Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Marketing & distribution > Atout France lance la campagne " Top French Cities : (...)
mardi 20 novembre 2018

Atout France lance la campagne " Top French Cities : Map Your Way Through the Urban Gems of France" et envoie les résas à TUI

 
 

Décidément l’argent public français a vocation à enrichir en dehors des frontières de la France. Atout France vient de lancer une campagne aux Etats Unis appelée "Top French Cities : Map Your Way Through the Urban Gems of France".

Cette campagne met en valeur un certain nombre de villes françaises. C’est génial.

Mais quand arrive le moment de faire la réservation sur l’offre principale du Nouvel An à Paris, on est transporté vers le site Go-today.com, :

Go-Today est un site du groupe de voyages TUI comme l’indique cette copie d’écran :

On peut tout-à-fait admettre qu’une licence d’agence de voyages est nécessaire à la concrétisation d’un forfait incluant transport, hébergement et activités. Sachant que même PagesJaunes a une licence AGV, on ne peut que se poser la question de savoir comment il n’a pas été possible de trouver ne serait-ce qu’un seul opérateur français remplissant la triple condition de :
- faire partie du monde du voyage,
- avoir accès aux disponibilités des hôtels français et simultanément aux GDS pour l’aviation
- disposer d’une licence de voyages

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/3002

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/3002 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/3002.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 15 novembre 2012 à 10:13, par bm

    Encore une preuve de l’esprit étriqué d’Atout si nécessaire ! Et on doit leur confier notre commercialisation à l’étranger ? Et à quel coût !
    Là aussi, ne devrait-on pas exiger de nos représentants au niveau mondial un minimum de compétences, une professionnalisation, comme on en attend des restaurateurs, un "classement" comme on l’exige des hôteliers ?

    2. le 21 novembre 2012 à 01:16, par Anne-Laure Tuncer - Directrice Atout France Etats-Unis

    En réponse aux interrogations. La hausse du prix de l’aérien et la crise financière ont conduit de nombreux touristes américains à réserver davantage de séjours packagés pour ne pas renoncer au voyage. Notre destination profite de ce fait et du taux de change favorable : le nombre de visiteurs américains a augmenté de 3.5% en 2011 (+5% est. en 2012). Ils ont été plus de 3 millions à fréquenter nos restaurants et sites culturels et effectuer des achats générant des retombées économiques non négligeables. A la demande de ses adhérents, Atout France multiplie les actions (démarchages, tradeshows…) vers ces professionnels étrangers qui, de plus, investissent financièrement à nos côtés. L’action citée dans l’article en est une illustration : un apport budgétaire conséquent de Go Today a permis d’augmenter la visibilité de la campagne visant à promouvoir nos destinations urbaines auprès d’un public ciblé. Go Today, comme d’autres tour opérateurs, investissent chaque année des sommes considérables pour la promotion de la destination France aux Etats-Unis. Ces investissements sont particulièrement bienvenus en ces périodes de rigueur budgétaire.

    3. le 21 novembre 2012 à 18:46, par TH

    Merci Madame Tuncer pour votre réponse.

    Nous ne pouvons qu’être étonné d’apprendre qu’aucun opérateur français n’investisse autant que TUI sur la destination France vendue aux US. Dans ce contexte d’investissements considérables par TUI, on aurait pu s’attendre à ce que cette campagne ne soit plus une campagne Atout- France, mais plutôt une campagne co-brandée Atout France-Go Today.

    Sur les packages, TUI ne gagnera pas d’argent sur l’avion et ne gagnera de l’argent que sur l’hôtel. Votre campagne entraîne de facto les hôtels dans une cascade d’intermédiaires de distribution, ayant bien évidemment pour chacun d’entre eux une rémunération. Les hôtels vont recevoir des réservations sans aucune information du fait que le package a été acheté suite à votre campagne.

    Une grosse partie de ces commissions sera versée hors de France, donc hors impôts français, hors charges salariales françaises.

    Donc au final, pour ne pas financer vous même une campagne de promotion qui fait pourtant partie de vos attributions premières, vous déportez le problème sur les hôtels qui financent votre campagne avec d’importantes commissions et qui de surcroît ne savent même pas pourquoi ils payent.

    Permettez-nous de trouver la méthodologie terriblement simpliste

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »