pleine de bonne volonté avait souhaité un client qui ne parvenait à se connecter à sa boite mails et elle avait dérangé l’informaticien, chez lui , à 19 h 30 pour qu’il trouve une solution à ce client (par téléphone). L’informaticien après avoir passé plus de 30 mn avec ce client, avait compris qu’il s’agissait de parefeux mis en place par un fournisseur d’accès Internet et n’avait rien pu faire. Le client est ensuite venu injurier la réceptionniste de tous les noms possibles et imaginables... et ensuite a publié un commentaire ainsi libellé "la réceptionniste a un QI plus bas que celui d’un animal de compagnie, une vraie bonne à rien"...
    Nous avons contacté l’OTA et l’avons sommé de supprimer le commentaire vexatoire sous peine de signaler l’incident à la CNIL et de déposer plainte. Trois heures après plus rien n’apparaissait !

  • 4. Pourquoi aujourd’hui au XXIe siècle sommes nous victimes de cela ?, 7 mai 2015, 20:24, par hotel gue de beauvoir

    pour diminuer la pression des ota, nous devons nous unir pour communiquer avec la clientèle qui ne demande que de nous aider.
    J’ai un plan pour promouvoir la réservation en direct qui ne coûterait que environ 5€ par hôtelier, et qui nous permettrait d’augmenter beaucoup nos réservations en direct
    si vous voulez le connaître, je vous enverrai (une page) les détails de ce plan, c’est très sérieux
    cordialement unis nous pouvons améliorer notre condition
    partenairehotel chez gmail.com

  • 5. Pourquoi aujourd’hui au XXIe siècle sommes nous victimes de cela ?, 9 mai 2015, 13:42, par SI HOCINE

    Merci pour vos réponses sachez que nous avons bien entendu répondu mais le mal est fait comment voulez vous motiver des équipes si à chaque fois que ’l’on ne fait pas le caprice de chacun ont nous met un mauvais commentaire
    Nous envisageons de prendre un avocat et nous avons fait une étude de faisabilité.
    Pour ce qui est de contacter tripadvisor nous l’avons fait et ils nous ont dit clairement que le commentaire rentré dans leurs critères !!! malgré notre réponse le commentaire est la et bien la et comme l’a dit le PDG de pierre et vacance un mauvais commentaire leur fait perdre 10 000 € de réservation alors pour un pauvre petit hôtel comme nous imaginez vous ,de plus les places perdues même si le commentaire était enlève ou même si la réponse est publié nous ne le récupérons pas et tout le monde sait la difficulté de gagner ces place !!!!!!
    Merci à tous pour votre intérêt !! Et merci à TH de donner la parole aux hôteliers !!

  • 6. Pourquoi aujourd’hui au XXIe siècle sommes nous victimes de cela ?, 9 mai 2015, 16:18, par Hotel le Manoir St Michel

    Le probleme est que, pour le moment, le grand public ne connait pas d’alternative a Tripadvisor, a prt qq avis sur PJ et Google+.

    Vinivi et Customer Alliance sont bien pour conforter l’internaute qui est déja sur la page de de l’Hôtel, mais ils sont inconnus du quidam moyen et c’est pas par leur biais qu’un hotel gagne de nouveaux clients.

    Si au moins ils avaient une carte style google maps accessible à tous ou seraient listés les hotels partenaires...

  • 7. Pourquoi aujourd’hui au XXIe siècle sommes nous victimes de cela ?, 12 mai 2015, 09:43, par Tony Loeb

    C’est une honte que les voyageurs puissent faire ce genre de pression. TripAdvisor devrait appliquer le même système qu’Uber, c-a-d : les hôtels ET les clients devraient se noter entre eux.

    Un mauvais client devrait automatiquement avoir des prix plus cher lorsqu’il voyage, alors qu’un bon client devrait lui pouvoir bénéficier de réduction.

    Il n’y a pas de raisons que seul les hôtels subissent les conséquences....

  •  
     

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »