Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Articles sponsorisés > Calcul du RevPAR et autres indicateurs clés de (...)
vendredi 22 novembre 2019

Article sponsorisé : Calcul du RevPAR et autres indicateurs clés de performance dans l’hôtellerie

 

Les indicateurs clés de performance (ICP ou plus couramment connus sous l’acronyme KPIs en anglais) sont des outils de mesure sur la qualité de fonctionnement d’une entreprise ou d’un établissement. En plus d’en évaluer la performance, ils permettent aussi d’identifier les marges de progression et de développer des stratégies pertinentes pour améliorer sa rentabilité.

Entre la concurrence, l’évolution du marché (technologie, régulations), le recrutement…, l’hôtellerie est un secteur complexe. Afin de mettre toutes les chances de son côté pour pérenniser son activité, tout responsable d’hôtel ou propriétaire de chambres d’hôtes se doit de connaître et de mesurer les principaux indicateurs de performance liés à ce secteur.

Cet article de SiteMinder vous expliquera tout ce que vous devez savoir sur le revenu par chambre disponible (ou RevPAR) et sur bien d’autres indicateurs clés de performance, afin que vous puissiez évaluer et ajuster vos stratégies dès maintenant.

Le RevPAR ou revenu par chambre disponible

Le RevPAR correspond au revenu par chambre disponible et est l’une des mesures les plus courantes et les plus importantes pour votre établissement.

Il permet de facilement visualiser les revenus générés par des segments de marché spécifiques à votre établissement. Cette mesure donne donc un aperçu du nombre de chambres qui sont vendues et des revenus générés par ces réservations. Il vous permet d’évaluer une des composantes de votre stratégie globale de revenue management.

Calculer votre RevPAR vous permet de comprendre la meilleure façon de maximiser les revenus générés par vos chambres. Si vous constatez que le RevPAR de votre établissement augmente, cela signifie très probablement que le prix moyen de vos chambres a augmenté ou qu’il s’agit de votre taux d’occupation. Voire les deux ! Dans tous les cas, le RevPAR est un bon indicateur de la performance de votre établissement.

Calcul du RevPAR

Calculer le RevPAR est très simple. Il vous suffit de multiplier votre taux journalier moyen (ou ADR) par votre taux d’occupation. Par exemple, si l’ADR de votre hôtel est de 100 € et que 70 % de vos chambres sont occupées, votre RevPAR sera alors de 70 €.

L’autre façon de le calculer est de diviser le nombre total de chambres disponibles dans votre hôtel par le revenu total correspondant à une nuitée. Par exemple, pour un hôtel de 300 chambres, un taux d’occupation de 70 % correspond à 210 chambres. Multipliez cela par 100 et vous obtiendrez 21 000 € comme revenu total pour l’ensemble de vos chambres. Divisez ensuite ce chiffre par le nombre total de chambres disponibles (300) et vous obtiendrez votre RevPAR de 70 €.

Pour calculer le RevPAR annuel de votre établissement, il suffit de multiplier le nombre de chambres disponibles par 365. Si nous reprenons l’exemple ci-dessus, les 300 chambres représentent un nombre annuel de nuitées disponibles de 109 500. Multipliez ensuite ce chiffre par votre ADR annuel. Nous vous expliquons comment calculer votre ADR plus loin dans cet article.

Le RevPAR pour votre établissement

Le RevPAR est souvent considéré comme l’un des indicateurs les plus importants dans le revenue management et est utilisé par la plupart des hôteliers. Si vous ne calculez pas le RevPAR pour votre établissement pour évaluer et améliorer vos performances, c’est le bon moment pour commencer !

Cependant, le RevPAR ne devrait pas être la seule mesure sur laquelle vous pouvez compter, car il ne tient pas compte des autres sources de revenus que vous pouvez tirer de votre établissement, comme les services de restauration, les spas, les salles de sport ou encore les ventes au détail. Le RevPAR peut également différer considérablement selon le marché, le segment et le moment où vous le calculez.

Il vous permet de voir comment votre hôtel se porte quand il s’agit de vendre des chambres ou encore de maximiser leur valeur. Utilisez toujours le RevPAR en combinaison avec d’autres indicateurs de performance clés pour optimiser la performance de votre établissement.

L’indice RevPAR

Il est important de comprendre que le RevPAR et l’indice RevPAR sont deux indicateurs différents. Le RevPAR est un calcul simple qui vous permet de savoir comment se porte la vente de vos chambres et dans quelle mesure vous générez des profits grâce à celles-ci. L’indice RevPAR, quant à lui, mesure la performance de votre RevPAR par rapport à un groupe d’autres hôtels, comme un ensemble concurrentiel, un marché ou un sous-marché.

L’indice RevPAR devrait être égal à 100. Cela indique que votre hôtel obtient la part de marché attendue, ou correcte, par rapport à un groupe donné d’hôtels. Naturellement, un indice RevPAR supérieur à 100 correspond à une part de marché supérieure à celle attendue, et moins de 100 représente que votre établissement n’atteint pas la part qu’il faudrait.

Pour calculer cet indice, vous devez diviser votre RevPAR par celui du groupe d’hôtels en question et le multiplier par 100. Ainsi, si le RevPAR de votre hôtel est de 70 € et que celui du groupe est de 50 €, votre indice RevPAR sera de 140. Avec ce chiffre, votre part de marché est donc supérieure à celle attendue. Et c’est que vous devez souhaiter pour votre établissement.

Voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez calculer votre indice RevPAR :

  • Il vous permet de voir dans quelle mesure votre stratégie fonctionne par rapport à celle de vos concurrents.
  • Il peut vous montrer l’écart entre vous et vos concurrents : si votre indice est inférieur au leur, vous pouvez envisager de faire un investissement pour combler cet écart (comme par exemple investir dans un outil technologique).
  • Il vous informe constamment de la performance de votre hôtel par rapport à ses concurrents.

Le plus délicat est d’identifier les concurrents avec lesquels vous devez vous comparez. Si votre établissement est situé dans une ville fréquentée, cela peut être plus facile en raison d’un plus grand choix d’hôtels aux alentours. Choisissez des hôtels qui offrent des services similaires au vôtre. Une fois que vous avez établi votre environnement concurrentiel, vous devriez essayer de ne pas le changer à moins d’avoir une bonne raison de le faire afin que les données restent cohérentes.

RevPAR ou ADR, quelle est la différence ?

Il ne faut pas confondre le RevPAR et l’ADR, c’est-à-dire le tarif journalier moyen. Bien qu’ils se rapportent tous les deux aux revenus des chambres, ce sont néanmoins des indicateurs très différents. De plus, vous devez d’abord connaitre votre ADR avant de commencer à calculer votre RevPAR.

L’ADR vous indiquera simplement le montant des revenus que chaque chambre vendue vous rapporte en moyenne, tandis que le RevPAR affichera les revenus que vous réalisez sur l’ensemble de vos chambres. Vous pourriez avoir 100 chambres au tarif de 100 € par nuit, mais si votre taux d’occupation n’est que de 50 %, votre chiffre d’affaires ne correspondra pas du tout à celui que vous visez. C’est pourquoi le RevPAR est important à suivre : si vous n’arrivez pas à résoudre votre problème d’occupation, vous pouvez peut-être mettre en place une différente stratégie pour gagner plus d’argent sur les chambres que vous vendez déjà, même sans augmenter les tarifs (car une augmentation des tarifs peut dans certains cas se révéler être contre-productive).

Il est donc important de connaître la différence entre l’ADR et le RevPAR et de mesurer ces deux indicateurs pour évaluer la performance de votre établissement.

Pour aller plus loin : liste (non exhaustive) des autres indicateurs clés de performance dans l’hôtellerie

Cliquez ici et découvrez plus en détails les autres indicateurs clés de performance dans l’hôtellerie y compris :

  • Le TrevPAR
  • Le RevPASH
  • Le taux d’occupation (Occupancy rate)
  • L’ADR (average daily rate)
  • Le GOPPAR
  • L’EBITDAR
  • Les autres indicateurs de performance importants

Découvrez plus d’infos et conseils dans la rubrique ressources de notre site web.

illustration SiteMinder 14 jours d'essai gratuit

illustration accéder à la vidéo du webinar SiteMinder Principes fondamentaux de la technologie hôtelière



 
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu publicitaire fourni par l'annonceur dont les coordonnées sont indiquées dans le corps du publirédactionnel. TendanceHotellerie a été rémunéré. En cas de doute, n'hésitez pas à nous contacter en cliquant ici
 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/11870 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/11870.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »