Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Vos Articles > La vision pour 2015 de Laurent DUC, Président UMIH (...)
mardi 19 juin 2018

La vision pour 2015 de Laurent DUC, Président UMIH Hôtellerie Française : Des dossiers importants et une année professionnelle difficile

Cet article a été soumis pour publication gratuite par un tiers qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce contenu.
 
 

Le secteur de l’hôtellerie en France, comme à l’étranger, subit d’importants bouleversements : nouveaux intermédiaires, nouveaux types d’hébergement, nouvelles demandes du consommateur, nouvelles règlementations. A cela, il convient d’ajouter l’alourdissement de la fiscalité nationale et locale qui a été, ces dernières années, particulièrement pénalisante pour nos entreprises : citons notamment le doublement de la TVA en 2 ans, passant de 5,5% à 10% et la réforme de la taxe de séjour. D’ailleurs, après avoir mené la fronde au niveau national, le combat se poursuit au niveau local car ce sont les maires qui gardent la possibilité de relever les plafonds de la taxe de séjour. Avec notre réseau UMIH, nous alertons les élus locaux sur les conséquences de la hausse pour nos entreprises, compte tenu déjà de la dégradation de l’activité dans notre secteur et de la destruction d’emplois observée dans l’hébergement marchand : 1 500 emplois détruits pour le seul 1er trimestre 2014.

Si 2015 s’annonce une année difficile, l’UMIH continuera de poursuivre ses travaux au service des professionnels, de leurs salariés et de nos clients.

La moralisation d’Internet passe par le rééquilibrage des relations entre les centrales de réservation en ligne et les hôteliers. Suite à notre saisine de l’Autorité de la concurrence, Booking.com a fait des propositions d’engagement qui ne sont pas satisfaisantes pour notre organisation et ne répondent pas aux préoccupations de concurrence que nous avons identifié. Nous préparons une réponse argumentée et solide, accompagnée d’une analyse économique critique des propositions que nous enverrons à l’Autorité de la concurrence dans le cadre du test de marché, actuellement en cours. La règle pour ce dossier est le secret de l’instruction, car nous sommes à l’origine de la saisine. Parallèlement aux propositions d’engagements de Booking.com, nous attendons celles des autres centrales de réservation en ligne.

Avec Internet, de nouvelles offres d’hébergement faisant fi des règles et se réclamant de l’économie collaborative, émergent un peu partout. Aucune contrainte réglementaire et fiscale, développement du travail illégal … Ce phénomène est tout sauf collaboratif, ce sont des activités professionnelles illégales. Face à cette véritable « Shadow economy », nous disons « No Mercy ». A travail équivalent, obligations équivalentes : même fiscalité, même contraintes réglementaires. Et pour cela, le classement pour tous. Oui, aujourd’hui, le classement hôtelier, qui est avant tout un engagement volontaire vers la qualité, risque se transformer en punition. Tous les éléments de classement qui sont volontaires, sont liés à une fiscalité, qui elle, est obligatoire. C’est la double peine pour les bons élèves.

2015 sera justement l’année de la révision des critères notre classement, conformément à la loi. Nous militerons pour rendre le classement obligatoire pour tout type d’hébergement. Nous travaillerons également pour continuer de rapprocher nos critères des standards de notre clientèle étrangère (taille des chambres et des lits par exemple pour les hôtels neufs, etc.), afin de toujours faire évoluer l’hôtellerie française.

Après des années de négociation, et comme le prévoit la loi de 2005, 2015 sera l’année de l’entrée en vigueur de la mise aux normes accessibilité de nos établissements. Depuis 10 ans, nous négocions sans relâche pour mieux prendre en compte la réalité économique de nos entreprises. Nous avons réussi à obtenir de nombreux aménagements afin de permettre à nos professionnels de s’organiser au mieux tout en gardant l’objectif inchangé. De nombreux établissements répondent déjà à l’accessibilité. Félicitons-les. Les autres doivent remplir leur calendrier ADAP avant la fin septembre 2015. Je suis confiant dans l’engagement des professionnels pour y répondre. Dans leur travail, ils sont accompagnés au quotidien par nos 106 fédérations UMIH, présentes dans tous les départements français.

Vous l’avez compris, 2015 sera une année importante pour tous les hôteliers français, et pour le tourisme en général. Le Conseil de Promotion de Tourisme doit d’ailleurs rendre son rapport d’ici la fin du premier trimestre. L’industrie hôtelière est vitale pour notre pays. Nous, hôteliers, en sommes les premiers ambassadeurs ! Je vous adresse à tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Laurent DUC
Président UMIH Hôtellerie Française
22 rue d’Anjou
75008 Paris
France

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4433

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/4433 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/4433.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

 

Vous souhaitez publier un article éducatif ? Une opinion personnelle ?

Alors cliquez ici.
 

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »