Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Technologie > Une explication sur la guerre entre Google et (...)
mercredi 17 octobre 2018

Une explication sur la guerre entre Google et TripAdvisor

 
 

TripAdvisor et Google ont définitivement signé leurs désaccords. Les hostilités ont réellement débuté en juillet dernier, lorsque Google annonce son projet de rachat d’ITA Software, une société spécialisée dans les logiciels d’information sur les transports aériens. Au-delà de l’aspect financier historique (la transaction s’élève à 700 millions de dollars), c’est surtout un choix clairement stratégique de Google pour se positionner sur le marché de l’offre de voyages en ligne.

En effet, ITA Software domine le marché de l’information sur le transport aérien, et notamment toutes les informations tarifaires et horaires des vols disponibles en ligne : la société détient 65% du marché des données aériennes. Ainsi, la plupart des grandes agences de voyage en ligne (OTA) comme Expedia sont clients d’ITA Software.

Les OTA ont donc vu d’un mauvais œil « l’intrusion » de Google dans leur espace, et se sont organisés autour d’une alliance « FairSearch.org » pour exprimer leurs craintes d’un monopole de Google. Leurs craintes sont basées sur une probable stratégie de Google de développement d’un système de recherche de billets propre, associé à la visibilité extraordinaire du moteur de recherche le plus célèbre.

FairSearch.org, « en guerre » contre l’abus de position dominante de Google a fait appel au Département de la Justice américain. La justice n’a pas encore rendu son verdict dans cette affaire, mais les hostilités sont clairement ouvertes entre le géant Google et les OTA et surtout avec le géant Expedia.

Cette situation a mené à une nouvelle provocation la semaine dernière. TripAdvisor a décidé de bloquer l’accès à ses commentaires pour Google Places. Concrètement, lorsque vous recherchez un hôtel sur Google, une Google Map apparaît à droite de votre écran, sur laquelle vous trouvez des lettres associées aux hôtels. Sur la gauche de l’écran, c’est la liste des hôtels qui apparaît, correspondant à chacune des lettres de la Google Map. Sous chacun de ces liens, vous trouvez indiqués les avis de consommateurs des différents sites proposant des avis de consommateurs.

On y trouvait il y a encore quelque temps les avis de clients de TripAdvisor, mais la marque, possédée par Expedia, propriété de Barry Diller, le magnat des médias internet, n’apprécie pas la concurrence que représente le géant Google et a pris la décision d’arrêter de fournir au moteur de recherche ses informations.

Le choix de TripAdvisor est très réfléchi, puisqu’il s’agit d’empêcher Google d’accumuler suffisamment de données pour pouvoir proposer son propre service d’avis de clients en exclusivité, sans présenter les avis des autres sites. Google grignote progressivement le terrain des OTA et la résistance s’organise donc !

Car la stratégie de Google va au-delà d’une simple information pour le client : avoir investi 700 millions de dollars pour acquérir ITA Software n’est pas anodin : l’objectif de Google est de s’imposer comme le géant du secteur du voyage en ligne. Ses produits liés directement ou indirectement au voyage pullulent : Google Maps, Google Places, et maintenant Favorite Place. Le dernier né, Favorite Place permet d’identifier les entreprises labellisées « Favorite Place on Google », est directement relié à un QR Code, qu’il suffit de flasher pour accéder à des commentaires d’utilisateurs. Google empiète ici directement sur les plates-bandes de TripAdvisor qui est la référence en matière d’avis de consommateurs…

De quoi alimenter la polémique et les représailles de chaque côté !

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/971 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/971.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 16 décembre 2010 à 14:20, par TH

    On apprend en fait que TripAdvisor n’a jamais souhaité retirer ses avis des Google Places, et Google ajoute que c’est un problème technique qui a donné lieu à l’absence des informations de TripAdvisor.

    Malgré cela, le discours du PDG de TripAdvisor, Stephen Kaufer au Wall Street Journal ce week end va dans le sens d’un désaccord avec Google : « Il semble que Google cherche à nous chasser et je n’apprécie pas cela », ajoutant qu’il « négocie avec Google depuis près de 2 mois pour remédier à cette situation ».

    On observe cependant le retour des informations TripAdvisor sur les Google Places depuis peu…

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »