Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Vos Articles > La vision de l’hôtellerie pour l’année 2014 de Sonia Tatar, (...)
lundi 18 juin 2018

La vision de l’hôtellerie pour l’année 2014 de Sonia Tatar, Directrice générale des Roches Worldwide

Cet article a été soumis pour publication gratuite par un tiers qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce contenu.
 
 

Pour commencer, je souhaite une excellente année 2014 à tous les acteurs de l’industrie hôtelière.

1/ Une industrie hôtelière et du service de plus en plus internationale et globale
Avec des possibilités de carrières multiples, l’industrie de l’hôtellerie et du tourisme constitue un monde riche en opportunités professionnelles. Il s’agit de l’un des secteurs les plus dynamiques dans le monde, avec une expansion rapide du nombre d’offres d’emploi prévu dans les prochaines années.

Selon le World Travel & Tourism Council (WTTC), l’industrie hôtelière est promise à une croissance constante et une forte influence économique dans la prochaine décennie : 8.7% des emplois à l’échelle mondiale sont offerts par le secteur touristiqueOn attend 337 millions d’emplois à travers le monde d’ici à 2023.

L’économie liée au tourisme devrait connaître une croissance annuelle de 4.4% entre 2013 et 2023.

Les compétences développées aux Roches sont très recherchées par les recruteurs du monde entier, que ce soit dans les domaines du tourisme, l’hôtellerie, la gastronomie, l’événementiel ou les loisirs et cela plus particulièrement du fait que les Roches intègre totalement la dimension internationale et mondiale dans son cursus. Les étudiants peuvent d’ores et déjà faire un semestre dans des établissements affiliés aux Roches en Espagne, en Chine ou en Jordanie. En janvier 2014, la première rentrée du Bachelor of Business Administration in Global Hospitality Management, une première dans le domaine du management hôtelier, se fera en janvier 2014. Ce Bachelor d’une durée de 7 semestres a pour particularité d’être itinérant : les élèves de la même promotion auront l’opportunité de poursuivre leur formation dans 3 campus différents de l’Ecole Les Roches : en Suisse (à Bluche), en Chine (à Shanghai) et en Espagne (à Marbella) avec pour chaque destination une immersion totale dans la vie sociale et culturelle du pays. Avec des semestres académiques passés dans 3 pays différents ou 5 (si l’étudiant choisit de faire ses stages dans d’autres pays), les étudiants auront une vision globale et complète des enjeux internationaux du secteur de l’hôtellerie et du service. Nos étudiants ont à la fois une expérience de mobilité physique et intellectuelle. D’après une étude réalisée par TNS en 2013, 56% des recruteurs d’hôtel de luxe préfèrent embaucher des diplômés qui ont étudié ou acquis de l’expérience dans plus d’un pays, ce nouveau Bachelor répondra alors encore plus aux exigences de l’industrie.

2/ Le capital humain au cœur de l’industrie hôtelière et du service
Cette industrie fait déjà face à un turnover important qui engendre au final des coûts supplémentaires et affectent la qualité du service et la relation au client. Par conséquent, un des défis majeurs est le recrutement et surtout la rétention des talents. Les groupes hôteliers doivent faire preuve d’imagination et d’innovation dans leur politique et initiative RH. Ils doivent donner envie aux employés de s’investir, de rester et d’évoluer au sein du groupe. Le défi actuel pour les groupes hôteliers est de mettre en place des politiques RH de rétention des talents au niveau du groupe mais aussi de s’adapter aux cultures et attentes locales ou régionales.

3/ La e-réputation et le pouvoir du web
Le développement exponentiel d’internet, l’apparition des médias sociaux et des smart phones (réservations en ligne, forums de voyageurs..) a véritablement changé la relation entre le client et l’industrie. Aujourd’hui, les gens sont beaucoup mieux informés qu’auparavant et sont des clients avertis qui peuvent par exemple vérifier l’information rapidement et comparer les hôtels en quelques clics sur internet. Aujourd’hui, ce qui compte c’est la « e-réputation » (réputation en ligne) c’est-à-dire ce que les internautes disent de votre hôtel ou de votre produit. Il y a 3,3 milliards de mentions liées à des marques pour 2,4 milliards de conversations et ces chiffres sont seulement comptabilisés par jour pour les États-Unis.

Selon le Luxury trend report de 2012, plus de 33% des consommateurs considèrent les commentaires sur TripAdvisor extrêmement importants.

Par conséquent, comme beaucoup de secteurs, l’industrie hôtelière et du service se doit d’investir dans les technologies, d’avoir une vraie stratégie web et média et doit donc s’entourer de personnes expertes en la matière. Du fait de ce pouvoir quasi dominant du web, les hôtels de luxe ne peuvent pas se permettre de passer à côté de la qualité, ils doivent s’assurer de fournir toujours l’excellence et innover dans leur service afin que le client vive une expérience inoubliable et revienne. Nous formons également nos étudiants à intégrer ces dimensions dans la gestion d’un hôtel.

4/ Le développement durable ou comment les comportements écoresponsables permettent des économies
Le développement durable est devenu la référence. Plus aucun hôtel de luxe ne peut faire l’impasse. Les pratiques écoresponsables sont devenues la norme au lieu de l’exception. La conviction que le développement durable peut permettre de faire des économies est devenue très forte dans ce milieu. D’après une étude de Travel Advisor, presque 62% des clients s’attendent à que l’hôtel dans lequel ils résident ait des pratiques en place respectueuses de l’environnement et 84% ne voient pas ces pratiques comme pouvant avoir un effet négatif sur le confort ou le luxe. 17% des clients sont enclins à payer plus pour favoriser des pratiques écoresponsables. C’est pour cela que nous avons mis en place cette année une spécialisation « Innovation et développement durable » au sein de notre programme Bachelor afin de donner les moyens à nos élèves d’apprendre à innover et à intégrer dans leur stratégie d’entreprise, la dimension et les pratiques respectueuses de l’environnement.

5/ La santé et le Bien-être au cœur de la préoccupation des consommateurs
Les consommateurs aujourd’hui ont des attentes particulières dans temps de loisir : ils veulent par exemple manger équilibrer, ou bio, ils veulent se relaxer ou se ressourcer, faire du sport ou vivre local. Par conséquent tout le secteur du bien-être doit s’adapter. D’après le Global Wellness Tourism Economy report, le secteur du bien-être devrait croître de 9,9 % par an dans les 5 prochaines années représentant ainsi 678,5 milliards de dollars d’ici 2017 ou 16% des revenus du tourisme mondial. L’Europe avec l’Amérique du Nord dominent véritablement ce secteur et représentent 63% du tourisme mondial du bien-être avec comme top 5 les États-Unis, l’Allemagne, le Japon, la France et l’Autriche. Ce secteur est en train de véritablement exploser et a besoin de véritables professionnels formés aux exigences de ce secteur pour accompagner cette croissance exponentielle. C’est pour cela qu’en 2014 nous allons inaugurer une nouvelle spécialisation développée avec des leaders de l’industrie pour permettre à nos étudiants de prendre le train de cette croissance et d’avoir tous les atouts pour réussir dans ce secteur du bien-être.

Sonia Tatar,
Directrice générale
Les Roches International School of Hotel Management
Suisse
Site Internet

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/3476

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/3476 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/3476.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

 

Vous souhaitez publier un article éducatif ? Une opinion personnelle ?

Alors cliquez ici.
 

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »