Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Marketing & distribution > la vision d’Expedia sur sa place dans l’écosystème (...)
samedi 18 août 2018

la vision d’Expedia sur sa place dans l’écosystème hôtelier

 
 

L’association HSMAI - Hospitality Sales and Marketing Association International va prochainement publier une analyse de l’American Hotel & Lodging Association (AHLA) et de STR sur les canaux de distribution hôteliers. Cette étude remettrait en cause les coûts des réservations sur les OTAs pour les hôtels.

Pour anticiper l’impact négatif de cette étude, Expedia souhaite relancer le débat sur l’impact des OTAs et leur importance dans la distribution des hôtels.

Les premiers résultats de l’étude, publiés dans notre article du 9 août révèlent d’ores et déjà que les hôtels américains ont perdu 2,5 milliards de dollars en louant leurs chambres à travers les OTAs en 2010 plutôt que par leurs canaux de distribution directs. Selon Melissa Maher, vice-présidente des comptes stratégiques hébergement et relations entreprises d’Expedia, cette étude est biaisée par les chiffres utilisés.

Si elle ne conteste pas le coût des commissions prélevées par les OTAs, elle souligne que l’étude ne tient pas compte des coûts réels des réservations effectués sur les sites des chaînes ou hôtels. Ces coûts comprennent « la publicité en ligne et hors ligne, les programmes de fidélité, les taxes sur les franchisés, les infrastructures technologiques, sans oublier les frais de transaction par carte bancaire et les coûts liés ». Cela biaiserait d’emblée le résultat de 2,5 milliards de dollars.

Pour montrer l’importance des OTAs dans la vie de l’industrie hôtelière, elle rappelle que plus de 7 milliards de dollars de revenus pour l’hôtellerie proviennent des réservations passées sur les OTAs.

Selon elle, il est impossible de comparer à proprement parler les différents canaux de distribution qui varient en termes de niveaux de demande…

Enfin, Melissa Maher défend les pratiques d’Expedia, en arguant le fait que l’OTA partage régulièrement les résultats de ses recherches avec ses « partenaires hôteliers », et leur apporte un soutien et des conseils stratégiques pour leur activité…

Expedia cherche donc, à l’instar de TripAdvisor, à prouver qu’il est là au service des hôteliers, et ne remet pas en cause les sommes de plus en plus importantes prélevées aux hôteliers sur chaque réservation… Si l’agence de voyage en ligne est un canal de distribution essentiel à bon nombre d’hôteliers, la diversité de canaux actuels devrait leur permettre de ne pas dépendre à 100% de ce canal.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/1768

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1768 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1768.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »