Vous êtes dans la rubrique : Marketing & distribution
samedi 24 septembre 2022

Booking cède 12 de ses 14 centres d’appels à Majorel

 

La nouvelle est tombée hier auprès des salariés qui ont reçu une vidéo par email : 12 des 14 centres d’appel de Booking.com situés en France dans le monde sont cédés à la société luxembourgeoise Majorel, spécialiste de l’expérience client.

La nouvelle est abrupte pour les 650 salariés de ces centres d’appel car ils craignent de perdre leurs avantages : bons salaires, bonus, bonnes conditions... Enfin ceci est la version officielle car on se souvient du reportage TV « Les dessous de Booking » de février 2016 (revoir ici). Les CDD semblaient être la norme à l’époque...

Ceci veut dire qu’au prétexte d’améliorer le service (SIC) en externalisant la relation client, Booking va encore plus qu’aujourd’hui se laver les mains de tout problème pouvant intervenir dans le cadre d’une réservation.

Dans un contexte d’extrême pression exercée par Don Corleone Google sur tous les acteurs du tourisme dont son principal client Booking.com, Booking.com fait le choix de se séparer de ce qui constitue une grosse partie de sa valeur ajoutée, à savoir la relation client non digitale.

C’est comme si, sous la pression de Tricatel, les restaurants gastronomiques se mettaient à se séparer de leurs chefs de partie pour les remplacer par des sous-traitants. Qui peut soutenir que la qualité sera au rendez-vous en ajoutant un intermédiaire et en réduisant la charge de ce sous-traitant à une seule ligne du compte de résultat ?

Ajout à 14h15 le 11 février 2022
Sollicité par TH, le service presse de Booking vient de nous transmettre ce texte :
Dans le cadre de l’accompagnement de nos clients et partenaires 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et de notre ambition d’étendre cet engagement à de multiples produits et services de voyage, nous confirmons que la plupart des employés de notre service clientèle en dehors de Manchester et d’Amsterdam seront transférés chez Majorel, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de services clientèle, à partir du deuxième trimestre de cette année. Travailler avec une équipe d’experts dévoués est le meilleur moyen de nous assurer que nous répondons aux besoins de nos clients et partenaires, alors que nous continuons à élargir la diversité de notre offre de produits sur Booking.com. Majorel est un partenaire clé pour nous, puisqu’il emploie déjà près de 2 700 personnes qui soutiennent Booking.com. Nous sommes impatients de continuer à tirer parti de leur expertise en matière de service client pour nous aider à nous développer efficacement afin de répondre aux demandes en constante évolution de notre activité.

Conclusion

On se souvient des décisions « bizarres » de Barry Diller en février 2000. Booking donne aujourd’hui la sensation d’être dans la même dynamique de réaction alors qu’on a toujours connu Booking actif et offensif.

Quand un géant est en train de se faire sérieusement challenger par plus gros que lui et se met à réduire ses coûts par principe, ça sent le sapin.

Booking ne va pas mourir. Par contre, le modèle d’hyper domination de Google et le laxisme manifeste des autorités de tous pays confondus à faire respecter les règles les plus élémentaires du respect de la concurrence risquent encore une fois de peser sur les consommateurs.

Dès qu’il y a monopole, c’est le consommateur qui devient la première victime par manque d’innovation et augmentation des prix. En complément, les professionnels du tourisme dont les hôteliers seront également victimes de ce monde merveilleux de Google qui décidera seul de sa rémunération, ce qui est un moindre mal, mais surtout de qui a le droit d’exister et qui doit disparaître.

Plus que jamais, il est essentiel pour les hôteliers de ne pas foncer tête baissée vers Google en coupant les autres canaux : jamais la devise « diviser pour mieux régner » n’a été aussi vitale !

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/16970 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/16970.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 11 février à 13:45, par Hotelonline

    Les hôteliers ne comprennent rien, ils sont dans la fosse aux lions à se plaindre et à se regarder se faire dévorer. Si vous tentez d les aider, ils vous regardent bêtement sans bouger, lion Booking va se régaler, surtout aucune fleur à l’enterrement c’est un suicide collectif.

 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Simplement communiquer ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination (...) En savoir plus »