Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Marketing & distribution > Etude RateGain sur la parité tarifaire en Europe : les (...)
jeudi 20 septembre 2018

Etude RateGain sur la parité tarifaire en Europe : les OTAs ont la belle vie avec des tarifs très majoritairement moins chers

 
 

Rategain, un Channel Manager et outil de veille tarifaire, publie ses statistiques sur la parité des tarifs hôteliers en Europe pour la période de février à avril 2012.

On se rend compte que les seuls les hôtels 5* étoiles barcelonais sont en parité (6%) ou moins chers sur leur propre site web (67%). Dans les autres villes et autres catégories, les OTAs ont la belle vie, avec des tarifs majoritairement moins chers que sur le propre site des hôtels. C’est à Dublin que les OTAs ont les mains libres avec un ratio de 75 à 83% d’hôtels moins chers sur les OTAs qu’en direct.

Pour remettre les OTAs à la juste place qu’ils méritent, c’est à dire en complément de revenu et non pas en principal, le principe de bon sens qui consiste à être au même prix ou moins cher en direct ne fait pas manifestement l’unanimité chez les hôteliers...

Catégorie 3 étoiles

RateGain’s Hotel Rate Parity - Europe - 3* - février à avril 2012

Catégorie 4 étoiles

RateGain’s Hotel Rate Parity - Europe - 4* - février à avril 2012

Catégorie 5 étoiles

RateGain’s Hotel Rate Parity - Europe - 5* - février à avril 2012

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/2231

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/2231 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/2231.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    Tout a fait d’accord avec vous sur le dernier paragraphe.

    La facilité de confort pour commercialiser ses chambres prime sur l’indépendance de l’hôtelier, chacun son choix.

    Mais bon, après maintes discutions (et experience vécue perso, voir mes posts précedents) avec des confrères, je me suis senti tel Don Quichotte contre ses moulins...

    Ce qui va se passer c’est que l’écart de prix de creusera de plus en plus entre les (rares) hôtels hors OTAs et les autres.

    Et vu que la commission des OTAs est basée sur le prix TTC, vive les augmentations de TVA...

    Bref, dans 10 ans il y aura dans le paysage Hôtelier français 95% d’Hôtels sous la coupe des OTAs et l’équivalent d’un "village" d’Hôtels récalcitrants cernés par l’envahisseur Bookingorhum, Venerum, Expedium, etc...

    C’est bien, on embauchera Depardieu pour nous faire de la Pub...

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »