Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Technologie > Des raisons à l’échec du QR Code
dimanche 16 décembre 2018

Des raisons à l’échec du QR Code

 
 

"L’abus d’utilisation du QR Code conduit à son échec", conclut un blogueur américain, Sean X Cummings. "En effet la technologie derrière le QR Code n’a jamais été créée à des fins de marketing ou de publicité."

Les QR Codes ont pour objet de substituer une url et/ou des informations pour qu’elle s’affiche sur un smartphone. Pourtant les QR Codes sont présents partout, sur des articles, sur des bus, sur des sites web, sur des panneaux...

Pour vérifier ce qu’il pense, Sean X Cummings a interrogé 300 personnes dans les rues de San Francisco qui est censé être une ville à la pointe de la technologie. Les résultats sont édifiants :

  • 11% ont répondu "QR code" ou "quick response code", ce qui est correct
  • 29% ont répondu "code barre"
  • 7% ont cru que c’était un objet 3D qu’il fallait regarder de coin ou avec des lunettes
  • 53% ont tout suggéré, du code militaire au coréen, en passant par une vue aérienne de San Francisco

D’autre blogueurs ont des avis différents, mais tous s’accordent à dire que l’usage qui est fait du QR Code est bien souvent inapproprié : placé dans du mauvais contenu, envoyant vers du contenu inutile, envoyant vers une page pas adaptée à l’affichage sur mobile. Le QR Code étant encore une invention récente, le placer partout donne la sensation à beaucoup de leurs utilisateurs d’être branchés...

L’utilisation sur smartphone n’est pas toujours des plus aisée, sauf pour les QR "addicts" :il faut télécharger une application, la lancer, scanner, attendre la liaison avec le site mobile. Certains lecteurs de QR code ne sont pas compatibles avec d’autres formats comme le Flashcode.

La sécurité est également un problème, car les QR Code peuvent envoyer vers un site vérolé qui va voler des informations confidentielles du smartphone. Ce problème de sécurité est moins flagrant avec le Flashcode, car le Flashcode n’envoie pas directement vers le site de destination mais renvoie vers des serveurs de redirection. Le Flashcode étant franco-français présente des contraintes évidentes de compatibilité pour les étrangers.

Au final, on peut retenir :

  • que le choix de telle ou telle technologie dépend du profil de ses visiteurs, nationaux ou internationaux
  • que son usage dépend du profil de ses clients : un must pour les geeks accros aux nouvelles technologies, encore une de ces inventions compliquées pour des personnes plus âgées...
  • que rien ne sert d’en abuser

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/1934

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1934 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1934.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »