Vous êtes dans la rubrique : Vos Articles
vendredi 3 février 2023

Vision 2023 de Pierre Dutaret - Une digitalisation toujours plus accélérée, des technologies prêtes à rester ancrées : le cas du 4* Maison Mère, figure de proue du mouvement

Cet article a été soumis pour publication gratuite par un tiers qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce contenu.


 

L’année passée a su être une année pivot pour les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration. Marquée par la crise, la pénurie de talents, l’inflation des prix… mais aussi par de nouveaux besoins de la part des consommateurs et des professionnels , qui ne sont plus seulement guidés par la passion du métier et la rentabilité, mais bien par une recherche de sens et de nouvelles façons de faire.

La cérémonie des PCHRDA 2022 (prix des cafés-hôtels-restaurants digitaux de l’année) organisés par Libeo, Food Service Vision et de nombreux partenaires du métier nous l’a démontré.

Panorama des pratiques digitales 2022

La digitalisation rapide du secteur repose sur trois mouvements majeurs : les réseaux sociaux, devenus indispensables, les plateformes de réservation et la RSE, sujet fort de l’année guidé par l’inflation et la flambée des prix de l’énergie. Les plateformes d’accompagnement à la gestion RH, au recrutement, à la gestion administrative, de trésorerie et au référencement web se font peu à peu une place, prête sà rester.

La technologie, plus que jamais, a prouvé sa valeur ajoutée : libérer le temps perdu en tâches chronophages pour mieux se concentrer sur l’humain et sur les actions plus gratifiantes au cœur du métier. Trois piliers majeurs sont ainsi adressés : le client et l’amélioration de son expérience ; l’équipe, son confort, la gestion du temps ; et la gestion du chiffre d’affaires, e-commerce et ventes additionnelles par ex. Le budget et la montée à bord des équipes ainsi que leur fidélisation restent des préoccupations majeures.

Des problématiques adressées par l’émergence de nombreux outils (made in France !) avec une acceptation lente mais certaine des hôteliers qui ont fini par y voir un gain certain d’argent, de temps, moins de stress et plus d’innovation dans un écosystème qui subit bouleversements sur bouleversements. Être hôtelier et restaurateur fait partie des plus anciens métiers (et plus beaux) du monde. Les siècles l’ont prouvé, nous savons faire preuve de résilience, avec aujourd’hui le coup de pouce de solutions digitales.

Cap sur 2023 : Maison mère, un lauréat qui montre la route à suivre

2023 sera l’année de tous les records dans un secteur en constante mutation. Les prix du CHR ont récompensé des hôtels exceptionnels qui ont su démontrer leur adaptabilité pour devenir de véritables figures de proue. Parmi eux : Le Domaine des Prés Verts & Spa, Hôtel Pley Paris, Villa Métis L’hôtel Baudelaire, ou encore Maison mère, le grand gagnant de cette édition.

Maison mère est le coup de cœur du jury. Une entreprise familiale portée par son fondateur Aziz Temimi, qui a pu nous époustoufler par ses ambitions et le travail accompli par ses équipes dans leurs efforts de digitalisation 360°.

Hôtel 4* niché au cœur du 9e arrondissement de Paris, Maison Mère pousse le curseur encore plus loin : repenser l’hôtel comme une expérience, avec un avant, un pendant et un après. Un acteur à suivre de très près, hissé au top 100 (TripAdvisor) des meilleurs hôtels de Paris, qui pense son expérience dans et dehors ses murs pour complètement bouleverser le secteur.

Lauréat 2023, Aziz Temimi, visionnaire, a pu nous partager quelques unes de ses recettes secrètes.

Vers une tendance expérientielle, qui mélange data et émotions

Parmi les réussites notables du palace, sa vision avant-gardiste : repenser entièrement le secteur CHR, sous un axe expérientiel, dans et hors les murs.

Maison mère propose une curation 360° en soignant l’expérience sur place mais aussi en pré et post-stay, en mettant la data au service du ressenti pour ses clients et ses équipes.

Un parcours client pensé dans les moindres détails, qui grâce à la donnée récupérée en amont et sur place, permet de connaître le client, et de créer des émotions et souvenirs inoubliables…et de segmenter l’offre. Le lieu de vie propose des expériences à travers une déco évolutive, une multiplication des évènements et des activités pensées sur mesure à l’intérieur du lieu et dans les chambres. Les visiteurs pourront ainsi profiter de leurs activités, loisirs, fleurs, et symboles préférés une fois sur place, et d’un lieu hybride qui réconcilie deux mondes, humains et technologiques. Une hyper-personnalisation qui lui réussit avec par ailleurs un taux de fidélisation important.

Une stratégie qui inclut des leviers d’acquisition aujourd’hui installés et reconnus (SEO, réseaux…), mais aussi des contenus additionnels à forte valeur ajoutée pour devenir son propre média et une référence d’informations pour les voyageurs.

Fluidification des process internes, et un vecteur de sens

Le digital est partout chez Maison Mère, dans les process internes pour fluidifier la communication entre les collaborateurs et services, mais aussi pour suivre de manière quotidienne et automatique l’évolution des performances et KPIs. Il adresse aussi un point décisif : le recrutement et la rétention des talents, qui se sentent inclus dans un projet innovant, qui amène ses équipes dans une autre dimension. Une nouvelle vision du salariat qui inclut transparence des salaires, des postes, et des missions porteuses de sens.

Un projet rondement mené qui permet d’améliorer les réservations en direct. Aziz le souligne parfaitement les hôtels sont encore les seuls à devoir proposer leur offre à travers des services tierce.

Peut-être est-ce la réelle prouesse de Maison Mère et la principale révolution 2023 dans l’hôtellerie : la recherche de la remontée de la donnée, de l’agrégation, des outils et une expérience “maison” ; pour devenir son propre Booking et ainsi premier générateur de vente ?

C’est ce que nous souhaitons au secteur en 2023.

A propos de l’auteur :
Article fourni gracieusement par Pierre Dutaret, Co-fondateur et CEO de Libeo
Originaire du sud-ouest de la France, Pierre Dutaret, s’est pris de passion pour la restauration. Ancien banquier d’affaires reconverti à la cuisine, il passe son Diplôme de Cuisine à l’institut Le Cordon Bleu Paris en 2009 et se lance dans l’entreprenariat en 2013. Il devient patron-restaurateur et co-fonde la chaîne de restaurants Panorama Group (Farago, Canard&Champagne, Libertys’s burger…). C’est lors de cette expérience qu’il se rend compte du caractère archaïque de la gestion de trésorerie, et crée avec Pierre-Antoine Glandier et Jérémy Attuil fin 2019, Libeo, le spécialiste du paiement, pour payer ses factures en un clic et sans IBAN. Libeo représente aujourd’hui 150 000 entreprises qui utilise la solution au quotidien pour payer et se faire payer.
LinkedIn
 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/18747 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/18747.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 

Vous souhaitez publier un article éducatif ? Une opinion personnelle ? Alors cliquez ici

 
 
 
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Simplement communiquer ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination (...) En savoir plus »