Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Marketing & distribution > Expedia cède ses parts dans eLong à Ctrip
mercredi 15 août 2018

Expedia cède ses parts dans eLong à Ctrip

 
 

Dans le grand monopoly de la distribution hôtelière en Chine, Ctrip vient d’acquérir les 62,4 % qu’il détenait dans eLong à un pôle d’investisseurs dont Ctrip, Keystone Lodging Holdings Limited, Plateno Group Limited etLuxuriant Holdings Limited, pour un montant de 671 M$ (env. 600 M€).

Expedia et Ctrip ont par la même occasion signé un accord de coopération afin que les clients de chaque entité puisse bénéficier des produits de l’autre sur les marchés spécifiques.

Avec ce mouvement, Ctrip est incontestablement leader sur la Chine. Quant à Expedia, il s’agit sans doute d’un moyen de se désempêtrer d’une situation compliquée car réussir en Chine sans être chinois et sans y avoir de très sérieuses bases est compliqué, plus qu’ailleurs.

Booking avait déjà signé un accord de partenariat avec Ctrip en 2012, à peu près en même temps qu’Expedia avait augmenté sa participation dans eLong. Désormais Ctrip s’est placé en grossiste unique pour le duopole Priceline-Expedia sur la Chine. Sur l’Asie-Pacifique, Priceline possède Agoda et Expedia Wotif ainsi que la branche asiatique d’Orbitz récemment rachetée.

Quand on connecte 2 neurones simultanément, on se rend compte que diminuer très fortement le taux de pénétration de ces deux mastodontes au niveau de chaque ville est à la portée des hôteliers, on ne peut qu’être atterré par l’attentisme de ceux qui peuvent vraiment changer la donne : les hôtels, les campings, les chambres d’hôtes... bref les hébergeurs ensemble. C’est tellement plus facile de filer son pognon à des multinationales dirigées par la finance que de travailler avec son voisin et son voisin et ainsi de suite...

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4854

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/4854 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/4854.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 25 mai 2015 à 10:49, par Hotel le Manoir St Michel

    Oui mais au final, c’est le client qui va payer booking d’une facon ou d’une autre, soit par des prestations moindres ou manque d’entretien car la marge de l’établissement diminue, soit par une augmentation des tarifs.

    D’ailleurs les mentalités commencent a évoluer : Je commence à avoir une clientèle qui vient chez nous parce que : "on a cherché sur Booking mais on n’etait pas satisfait des établissements proposés (trop chers ou mauvais commentaires) donc on été voir le site de l’office du tourisme/google maps/résultats naturels google, et on vous a trouvé."

    Si si, il y a des gens qui ne réservent pas que par booking ;-)

    Voila pour l’anecdote du jour. Si cela peut remonter le moral a certains...You make my day

    Bonne journée.
    Jerome

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »