Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Marketing & distribution > TripAdvisor™ poursuit sa conquête des hôtels ou cherche la (...)
jeudi 16 août 2018

TripAdvisor™ poursuit sa conquête des hôtels ou cherche la canonisation

 
 

Bien longtemps après d’autres entreprises comme Trivago, TripAdvisor™ lance son widget permettant aux internautes de déposer leurs commentaires sur le site Internet de l’hôtel. Dommage qu’il ait fallu aussi longtemps à TripAdvisor™ pour comprendre que les hôtels sont plus qu’essentiels à sa propre survie, ils sont au coeur de son dispositif et méritent à ce titre d’être traités avec équité.

C’est génial, parce que désormais, le tricheur n’a même plus besoin d’aller ailleurs que sur son propre site Internet pour s’encenser ! Et en plus c’est gratuit.

La vraie révolution que les hôteliers attendent, c’est que chaque avis soit vérifié, ce que d’autres savent très bien faire comme Vinivi. Comme l’expliquait récemment Steve Kaufers, Président et Fondateur de TripAdvisor™, aux journalistes de l’émission Capital, vérifier tous les avis un par un diminuerait d’une part le nombre d’avis (les faux avis fuieraient eux aussi naturellement, NDLR) et d’autre part diminuerait ses profits et c’est franchement le plus grave. Allez, soyez sympa et ne le répétez pas, sinon il faudra faire passer un tronc pour aider ce pauvre Steve.

N’hésitez pas à lire ou relire nos articles sur les commentaires clients :
- Gestion des commentaires clients : des exemples à méditer
- Commentaires clients : à faire, à ne pas faire, aller plus loin

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/2827

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/2827 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/2827.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    OK, mais malgré tout cela de plus en plus de gens l’utilisent et font la part des choses dans les avis.
    Un de mes (nombreux) client qui est venu grace a Tripadvisor m’a dit qu’il ne lisait que les avis négatifs pour avoir un idee de l’établissement.

    Mettons qu’un un hotel moyen, bien placé, désagreable, sale et cher se paye une agence avec pleins d’avis excellents.
    Il va se faire allumer deux fois plus par les clients floués en retour.

    Voila ce qui se passe :
    Avis attribué a un hotel situe entre la normandie et la bretagne.sur un butte dans une baie avec un monastere dessus...

    Excellent 49
    Horrible 79

    Extrait avec photos a l’appui tellement le client est outré.
    (le mieux est la reponse de la direction : ils sont autistes ou quoi la dedans ? et avec les références sur les 3 etoiles ! je sais pour quoi je ne me fais pas classer...) :

    “Hotel lamentable : une arnaque !!!!”
    étoiles Avis écrit le 1 juillet 2012

    Nous avons passé la nuit du 07/04 au 8/04 dans cet établissement.

    L’accueil, le restaurant, le petit déjeuner : tout était parfait.

    En revanche, nous avons été extrêmement surpris, déçus et choqués de l’état de la chambre, totalement indigne du classement de l’hôtel et du prix. J’ai même eu honte de faire rentrer ma femme (pour qui c’était un cadeau de Noël) dans cette chambre.

    Ayant l’habitude de descendre dans des hôtels de cette catégorie, je n’ai jamais été confronté à un tel délabrement. Un loueur de meublés professionnel aurait des problèmes à louer dans cet état. Et je suis fort surpris que ça puisse être le cas pour un hôtel.

    Voici une liste des photos que j’ai prises :
    - Plafond tombant en lambeaux
    - Tapisserie largement décollée
    - Moquette (très grassement) tâchée
    - Tringle à rideaux arrachée
    - Attache d’embrase arrachée
    - Dérouleur de papier hygiénique arraché
    - Lampes de la salle de bains ne fonctionnant plus (Voire manquante) : 1 sur 4 pour éclairer la vasque…
    - Moisissures au plafond de la salle de bains

    Une impression d’un lieu non entretenu, dont l’état ne justifie ni le prix ni les étoiles affichées … Ça ne durera pas, c’est certain !

    J’ai porté réclamation et demandé une explication sur la politique de la maison Poulard à leur Direction : AUCUNE RÉPONSE. Je viens d’écrire à la DGCCRF, à la COFRAC et à l’office du tourisme local...

    Madame, Monsieur
    Nous vous remercions d’avoir pris le temps de commenter votre séjour.
    Notre équipe s’efforce de vous apporter le niveau de prestation 3 étoiles tout au long de votre séjour.
    L’entretien des chambres est fait quotidiennement.
    Notre établissement centenaire est situé au coeur du village du Mont Saint Michel, nous sommes contraints de respecter des procédures strictes en terme de travaux de rénovation, comme vous le savez nos bâtiments sont classés.
    De plus notre établissement 3 étoiles répond à des normes et des critères d’envergure nationale.
    Nous restons à votre disposition pour échanger plus précisement sur vos préoccupations.
    Cordialement
    La Mère Poulard.

    2. le 3 septembre 2012 à 11:33, par HotelMarketing35

    Précisons que les widgets sont à double tranchant pour les hôteliers.

    Certes, ils permettent de favoriser le dépôt de commentaires mais c’est aussi un formidable outil pour Triadvisor d’améliorer son référencement naturel. Chaque hôtel insérant un widget ajoute dans le même temps un lien vers Tripadvisor.

    Ceci favorise le référencement du site qui prend petit à petit des positions très hautes dans les résultats gratuits de Google, au détriment des hôtels qui doivent déjà se battre avec pas mal de monde pour être visible.

    Tripadvisor fait ensuite payer l’hôtel pour faire apparaitre ses coordonnées directes et son l’adresse de son site internet officiel (si l’hôtel le souhaite). Triapdvisor étant de mieux en mieux placé, les tarifs sont de plus en plus cher. L’hôtel ajoute un lien gratuitement vers un Tripadvisor qui lui facture ensuite au prix fort l’audience que l’ hôtel a contribué à apporté à Tripadvisor.. Sympa !

    Pour couroner le tout, si vous modifier le code du widget pour éviter de donner un lien à Tripdvisor, le widget se bloque car aucune modification n’est tolérée.

    Enfin si Tripadvisor impose un widget avec un lien qui lui serre en terme de référencement, il n’oublie pas de modifier le lien qu’il vend à l’hôtelier afin que celui-ci ne soit d’aucun bénéfice en terme de référencement pour le site internet de l’hôtel.

    Le grand gagnant dans ce deal est donc Tripadvisor, et à tous les étages.

    Je suis assez d’accord avec Jérome sur son analyse quant aux commentaires positifs et négatifs laissés sur TA. Même si on achète des commentaires positifs et que l’établissement est pourri, le retour de boomerang viendra des vrais clients qui se seront fait flouser. De toute façon, je pense que beaucoup de clients voient aussi les commentaires des Otas qui eux à priori sont réels. Et si il y a concordance, c’est que l’on est proche de la réalité. Maintenant quant à mettre le widget pourquoi pas mais il faut tout de même arriver à faire revenir le client après son séjour sur son site pour qu’il remplisse ce widget. Cela signifie qu’il faille renvoyer via son adresse mail un message incitatif... Pour un peu qu’il soit passer par Booking qui déjà fait la démarche, j’ai peur que le client s’y perde....
    J’ai eu par le passé le widget Trivago mais je n’ai pas constaté un usage de cet outil.

    Ne pas oublié le forum de Trip Advisor qui prouve que de "véritables clients" sont prèts à partager leur expérience et passer du temps bénévolement pour inciter les touristes à venir vers vous.
    Je pense que c’est un outil du futur dans ce monde "virtuel" ou nous trouvons tout sur internet mais malheureusement au détriment de l’hûmain.
    J’estime qu’il est scandaleux que l’on puisse payer des gens pour mettre des avis positifs (ou inversement mettre un avis négatif pour "tuer son concurrent" mais que sur la distance, le "vrai" prend le dessus.
    Pour un hôtelier Trip Advisor peut devenir une mine d’or pour voir en toute honnêteté, ce qui va ou ce qui ne va pas dans son établissement, si ce n’est seulement une fois pour certains, se mettre dans la peau de leur client.

    Pourquoi TripAdvisor est-il tant apprecié des utilisateurs et tant décrié par les "experts" ?

    Tout simplement : il est impartial dans le résultats des recherches, meme si elles peuvent etres faussées.
    Mais bon chez Holidaycheck et Trivago aussi on peut faire des faux avis....

    La ou les autres "comparateurs" ne proposent que des hotels affilliés OTA’s, TA affiche TOUS les hotels d’une ville (sans avoir a décocher une minuscule case pour faire apparaitre les autres)
    .
    Tant que ces sites n’auront pas compris cela, ils resterons des nains a coté de TA car inintéressants pour l’internaute qui cherche AUSSI (eh oui ca arrive !) des Hôtels hors OTA’s.

    Ce que je ne comprends toujours pas :

    C’est l’Hotel qui est dans les 5 premiers d’une ville au classement mais radine pour faire apparaitre ses coordonnées sur TripAdvisor alors qu’il va payer 10 fois le prix en commissions booking...
    Ca doit etre le meme qui vend plus cher en direct que sur booking sans doute... ;-)

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »