Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Vos Articles > Les dessous de Booking.com, par un hôtelier du (...)
mercredi 18 octobre 2017

Les dessous de Booking.com, par un hôtelier du Vietnam

Cet article a été soumis pour publication gratuite par un tiers qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce contenu.
 

Cher lecteur,

Etes-vous vraiment conscient de ce qui se passe lorsque vous réalisez une réservation sur Booking.com ou pensez-vous simplement le savoir ou alors cela ne vous intéresse pas.

Voici les dessous de Booking.com :

Classement des hôtels et commentaires

Du point de vue de l’utilisateur, je navigue sur le site de Booking.com observe les commentaires et classement des hôtels, je lis les descriptions et généralement je réserve un hôtel.

Du point de vue de l’hôtelier, Booking.com me donne la possibilité de leur payer plus de commission pour avoir un meilleur classement et si j’entretiens des bonnes relations avec Booking.com (financièrement parlant) je peux demander la suppression de commentaires négatifs.

Du point de vue de Booking.com, mon équipe de marketing spécialisé rédige toutes les descriptions des hôtels et je ne prends pas en compte les demandes des hôteliers. Je suis apparemment plus compétent pour décrire un hôtel où je n’ai jamais mis les pieds.

Sécurité des informations consommateurs

Du point de vue de l’utilisateur, je fournis lors de ma réservation mes informations de carte de crédit et je fais confiance à Booking.com pour la gestion de celles-ci.

Du point de vue de l’hôtelier, je reçois les informations du client, je dois vérifier par moi-même que ces informations sont correctes (coût supplémentaire) et les stocker dans mon système pour m’assurer que ma réservation est sûre. Néanmoins, je ne possède aucun système sécurisé pour conserver ses informations en toute sécurité.

Du point de vue de Booking.com, ce processus ne me concerne pas et je n’accepte aucune responsabilité en cas de problème alors que je stipule dans mes Conditions que « je conserve les informations de carte de crédit de mes clients pour 10 jours seulement ». Je ne me soucie pas de l’usage que les hôtels peuvent faire avec les informations que je leur ai fournies.

Paiement des Commissions

Du point de vue de l’hôtelier, je paye un minimum de 15 % de commission sur les réservations reçues via Booking.com sauf si j’ai décidé de payer plus cher pour avoir un meilleur classement. Je reçois une facture mensuelle sans taxe apparente et l’on me demande de verser l’argent sur un compte bancaire basé à Hong Kong.

Du point de vue de Booking.com, je calcule le prix de mes commissions sur les grilles tarifaires des hôtels incluant la TVA mais je refuse d’envoyer des factures incluant la TVA dans mon pays. Je facture donc des commissions aux hôtels sur des sommes qu’ils ne perçoivent pas (TVA).

Ensuite je ne sais pas dans quelle mesure Booking.com paye ses taxes sur tout l’argent que la Compagnie, supposée Hollandaise, perçoit.

Conclusions

Pourquoi persister à utiliser un service de réservation qui ne se soucie pas de ses clients et ne propose aux hôtels qu’une simple publicité sans aucune garantie derrière.

En tant que client vous pouvez simplement saisir le nom de l’hôtel qui vous intéresse dans Google et contacter directement l’hôtel via leur site Internet.

A propos de l’auteur

Gaulthier MARREL est hôtelier au Vietnam et souhaite partager ses découvertes avec le grand public

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4703

 
 
Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien https://suiv.me/4703 vers sa source ou le lien https://suiv.me/4703.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

 
 

 

Vous souhaitez publier un article éducatif ? Une opinion personnelle ?

Alors cliquez ici.
 

 
 

    Les commentaires


    1. le 6 avril 2015 à 18:06, par MLS hoteliere dans le Sud

    Comme ce monsieur a raison !!

    du point de vue de l hotelier, nous sommes "obligé" d etre presents sur BOOKING.com car les clients ne jurent que par eux, c est facile mieux c est un vrai phenomene de mode ! les hoteliers doivent communiquer davantage avec leurs clients, leur expliquer qu il faut favoriser le contact direct avec l hotelier : il ne faut pas oublier que l hotellerie c est un metier : l accueil est aussi important que la literie et la propreté ! Avec Booking.com l hotelier perd le contact, et le client lui ne comprend plus rien !
    sans parler du fait que les numeros de cartes bancaires sont tres souvent faux, et que le client est persuadé d avoir deja reglé sa prestation ! meme si c est precisé dans les conditions Booking, c est tellement long et tellement ecrit petit que personne ne les lit !
    alors communiquons TOUS ENSEMBLE pour faire tomber Booking.com de son piedestal.

    2. le 7 avril 2015 à 08:33, par Jerome du 22

    "[...]du point de vue de l hotelier, nous sommes "obligé" d etre presents sur BOOKING.com car les clients ne jurent que par eux[...]"

    FAUX ! (comme le ferait Norman ;-) ) .

    Travailler avec Booking RESTE UN CHOIX COMMERCIAL (plus facile que commercialiser son hotel soi meme, je le reconnait), mais nullement une fatalité inévitable.

    Faites une recherche google "blog hotel quitte booking" et vous verrez...

    Et pour ce qui est de travailler ensemble pour faire "tomber" Booking, le premier pas serai de s’incrire sur Fairbooking !

    3. le 7 avril 2015 à 12:22, par Grand Hôtel de la Poste Vienne

    OUI Très Passionant mais ce n’est pas un scoop, nous le savons tous que cela fonctionne de cette façon - malheureusement

    Si " Les messages à caractère publicitaire sont systématiquement supprimés." Merci de supprimer le commentaire du 7 avril 08:33, par Jerome du 22. Sinon faites aussi une recherche sur marque censurée et voyez ce qu’ils vous proposent !
    Evidemment nous ne sommes pas obligés d’être présents sur ce célèbre et monstrueux site de réservation, mais à moins de remplir avec une clientèle fidèle, on doit bien avouer qu’avec les millions qu’ils mettent en publicité et référencement, ils sont forcément efficace. Chacun dans notre coin qui a les moyens d’être aussi visible qu’eux ? !
    Renseignez-vous il existe des systèmes de réservation "gagnant-gagnant", solution de mutualisation hôtelière, questionnez l’Umih...

    @Gide, en quoi le message de Jerome est publicitaire ? Par contre le vôtre l’est à plein nez !!!

    6. le 9 avril 2015 à 08:48, par martine

    Les Hoteliers se plaignent maintenant ? Ils ont toujurs payé les commissions aux agents de voyages.... 20 % sur leurs tarifs ! et plusieurs hôtels ne donnent jamais un bon tarif aux clients qui les contactent directement ! Il y a un grand travail à faire.....

    7. le 15 avril 2015 à 08:48, par feuvrier

    on le sait tout ça il n’y a rien de nouveau ,mais le probleme c’est que nous n’avons pas le même puissance publicitaire pour expliquer aux clients potentiels qu’il vaut mieux réserver en direct !!
    mais ne soyons pas pessimiste il y a beaucoup de sites nouveaux de réservation qui arrivent !

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »