Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Technologie > La Federal Trade Commission américaine s’apprête à (...)
mercredi 19 septembre 2018

La Federal Trade Commission américaine s’apprête à constater les pratiques illégales de Google

 
 

Comme nous vous le disons régulièrement sur TH (cf. ce dernier article), FairSearch Europe progresse dans sa volonté de faire respecter les règles de la concurrence à Google en Europe.

Aux Etats-Unis, Fairsearch poursuit la même mission et l’affaire est maintenant portée devant la Federal Trade Commission, l’équivalent de l’autorité de la concurrence en France.

Quatre des enquêteurs désignés de la Federal Trade Commission ont depuis plus d’un an qu’ils travaillent sur le dossier Google estimé que les pratiques de Google sont illégales et justifient de porter l’affaire devant la commission. Les motifs retenus sont :

  • Google scrappe du contenu d’autres sites comme les sites de commentaires sur les restaurants et les présente comme ses propres services
  • Google restreint la portabilité des données publicitaires de Google Adwords vers d’autres plate-formes
  • Google impose ses contrats d’exclusivité de syndication de résultats, comme celui qui a imposé son moteur de recherche par défaut sur les terminaux Apple
  • Google biaise ses résultats de recherche afin de favoriser ses propres produits et services face à ceux des concurrents

D’après une étude menée par The Tarrance Group, 78% des votants soutiennent l’action de la FTC. Seuls 16% sont contre. Voici quelques points notables de l’étude :

  • après que les votants aient été avertis que Google pèse 79% de la recherche aux Etats Unis et 90% en Europe, ils ont estimé à 67% que Google est en effet en situation de monopole
  • 70% pensent que Google devrait être tenu d’être plus transparent en révélant comment il classe les sites Web et devrait fournir une explication aux entreprises qui sont négativement affectées
  • 67% sont favorables à l’application des lois antitrust existantes pour protéger les nouvelles et petites entreprises opérant sur Internet des entreprises qui abusent de leur position de monopole dans l’obtention d’avantage concurrentiel.

La FTC requière un minimum des 2/3 pour estimer d’une situation de monopole, ce qui est inférieur aux 79% dont dispose Google.

Aux Etats-Unis, la FTC est extrêmement puissante et ses décisions peuvent aller jusqu’au démantèlement d’une entreprise en plusieurs entités distinctes et étanches. Ses amendes peuvent également être plus que significatives et surtout à la hauteur des moyens de Google.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/2951

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/2951 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/2951.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »