Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Vos Articles > 2012 une affaire d’indépendance, par Victor Vermersch, (...)
lundi 24 septembre 2018

2012 une affaire d’indépendance, par Victor Vermersch, Responsable France de Trivago

Cet article a été soumis pour publication gratuite par un tiers qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce contenu.
 
 

2012 sera très vraisemblablement une année où la question de l’indépendance des hôteliers vis-à-vis de leur distribution en ligne devra se poser. Tout d’abord face aux centrales de réservation et aux agences en ligne toutes puissantes sur le marché du e-tourisme. En effet, les hôteliers chercheront à prendre un peu de distance afin d’asseoir leur propre canal de distribution en ligne. Le but étant d’accroître le trafic sur leur site et de générer davantage de ventes en direct.

L’enjeu est de taille puisque 78% des internautes utilisent Internet pour réserver un hôtel et que ce chiffre ne cesse d’augmenter.

Pour de nombreux hôteliers les méta-moteurs représentent, à ce titre, une véritable opportunité d’émancipation des intermédiaires marchands qui se commissionnent sur les réservations. Certains fournisseurs de CRS offrent à présent ce type de solution et permettent aux hôteliers de diffuser en temps réel sur les comparateurs de prix, les tarifs et disponibilités que l’on retrouve chez eux.

L’autre actualité importante de cette nouvelle année, liée elle aussi à cette problématique d’indépendance, est le lancement du service de comparaison de Google : Google Hotel Finder. Cette nouveauté laisse planer la menace d’une accentuation de la dépendance des distributeurs vis-à-vis de Google. Actuellement la quasi-totalité du trafic passe déjà par leur moteur de recherche, demain ils pourraient bien commencer à contrôler également la distribution en ligne, en choisissant arbitrairement les acteurs qui seraient indexés sur leur meta-moteur. Cela risque bien de mettre une très forte pression commerciale sur les épaules des distributeurs mais également des hôteliers. Avoir le choix et pouvoir recourir à un large éventail de solutions de distribution est un point essentiel… espérons que 2012 ne soit pas l’année de la dépendance.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/2152

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/2152 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/2152.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

 

Vous souhaitez publier un article éducatif ? Une opinion personnelle ?

Alors cliquez ici.
 

 
 

    Les commentaires


    "une affaire d’indépendance" ...

    Venant de Trivago, cela me fait sourire...

    Faites une recherche d’hôtels avec Trivago et vous aurez en résultats UNIQUEMENT les Hôtels référencés sur les OTA’s, les autres Hôtels ne sont pas "disponibles".

    Bon Ok, on peut faire ensuite un classement en fonction des meilleures évaluations clients car le premier classement est par "popularité"...

    Par contre pour l’internaute un peu curieux, il y a juste une minuscule case a gauche cochée "Voir seulement les hôtels disponibles"

    Ha bon ? Trivago a une deuxieme liste d’hotels ? et ils ne sont pas disponible ?
    et bien ca c’est bête...

    Enfin bon, décochons cette case magique et que voyons nous apparaitre ?
    Des Hotels encore MIEUX notés que les autres, sauf qu’ils ne travaillent pas avec les OTA’s (donc ils ne sont pas "disponibles"....).

    Heureusement qu’en cherchant un peu plus, on trouve leur numéro de telephone et leur site Officiel...

    Et miracle ! il y a même des disponibilités lorsqu’on appelle l’Hotel ...
    Ca valait le coup de s’accrocher, surtout avec des tarifs 20% moins cher par rapport aux autres Hotels et des clients encore plus contents !

    Faites le test avec Saint Malo, vous verrez...

    Pour un site qui se dit "Le N°1 des comparateurs d’hôtels", bonjour l’équité.

    Pour moi, Trivago peut faire deux choses concrètes pour améliorer sa crédibilité :

    - Permettre a TOUS les hôtels d’afficher leur prix (au besoin par l’hôtelier si celui si ne travaille pas avec les OTA’S)
    - Afficher TOUS les Hôtels dans ses résultats, sans ségrégation entre ceux qui sont, ou pas, chez Booking et consorts.

    PS : Désolé pour le ton, fallait que ca sorte ;-)

    • Bonjour Monsieur,

      Lorsque vous dites que nous référençons UNIQUEMENT les hôtels présents sur les OTA c’est inexact.
      trivago est en partenariat avec 6 CRS et fournisseurs de solutions technologiques pour les hôteliers, et compte parmi les rares meta-moteurs à proposer cette connexion en direct. Vous trouverez des exemples concrets en vous rendant sur trivago. La mention « Hotel Website » s’affiche lorsque l’hôtel est réservable directement depuis trivago.
      Cela représente, je vous l’accorde, encore une part minoritaire de notre inventaire, cependant je vous prie de croire que nous accordons une grande importance à ce type de connexion. Nous avons la volonté d’étendre ce type de partenariat, d’où le sujet de l’article.

    • Bonjour Monsieur,

      Relisez bien mon commentaire.

      Nulle part je ne dis que vous referencez UNIQUEMENT les Hôtels travaillants avec les OTA.

      Je dis que vos résultats, lorsqu’on fait une recherche, METTENT EN AVANT ces derniers AU DETRIMENT des autres, en laissant croire qu’ils ne sont pas disponibles, même s’ils sont mieux notés par les avis clients.

      Avis que vous récupérez, en grande partie, sur des sites externes (Booking, Holidaycheck, et le tant décrié sur TH : Tripadvisor...meme si vous ne le nommez pas...)

      Je sais que rien n’est gratuit dans ce bas monde et que Trivago se finance en partie grâce aux clics générés vers les OTA’s.
      Mais je pense que les bons Hotels indépendants et vendant 100% en direct ne seraient pas contre une cotisation pour être mis au même niveau que les autres, les avis clients faisant la sélection.

      Mais bon, Trivago est tout de même plus honnête que Holidaycheck.fr ou ce dernier n’hésite pas a coller un gros "Voir les tarifs" sur la fiche d’un hôtel bien noté mais qui ne travaille pas avec un OTA.

      Et lorsque l’internaute clique dessus il arrive directement sur booking...et un autre ĥôtel/résidence de tourisme...

      Pas de meilleur exemple de détournement de clientèle.

    2. le 11 janvier 2012 à 16:52, par TH

    Merci à tous deux pour vos échanges ouverts.

    Victor, dommage que vous attendiez d’être pris à partie pour réagir. Vous avez sans doute des choses à partager avec les lecteurs de TH...

    Le Manoir, ne vous trompez pas sur nos intentions. Les sites UGC sont une vrai et très bonne chose pour l’hôtellerie et vous êtes de ceux qui en profitent. Bravo !

    C’est l’usage qu’en fait TripAdvisor qui attire nos reproches.

    Quand TA refuse catégoriquement de vérifier les avis, c’est comme si TA vendait de l’eau soit-disant de source sans procéder à aucun contrôle de qualité ni d’approvisionnement en amont de l’embouteillage. Demandez à Evian ce qu’ils en pensent !

    Quand TA diffuse des communiqués nauséeux sur les pires hôtels, quel intérêt ? Taper sur un homme à terre n’a jamais valorisé le guerrier.

    Bonjour,

    Je pense avoir clairement expliqué au Manoir le point de vue, et les espérances, que nous avons ici à trivago en ce qui concerne l’évolution des partenariats avec les hôteliers indépendants.

    A ce propos, je confirme avoir bien lu votre commentaire Monsieur, puisqu’un hôtelier indépendant ne travaillant pas avec les OTAs peut très bien apparaitre dans nos pages de résultats de la même manière qu’un hôtel référencé chez Booking.com ou consort… c’est-à-dire avec ses propres tarifs/disponibilités et un lien direct renvoyant sur la page de réservation de SON site internet. C’est possible du moment que nous possédons un partenariat avec le CRS qu’il utilise, et que ce CRS nous envoie les informations pour cet établissement.

    trivago est un comparateur de prix d’hôtel, vous imaginez bien qu’il est dans notre intérêt de pouvoir référencer un maximum d’hôtels pour proposer un catalogue exhaustif aux consommateurs. Cependant quel intérêt y a-t-il de proposer à un voyageur une série d’hôtels pour lesquels la comparaison majeure (celle du prix) n’est pas possible ? Alors oui, nous les avons en base ces hôtels et nous avons la volonté de les afficher au même titre que les autres dans la page de résultats du moment qu’un tarif (base de notre algorithme de comparaison) est disponible. Et à ce titre croyez moi nous brassons beaucoup d’air pour pas grand-chose… Beaucoup d’hôteliers et de CRS sont encore très retissant pour mettre en place ce type de partenariat… La raison ? Le coût technologique que cela représente et la non-garanti d’un retour sur investissement immédiat…

    A l’heure actuelle peu d’acteurs indépendants sont capables de mettre en place une telle connexion avec les comparateurs. Mais de mon expérience personnelle j’ai bien vu une évolution des tendances tout au long de cette année 2011 avec un intérêt croissant de la part des hôteliers et des CRS à mettre en place un partenariat avec nous et c’est dans ce sens que 2012, je l’espère, verra cette tendance s’amplifier.

    Quoi qu’il en soit je reste monsieur, à votre disposition pour en discuter directement et voir avec vous si des possibilités de connexions directes n’existent pas déjà dans votre cas.

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »