Vous êtes dans la rubrique : Articles sponsorisés
samedi 19 septembre 2020

Les tablettes connectées pour chambre d’hôtel, BOWO, font une offre exclusive TendanceHotellerie : 6 mois gratuits*

JPEG

Comment relancer son activité hôtelière en cette crise sanitaire ?

Le digital, incontournable, révolutionne les usages de nombreux secteurs. Le secteur hôtelier n’est pas en reste et, largement affecté depuis la crise COVID, compte bien tirer profit de ces nouvelles tendances pour relancer son activité.

Parmi les acteurs de cette transformation, la start-up française BOWO créée il y a 3 ans ré-invente la conciergerie.

Son concept :

Une tablette digitale élégante, multifonction, multi langues, intuitive, composée d’une application personnalisée et d’un back office sur mesure, qui permet à n’importe quel client depuis sa chambre et en un clic, d’accéder au travers d’un réseau de partenaires fédérés à toute une gamme de services et de générer des revenus additionnels croisés pour les hôteliers :

  • un pôle informations room directory
  • un pôle divertissements : VOD, Press Reader – 7000 ( !) titres de journaux gratuits offerts par Bowo à l’hôtel,
  • Système de city guide,
  • Netflix,
  • Spotify,
  • un pôle consommation : Deliveroo, pressing, Spa, VTC, réservation de terrains de tennis, billetteries, produits, vente du mobilier ou Goodies de l’hôtels, etc.

Bowo, quel ROI concret pour l’hôtel ?

Cette tablette directement interfacée avec le PMS de l’établissement se positionne à la fois comme un produit innovant qui accompagne les voyageurs durant leurs séjours, et comme un outil marketing permettant aux hôteliers de capitaliser sur des avantages durables avec une proposition de valeur différenciante.

L’utilisation de la tablette s’est énormément accrue avec le Covid.

 

De nombreux établissement l’ont déjà adopté avec un objectif commun : surclasser le séjour de leurs clients en offrant une expérience digitale sans égale, directement depuis leur chambre, pour une nuit et au-delà... tout en augmentant leurs revenus et en maîtrisant leur ROI.

C’est le cas de La Ferme St siméon (Province - 5 étoiles), Lily Of the Valley (Province - 5 étoiles), Emerald Stay (Province - Appart Hotel de luxe), Hôtel **** Villa KOEGUI Bayonne (Province - 4 étoiles), …

 

Une commission sur chaque transaction est reversée à l’établissement hôtelier et un back-office sécurisé permet à l’établissement de gérer son activité en temps réel et d’analyser les données statistiques de ses clients.

D’après Jonathan CYROT, CFO et associé, certains clients atteignent un RevPAR équivalent à 4, 5 € (soit pour 1 € dépensé = 4,5 € générés par jour), revenu complémentaire qui s’accentue durant cette période sanitaire ; une façon originale de combiner expérience client, différenciation par rapport à la concurrence, et retour aux équilibres financiers.

Comment prendre contact et rebooster son hôtel ?

CLIQUEZ ICI pour qu’on en parle avec vous

La start up Bowo fait preuve d’initiative et de solidarité pour aider le secteur hôtelier en cette crise sanitaire. Bowo, qui a actuellement 300 tablettes digitales connectées de disponibles, peut proposer sereinement, grâce à sa dernière levée de fonds, une offre exceptionnelle en exclusivité via Tendance Hôtellerie.

* Une installation, mise en place et configuration sur-mesure d’une tablette par chambre ENTIEREMENT gratuits pendant 6 mois + 30 mois payant, pour des Hôtels ayant des services internes, avec un Minimum de commande pour 50 chambres.
 

CODE PROMO : STOPCOVID6

Le tourisme post Covid

Le tourisme est l’un des secteurs les plus touchés par la crise actuelle. Dans un secteur toujours plus concurrentiel, les hôtels doivent plus que jamais soigner leur sortie de crise en maximiser leur rentabilité par l’accroissement de leurs revenus additionnels tout en enrichissant l’expérience client pour se différencier dans un marché atone et en parfaite conformité avec les obligations sanitaires définies par les autorités.
Une étude publiée par le cabinet In Extenso Deloitte avec le groupe STR, fait état des impacts du Covid-19 sur le secteur de l’hôtellerie en France et en Europe. Les résultats font état de chutes “drastiques” du RevPar et du taux d’occupation : - 96% en Hongrie, - 87% en Espagne, - 86% en Italie, - 75% en France… Enfin, après les Gilets jaunes, les grèves des transports et désormais le Covid-19, l’hôtellerie de luxe a plus que jamais un genou à terre.

Les apports du digital sont incontestables

Ils contribuent d’une part à créer les conditions indispensables pour vivre des expériences toujours plus riches et un axe de développement, de différenciation et de compétitivité pour les professionnels de l’hôtellerie.
L’essor du digital a déjà entrainé depuis des années une profonde mutation du secteur hôtelier et de son business model : modification de ses modes de distribution, développement du yield management, digitalisation de la relation.

La plateformisation et son corollaire, la désintermédiation conjuguée à la percée de l’économie collaborative et demain de la Data viennent disrupter le secteur du tourisme et redessiner le nouveau visage de l’hospitalité et de l’expérience client : simplification et personnalisation du parcours de réservation :

  • optimisation des formalités administratives (self check out…),
  • exploitation de la data pour renforcer le lien entre l’hébergeur et ses clients et anticiper ses besoins, (avant, pendant et après le séjour),
  • développement, de l’Internet des Objets pour réduire les coûts d’exploitation
  • et enfin ouverture sur un écosystème de services personnalisés et directement accessibles in room

L’hôtel s’est transformé progressivement d’un lieu de résidence ou de travail provisoire en un lieu hyper connecté, responsable et ouvert sur son écosystème pour répondre aux nouveaux usages et à une clientèle toujours plus exigeante.
La chambre d’hôtel devient connectée à l’image des usages que nous vivons à domicile (objets connectés, ambiance lumineuse, domotique, informations accessibles en un clic, consommation on demand, etc.). Une tendance qui devrait d’ailleurs se renforcer avec l’arrivée sur le marché du voyage d’affaires d’une clientèle « génération Y », avide d’utilisation de solutions technologiques intuitives et immersives.

Parmi les acteurs de cette transformation, la start-up française BOWO crée par Jonathan Cheniere se distingue : cette jeune start up prometteuse créée il y a 3 ans ré invente la conciergerie.

La market place de Bowo se taille sur-mesure pour chaque hôtel, sans coût supplémentaire.

Voir la présentation de bowo

JPEG



 
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu publicitaire fourni par l'annonceur dont les coordonnées sont indiquées dans le corps du publirédactionnel. TendanceHotellerie a été rémunéré. En cas de doute, n'hésitez pas à nous contacter en cliquant ici
 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/13697 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/13697.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »