Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Marketing & distribution > UFC-Que choisir somme Booking.com de cesser d’être (...)
mardi 23 octobre 2018

UFC-Que choisir somme Booking.com de cesser d’être irresponsable

 
 

Ouf, il n’y a pas que les hôteliers ou les professionnels du secteur qui s’émeuvent de l’irresponsabilité pathologique de Booking.com. En effet l’association UFC-Que Choisir vient de mettre Booking.com en demeure de modifier ses CGU.

Parmi les points reprochés par UFC :

  • des commentaires à la discrétion de Booking.com :
    Booking.com peut en effet unilatéralement décider si un commentaire sera ou ne sera pas publié. Vu la manière dont est rédigée la norme Afnor NF-Z74-501, Booking.com pourrait quand même être certifié...
  • un site qui se réserve le droit de s’exonérer de toute responsabilité
  • la surenchère concernant la collecte des données des clients, beaucoup d’entre elles n’ayant aucun intérêt dans le strict cadre d’une simple réservation d’hôtel
  • une utilisation sans limite des contenus mis en ligne par les consommateurs : Booking.com peut exploiter sans limitation tout le contenu fourni par les internautes et clients

En cas d’inaction côté Booking.com, UFC promet d’aller en justice. La loi française protégeant fortement le consommateur français, Booking.com ne pourra pas faire relocaliser l’affaire devant un tribunal hollandais.

Il aura fallu du temps pour que les abus de Booking.com soient officiellement mis sur la place publique. On ne peut que s’en féliciter.

Comme le disait Spiderman, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Dommage que les géants du net, disons certains, en soient encore à faire les poches des passants, non pas pour voler leur porte-monnaie, mais pour leur dérober leurs données personnelles. A ce jeu là, TripAdvisor est sans doute encore un cran au dessus de Booking.com

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4996

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/4996 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/4996.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 5 juillet 2015 à 10:26, par Thomas

    Super, mais là aussi, aucune mention n’est faite de la possibilité que s’est octroyé Booking.com, en cryptant les adresses mail, d’espionner les conversations entre des consommateurs avec leurs hôteliers.
    Ceci dit, vu le peu d’émotion de la profession et des consommateurs (et de leurs associations) sur ce point particulier, ...

    2. le 5 juillet 2015 à 11:21, par TH

    @Thomas, oui il manque ce point et beaucoup d’autres : s’il fallait détailler chacun des abus de Booking, c’est une encyclopédie qu’il faudrait écrire :)

    3. le 31 août 2015 à 09:35, par Dominique Manson

    Bonjour,
    Merci pour votre article. Les hôteliers continuent à subir la ’’loi’ des OTA comme booking.com. Sachez que booking.com, fort de sa position dominante sur le net, ferme la page des hôtels qui refusent de passer en prélèvement automatique. Encore une grave entorse à la loi Française. La dictature de booking.com pèse sur l’emploi du secteur hôtelier car, avec une commission de 17% et plus, se sont plusieurs milliers d’emplois perdus dans ce secteur d’activité.
    Depuis quelques semaines, une pétition circule : celle des vaches à lait des OTAs.
    Dans l’intérêt des consommateurs et des hôteliers, il me semble indispensable de la faire connaître et de la signer car un combat se gagne dans l’union.
    Bonne journée à tous
    Dominique

    4. le 31 août 2015 à 11:17, par TH

    @DominiqueManson, avez-vous lu "Booking plus fort que la loi Macron, (Fair)Booking oublie le fair = vive la cacophonie ! ?
    Quant aux commentaires laissés sur cette pétition, certains sont à pleurer :
    C’est la faute des (mauvais) clients pas assez adultes :

    Vive les paysans :

    Et si on commençait par former les hôteliers avant de déformer les clients ?

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »