Vous êtes dans la rubrique : Vos Articles
mardi 22 septembre 2020

[Tribune] La reprise du tourisme français passera par la location entre particuliers cet été

Cet article a été soumis pour publication gratuite par un tiers qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce contenu.
Photo by Mike from Pexels

Jamais nous n’avions connu une crise comme celle du Covid-19 mettant littéralement à l’arrêt, l’économie mondiale et en particulier celle du tourisme dont la société de conciergerie Airbnb que je dirige, fait partie.
Dès début mars, nous avons observé un très fort ralentissement des réservations (de -50% à -70%) et une montée en puissance des annulations confirmée par l’annonce généralisée du confinement sur tout le territoire français le 16 mars dernier.

Mais déjà, à l’heure où j’écris ces lignes, les français, confinés depuis plus de quatre semaines, y voient plus clairs et commencent à organiser leurs futures vacances d’été avec la perspective d’un dé-confinement annoncé le 11 mai. Il est indéniable que cette année, les destinations de vacances seront plus locales. Les français partiront moins loin de leur domicile, et rechercheront une plus grande autarcie. De plus en plus de sondages indiquent que les voyageurs préféreront, dans ce contexte, les locations individuelles aux hôtels ou camping de plein air, nous le constatons déjà dans les demandes.

C’est l’entre soi qui prévaudra durant cette période de reprise que l’on prévoit progressive et franco-française dès début juillet 2020.

Nous le voyons déjà dans les demandes que nous recevons de la part des plateformes de locations courte durée comme Airbnb ou booking.com , les voyageurs post covid-19 sont majoritairement d’origine française ou européenne, recherchant de grandes villas ou maison hors territoire urbain, à la recherche de séjours plus longs, avec des conditions d’annulation très flexibles et des réservations plus « last minute ».
Ils sont également très regardant sur les mesures d’hygiène
mises en place dans les logements (méthode de self check-in privilégiée, location professionnelle de linge de maison, ménage professionnel avant l’arrivée). Nous avons déjà prévu d’adapter nos accueils pour privilégier l’autonomie des voyageurs et de mettre à leur disposition masques de protection et gels hydro-alcooliques.

La location de courte durée sera, dès lors, une vraie opportunité de générations de revenus pour les propriétaires qui hésitaient encore à louer leur résidence secondaire durant l’été. La demande s’annonce forte, avec en toile de fond une offre hôtelière qui restera timide et bien moins prisée des vacanciers.
S’il est donc un conseil que l’on donne à nos clients propriétaires aujourd’hui, c’est « ouvrez dès maintenant votre calendrier de réservations pour cet été et pour la fin de l’année 2020 afin de ne pas passer à côté des demandes de réservation pour la saison estivale qui s’annonce forte ». A noter également que la plupart des grands événements culturels et économiques du pays (Roland Garros, Tour de France, Marathon de Paris…) se voit reporter à fin août ou septembre, ce qui ouvre de belles perspectives de reprise des réservations pour les locations en ville dès le 4e trimestre 2020.

Mais si cette crise sans précédent nous aura enseigné quelque chose, c’est que dans bon nombre de cas, nous pouvions réinventer notre manière de travailler en privilégiant encore plus le télétravail et de fait, reconsidérer drastiquement nos méthodes de vie hyper-urbaine.
J’entends par là que nous devrons accompagner nos propriétaires dans de nouvelles méthodes de locations : des locations plus longues durant la période de réadaptation vers une vie « normale » via une offre de location « moyenne durée » que nous proposons déjà et qui permet à la sortie de l’été et des périodes de fortes demandes, d’assurer un revenu pérenne tout au long de l’année.

A l’inverse, ces nouvelles méthodes de télétravail ne doivent pas pour autant enrayer les rassemblements nécessaires à « feu » notre vie de bureau. Aussi, nous encourageons de plus en plus les propriétaires dans les grandes villes à penser leurs appartements comme des espaces de co-living pouvant être loués à la journée ou à la semaine à des sociétés de plus en plus en demande.
Les appartements deviennent alors des « lieux de travail/lieux de vies » où les collaborateurs se retrouvent en petit comité pour échanger sur des sujets précis, à la manière de séminaires, plus intenses et plus réguliers.

Dans un autre registre, tout aussi intéressant en matière de location moyen terme, nous observons que les demandes de logement de la part d’étudiants étrangers ayant pour projet de venir étudier en France (Paris ou grandes métropoles françaises) au semestre prochain (septembre / novembre 2020) n’a pas chuté et se passe en ce moment. C’est aussi pour cela que nous incitons grandement les propriétaires à ouvrir leur calendrier de locations dès maintenant et pour le reste de l’année scolaire 2020-2021.

Enfin, en tant qu’acteur majeur de la location saisonnière en France, nous croyons vivement que cette crise aura un impact certain mais positif, local et durable sur la manière dont les voyageurs envisageront leurs futures vacances.

Plusieurs régions comme le Var, la région sud, les châteaux de la Loire ou encore la région Bretagne ont lancé l’opération #jevisitelafrancecetété pour faire découvrir leurs régions cet été. Une initiative solidaire que nous encourageons fortement pour relancer ensemble, de concert avec notre industrie de la location saisonnière, notre économie du tourisme transformée depuis ces derniers mois par la crise du Covid-19.

D’ici là, la France, pays leader du tourisme international, retrouvera ses lettres de noblesse auprès de la population étrangère à travers de nouveaux modes de comportements des voyageurs et un secteur touristique qui ne cesse de se réinventer.


A propos de l’auteur :
Article fourni gracieusement par :
Chloé Fournier, Fondatrice & CEO de Welkeys
Chloé Fournier est diplô̂mée de Kedge Business School en marketing digital et gestion d’entreprise. En mars 2015, elle lance le service de Conciergerie Welkeys et le service Welkeys Premium de gestion complète en 2017. Voir son profil

LinkedIn Twitter

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/13353 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/13353.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 

Vous souhaitez publier un article éducatif ? Une opinion personnelle ? Alors cliquez ici

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »