Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Marketing & distribution > Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau (...)
dimanche 23 juillet 2017

Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau BookingSuite

 

Impossible de comparer Booking.com et BookingSuite et pourtant les deux marques font partie de la panoplie de Priceline. Booking.com est l’OTA qui a parfaitement su se positionner à chaque endroit où passe la demande afin de la capturer, si possible en utilisant la marque de l’hôtel car dans ce cas ça coûte moins cher. BookingSuite est un outil qui s’annonce fantastique au service des hôteliers : il consiste à donner aux hôteliers les meilleurs moyens disponibles aujourd’hui de générer de la réservation directe.

BookingSuite

BookingSuite est une suite de produits : site web, SEO, SEM, réservation en ligne, outils marketing, outils de prévision, outil de comparaison... C’est un condensé de la panoplie que peu d’hôteliers ont pris la peine de construire pour leur propre affaire. Et pourtant ils en ont sérieusement besoin pour maintenir leur indépendance.

Sur les points de la conversion, de la connaissance de Google, de la capacité à capturer la demande, qui peut se targuer d’être meilleur que les équipes de Booking.com ? Si cette phénoménale puissance devient accessible aux hôtels, s’y intéresser c’est faire preuve de bon sens. Quant à y souscrire, c’est un choix personnel que chaque propriétaire d’hôtel peut faire, mais à condition d’avoir assimilé tenants et aboutissants.

BookingSuite propose deux offres :

  • une offre à la commission nommée "WebDirect" et qui coûte 10 % du séjour. Aucun autre coût n’est à priori prévu. Cette offre de base propose le site web de 5 pages principales en plusieurs langues, le moteur de résa Booking, un système de gestion du contenu et bien évidemment l’hébergement
  • une offre très complète et résiliable à tout instant, nommée "WebComplete", sous forme de forfait mensuel. Cette offre permet à l’hôtel d’intégrer le moteur de résa de son choix, Booking ou non, et à priori des services marketings et technologiques plus poussés.

En France les équipes presse et marketing de Booking n’ont pas encore communiqué le fonctionnement précis. Çà ne saurait tarder...

Des concurrents pour BookingSuite ?

Plusieurs sociétés proposent des services et un fonctionnement au résultat, par exemple Fastbooking ou Mirai : ces sociétés construisent le site web, le référencent et se rémunèrent au pourcentage. C’est un modèle gagnant-gagnant.

Signer avec BookingSuite, ça implique quoi ?

BookingSuite se positionne pour aider l’hôtel à enregistrer des réservations directes. Sa rémunération sur le modèle au pourcentage est dans la fourchette du marché et le service de qualité. Impossible de se faire une idée sur l’autre formule.

Si vous étiez producteur de lait et que Danone vous proposait une palette marketing complète, signeriez-vous ? Trouveriez-vous que c’est leur rôle ? C’est exactement ce que propose Priceline pour toucher TOUT le trafic Internet de l’hôtel. L’offre est diaboliquement alléchante.

Reste à savoir si l’hôtelier, quand il se place côté investisseur, veut voir son hôtel rempli facilement par BookingSuite. Avec BookingSuite c’est la simplicité et à priori des résultats, mais c’est aussi la petite soeur de Booking, l’abuseur numéro 1.

Pour un investisseur qui a placé beaucoup d’espoir dans l’hôtel qu’il a acheté, construit ou rénové, la question de savoir s’il faut prendre une enseigne ou prendre BookingSuite se pose très sérieusement. Par exemple entre un BestWestern qui impose le PMS, qui impose le plateau de courtoisie, qui impose X ou Y et BookingSuite, le tout avec un contrat de plusieurs années, qui choisir ? Pourtant les résultats financiers pourraient être meilleurs avec le second.

Entre confier son fonds de commerce à Accor ou à BookingSuite, la question se pose également sérieusement car l’un et l’autre auront un impact évident sur la valeur du fonds de commerce.

Bien malin celui qui du haut de son perchoir peut décider ce qui est bon pour un propriétaire qui doit agir avant tout en bon père de famille.

Le cas PriceMatch

Rarement nous n’aurions pu penser que notre article "Yield, sans doute le mot le plus usurpé dans l’hôtellerie" serait si vite validé. Etant donné que PriceMatch augmentait mécaniquement l’attractivité de l’hôtel sur Booking et Expedia, nous avions dit "Dans ce contexte on pourrait légitimement se demander si le service ne devrait pas être pris en charge par Booking et Expedia dont le revenu est directement proportionnel aux prix pratiqués par l’hôtel.". Maintenant c’est fait puisque Priceline a acheté PriceMatch !

Malgré la promesse faite aux dirigeants de PriceMatch de contredire ce premier avis relativement négatif à propos de PriceMatch, jamais aucun chiffre ne nous a été communiqué afin de vérifier si la dépendance aux OTAs avait réellement diminué. C’est donc que la dépendance aux OTAs se renforce en utilisant PriceMatch.

PriceMatch est un outil de yield ou RMS qui se base exclusivement sur le big data : en analysant en temps réel ce qui se passe et se dit sur Internet, les algorithmes de PriceMatch recommandent des prix à appliquer sur le web. Les autres outils de yield du marché, malgré ce que les nouveaux entrants peuvent en dire, utilisent eux aussi le big data, mais uniquement comme une des sources d’intelligence, pas la seule. Le succès commercial de PriceMatch prouve que les hôteliers sont des consommateurs comme les autres : le marketing du produit compte tout autant sinon plus que ses réelles capacités. Il n’est pas inutile de rappeler que les autres "vrais" système de yield ne sont pas forcément plus chers que PriceMatch. Savoir faire du marketing est un gène commun à Booking et à PriceMatch.

Voici donc Priceline qui ajoute à son BookingSuite un outil de prévision de tarif. Le prix de la transaction n’a pas été révélé. Néanmoins, PriceMatch ayant levé 9 millions d’euros au total depuis 2013 et ses financiers gourmands, la transaction est fatalement supérieure à ces 9 M€. 20 M€ paraît un prix raisonnable pour les 2 parties, même si on peut estimer la fourchette de prix comprise entre 15 et 50 M€.

Félicitations aux jeunes loups dont les dents ont manifestement rayé le parquet.

Conclusion

Au fil des acquisitions, BookingSuite devient un outil de plus en plus puissant et dont les résultats seront fatalement au rendez-vous. Avant de souscrire à BookingSuite, un hôtelier peut et doit se poser la question de savoir si le fait de dépendre du groupe Priceline lui importe, ainsi que la question de savoir s’il aura le temps et la capacité à construire un environnement technologique équivalent.

Quant aux autres fournisseurs de marketing aux hôtels, c’est le moment de se casser la tête pour proposer des services équivalents mais garantissant à l’hôtel sa total indépendance.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4810

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien https://suiv.me/4810 vers sa source ou le lien https://suiv.me/4810.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

Les commentaires

  • 1. Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau BookingSuite, 11 mai 2015, 11:20, par Benoit

    $$$$ PriceMatch, hôteliers, vous êtes entre bonnes mains $$$$
    Dire qu’ils ont fait le tour de France pour présenter leur solution auprès des hôteliers indépendants....

  • 2. Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau BookingSuite, 11 mai 2015, 12:34, par bm

    Quelle société de Yield recommanderiez-vous maintenant pour celle et ceux qui pour rester indépendants ne voudront pas vendre leur âme à Priceline (plus que cela ne l’est déjà) ?
    Toutes ces sociétés, en développant certes les réservations mais à moindre coût, ne nuisent-elles pas en définitive si on en abuse, à la capacité d’autofinancement de l’hôtel ?

  • 3. Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau BookingSuite, 11 mai 2015, 14:32, par Pascal Gauthier

    Il existe, fort heureusement, encore des solutions garantissant l’indépendance des hôtels et proposant des outils de Marketing et de Technologie de réservation en ligne efficaces, incluant ou non la brique web design. J’espère que les hôteliers avisés, soucieux de protéger leur fonds de commerce, auront suffisamment de discernement pour ne pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier !

  • 4. Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau BookingSuite, 11 mai 2015, 18:04, par TH

    @bm, les produits de yield sont les mêmes qu’il y a quelques années : EasyRMS ou Ideas sans oublier Spot-Pilote même s’il ne fait pas vraiment la même chose que les deux autres.

    Pourquoi une société de marketing qui aide à remplir l’hôtel nuirait-elle à la capacité d’autofinancement ? Avoir plus de clients amène en principe plus de cash donc plus de capacité financière

  • 5. Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau BookingSuite, 12 mai 2015, 09:21, par Sébastien

    Il faut bien comprendre que cette acquisition de PriceMatch par PriceLine pose un énorme problème concernant les données sensibles des hôtels clients de PriceMatch, données sensibles auxquelles Booking.com a désormais 100% accès (via l’accès de PriceMatch au PMS de l’hôtel).
    C’est également le cas à propos de la fusion Fastbooking/Accor, Accor a maintenant accès à toutes les données internet des hôtels clients de Fastbooking.
    Imaginons un instant le cas d’un hôtel très malchanceux, client à la fois de Fastbooking et de PriceMatch, cet hôtel fournit potentiellement toutes ses données à son plus gros client (Booking.com) et à son plus gros concurrent (Accor).

  • 6. Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau BookingSuite, 12 mai 2015, 09:37, par Tony Loeb

    Je ne suis qu’à moitié étonné par ce rachat. PriceMatch était clairement la petite société montante de ces dernières années. Cependant je trouve que le coup est un peu dur pour les hôteliers indépendants utilisant leur logiciel.

    Vu qu’un des points de base pour avoir des réservations en direct est d’offrir un meilleur tarif sur son site, je ne comprend pas comment cette stratégie va pouvoir être suivi si c’est PriceLine qui contrôle le conseil tarifaire donné aux hôteliers.

    @bm : Avail Pro propose aussi de bon service en la matière.

  • 7. Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau BookingSuite, 12 mai 2015, 12:08, par Bougeot

    Je me souviens du début de Pricematch qui venait nous "draguer" dans une convention nationale d’hôteliers indépendants. Il venait nous aider à améliorer notre "yield" pour mieux nous défendre des "méchants" OTAS. Soit leur philosophie a changé soit ils se sont bien moqué de nous... Est-ce cela qu’on appel "vendre son âme au diable" ?
    J’espère que leur outil s’est amélioré car après avoir essayé un mois, j’avais arrêter le contrat constatant que l’outil de prévision me conseillait de baisser mes prix alors que mon hôtel était presque complet. Il faut dire que étant situé dans une ville moyenne, la comparaison entre les différents hôtels, a proximité, du mien était compliqué étant de gammes différentes.
    Point positif, le fait d’appartenir, à présent, à un grand groupe va leur permettre d’arrêter de travailler avec des stagiaires et d’embaucher des salariés.

  • 8. Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau BookingSuite, 12 mai 2015, 14:22, par Romain Sabellico

    Les sociétés qui offrent des outils technologiques avancés en guise de RMS (Revenue Management System) ont à l’avenir une chance sur deux de se voir proposer une offre de rachat par un acteur quel qu’il soit du marché du tourisme (groupe hôtelier, agence de voyages en ligne, etc.)
    Aujourd’hui il est important de se passer des outils technologiques payants en passant par du "gratuit" car il est nécessaire de se concentrer sur les connaissances et les compétences en revenue management détenus par l’humain. Car s’il y a bien une chose à ne pas oublier à propos du revenue management, c’est que cette démarche à vocation à créer de la valeur grâce à l’humain et non pas à la technologie. La technologie est un moyen et non pas une fin en soi.
    Donc ne cherchez plus le meilleur RMS du marché parmi les outils proposés par des sociétés technologiques. Le meilleur RMS qui soit est la ressource humaine.

  • 9. Priceline achète PriceMatch pour compléter son nouveau BookingSuite, 14 mai 2015, 08:01, par Patou

    Comment continuer a travailler avec Pricematch ?
    Je suis client chez eux, mais maintenant, il y aura t-il total separation entre eux et Booking ? qui pourrait y croire !

    J’avais a l’époque teste plusieurs solutions dont SuperYielder.
    C’etait franchement pas mal.
    Quelqu’un connait ?recommande ?
    Merci

  •  
     

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »