Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Marketing & distribution > Booking.com étend son marketing de marque au Canada avec (...)
dimanche 24 juin 2018

Booking.com étend son marketing de marque au Canada avec sa campagne Booking Epic

 
 

Dans la course des géants à la marque et à la notoriété, Booking.com étend la diffusion de ses campagnes pays après pays, avec cette semaine le Canada où est diffusée depuis quelques jours la vidéo "Booking Epic" faisant suite à la campagne Booking.Yeah sur les Etats Unis :

Le Canada est un marché porteur pour Booking.com. Même s’ils ne sont pas nombreux, les canadiens voyagent plus, plus loin et plus longtemps.

Après avoir vu le marketing sauvage et surtout immoral à la sauce pay-per-click de Don Corleone Google, voici maintenant que les OTAs prennent enfin le chemin de la consolidation de la marque, seul rempart à ce jour contre les déferlantes que constituent pour eux les métamoteurs comme TripAdvisor, Trivago et bientôt Google Hotel Finder. Dans ce monde de titans entre qui la moindre pichenette dévaste des petites entreprises et des emplois, un hôtelier indépendant doit savoir doser ses partenariats et répartir ses risques. A une moindre échelle, l’hôtelier indépendant n’a pas d’autre choix que consolider (construire pour certains) sa marque ou disons plutôt sa propre notoriété, en faisant tout pour être "maître" de sa notoriété, autrement dit en ne confiant pas ses clients les yeux fermés à un TripAdvisor. Une liste de clients a bien plus de valeur que le papier sur lequel on l’imprime car c’est le fonds de commerce !

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/3560

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/3560 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/3560.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    Tripadvisor est passé du mauvais coté de la force, comme vous l’aviez prédit, je le reconnais.
    La loi du dollar a gagné ;-)

    Tripadvisor commence a occulter les -rares- indépendants hors OTAs dans ses classements. Dans un an, il sera un Trivago parmi d’autres.

    A mon avis, ces vrais indépendants vont le rester, même si les rangs vont s’éclaircir.
    Ils étaient bons avant et sans Tripadvisor et le resterons.
    Ils ferons peut être moins de chiffre en restant en dehors des OTAs mais leur marge restera intacte, leur rapport qualité/prix correct.
    Il n’y a rien de gratuit et ce bas monde et les commissions des OTAs pris aux Hôtels se retrouvent dans la facture présentée au client.

    Certains clients commencent a s’en rendre compte.
    Ils les ciblent, les trouvent quand même, viennent, et reviennent "chez eux" et pas dans un hôtel pris au pif sur Booking.

    En les blacklistant, Tripadvisor va perdre au fil du temps de la crédibilité, laissant peut-être la porte ouverte à un autre modele...

    D’ici la faudra tenir sur la durée...en intégrant aussi un module de résa sur leur site, têtu ne veut pas dire borné ;-)

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »