Vous êtes dans la rubrique : Vos Articles
jeudi 3 décembre 2020

Quand le vin a le goût aigre - Impact du Covid-19 sur l’industrie mondiale du vin

Cet article a été soumis pour publication gratuite par un tiers qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce contenu.

Depuis le début de la propagation du virus, tous les secteurs économiques ont été touchés. Il en est de même sur le marché du vin qui a commencé à se détériorer à l’annonce de l’annulation de certains événements locaux, nationaux ou internationaux majeurs. Parmi ces événements, Divinum Switzerland, dont j’ai l’honneur d’être l’ambassadeur, et au plan international, Vinexpo et Prowein par exemple, où sont prises d’importantes décisions économiques, ont été eux aussi annulés. Ceci ajouté aux mesures renforcées des autorités depuis le 16 mars dernier, qui interdisent tous les événements publics et privés, y compris les restaurants, les bars, les installations sportives et les espaces culturels. En tant que sommelier, je suis entre le client et le fournisseur / vigneron, il n’est pas agréable de recueillir les nouvelles d’une situation actuelle qui les affecte tous.

Il existe plusieurs structures commerciales dans le domaine de la vente de vin. L’une d’entre elles est constituée d’importateurs qui existent depuis longtemps et qui ont développé un sérieux portefeuille de clients. Ces importateurs ont une offre très diversifiée et couvrent plusieurs types de demandes : vins locaux, vins français, vins du Nouveau Monde, ainsi que des vins de niche particuliers. Si l’impact du Covid-19 sur les différents importateurs n’est pas le même, ce que les leaders de l’importation ont en commun est leur relation privilégiée avec les restaurants et les hôtels. Leur stratégie commerciale étant fortement axée sur le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, le volume et la fréquence des ventes de vin sont devenus critiques dans les circonstances actuelles. Les mesures gouvernementales drastiques prises dans le monde entier ont eu un impact non seulement sur la demande mais aussi sur la production de vin. 20 % des établissements vinicoles ont arrêté la production et ont anticipé une baisse de 75 % des ventes en avril 2020. À ce jour, toutes les parties concernées réfléchissent aux moyens de développer l’offre aux particuliers afin de générer des ventes rapides. Mais certaines maisons de vin sont comme de grands vaisseaux, ayant longtemps navigué dans une direction, il leur est difficile de changer de bord…

Contenu sponsorisé :

Avec l’arrivée en cours de l’offre de vin de l’an dernier, la situation a également un impact important sur les stocks de produits existants des viticulteurs, qui cherchent à vendre les réserves de 2018. Toutefois, en raison des mesures d’État récemment appliquées, les plus grands pays producteurs de vin - l’Italie, la France, l’Espagne et les États-Unis - voient leurs ventes fortement chuter.

Certains employeurs ont mis leur personnel en congé anticipé, tandis que d’autres, dans le but d’augmenter les ventes, ont recours à divers outils tels que des newsletter clients ou des réductions de prix en ligne, afin de poursuivre la relation avec les personnes confinées chez elles. Pour minimiser le contact physique, les viticulteurs ont également recours au service à domicile.

Malgré la situation critique, de nombreux négociants en vins réussissent à rester en contact avec leurs clients de manière créative, par exemple en s’associant à d’autres entreprises indépendantes proches. Au Royaume-Uni, le négociant en vins, Wine Therapy, s’est associé à des entreprises indépendantes locales, comme les boucheries et boulangeries, pour livrer des colis de nourriture et de vin à la communauté.

L’idée de faciliter la consommation alors que les repas au restaurant sont devenus impossibles a également stimulé les services de livraison à domicile. Non seulement les frais de livraison ont été supprimés par de nombreux établissements vinicoles et commerçants, mais des services en ligne à valeur ajoutée ont également été proposés aux clients. Aux États-Unis, La Compagnie des Vins Surnaturels de New York a développé un « camp d’entraînement » - une série de vidéos sur YouTube proposant des dégustations de vin virtuelles, tandis que le restaurant Morris de San Francisco a mis en place un service de consultation de sommeliers par courrier électronique.

L’impact du virus a permis l’émergence d’un fort sentiment de solidarité entre les acteurs du secteur. Un certain nombre de caves ont fait don d’une partie de leurs bénéfices aux hôpitaux. En Italie, Inserrata, une ferme biologique familiale de Toscane, a fait don à la Croix-Rouge italienne de tous les bénéfices générés par la vente de son rosé de Sangiovese « Inebriante ». De plus, lors de la livraison du vin, les clients sont invités à se joindre aux influenceurs de la gastronomie et du vin italiens pour un apéritif virtuel où des aliments typiques sont présentés en accompagnement. La chaîne Instagram Cantina Social a lancé le hashtag #iorestoincantina pour mettre en relation les consommateurs avec les domaines, en faisant don de 10% des revenus à l’hôpital local et à la protection civile.

En raison de l’incertitude quant à l’évolution de la propagation du virus, il est encore trop tôt pour prédire l’avenir de l’industrie viticole. Saviez-vous que les importateurs ont déjà pré-réservé et commandé des quantités de vins rosés pour l’été ? Espérons que le rosé n’aura pas un arrière-goût trop aigre...


A propos de l’auteur :
Article de Réza Nahaboo,
Sommelier et Instructeur en Arts Pratiques, Glion Institut de Hautes Etudes

Réza Nahaboo est un sommelier primé avec une expérience riche de plus de 10 ans dans des restaurants et hôtels de luxe renommés en Suisse. Voir la biographie de Réza Nahaboo

LinkedIn

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/13321 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/13321.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 

Vous souhaitez publier un article éducatif ? Une opinion personnelle ? Alors cliquez ici

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »