Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Le client d’hôtel > Recherche d’hôtel sur Trivago : Trivago modifie le (...)
mercredi 22 novembre 2017

Recherche d’hôtel sur Trivago : Trivago modifie le message d’indisponibilité

Trivago vient de modifier le message qui s’affiche en cas d’indisponibilité d’un hôtel à une date donnée, que cet hôtel travaille ou non avec les OTAs : on verra désormais "Pas de disponibilité sur Trivago pour cet établissement".

Il saura suffit de quelques emails échangés entre TH et Trivago pour que les termes utilisés soient modifiés. Pas besoin d’artillerie lourde...

Trivago étant orienté vers le client sans pour autant participer activement à l’acte d’achat autrement que par la mise en relation, le moteur de comparaison se doit d’être transparent et surtout exact. Dans le cadre de la récente faillite de Clever-Hotels.com, Trivago a d’ailleurs mis en place une cellule d’aide pour répondre aux questions des consommateurs, les accompagner dans leurs démarches de remboursement et les aider à re-réserver leur séjour.

Beaucoup d’hôteliers se plaignent de voir sur Trivago que Venere publie des tarifs inférieurs d’un ou deux euros à ceux des autres OTAs, ce qui élimine de facto la clause de parité tarifaire. Même si cette clause est interdite dans de plus en plus de pays, elle s’applique encore en France en attendant la réponse de l’Autorité de la Concurrence. Interrogée depuis plusieurs semaines à propos de cet écart de prix, la direction d’Expedia France n’a pas encore apporté de réponse. Affaire à suivre...

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/3349

 
 
Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien https://suiv.me/3349 vers sa source ou le lien https://suiv.me/3349.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 6 septembre 2013 à 18:06, par Thomas, Nuit d’un Jour

    "Il saura suffit de quelques emails échangés entre TH et Trivago pour que les termes utilisés soient modifiés. Pas besoin d’artillerie lourde..."
    Mon mail du 25 août dans lequel je leur demandais de changer, en leur rappelant les évènements passés et l’intervention de la DGCCRF au peut-être aidé aussi. ;-)

    Bravo Trivago !
    Encore un petit effort comme décocher la petite case "afficher seulement les hôtels disponibles" qui est encore cochée par défaut.
    Comme cela, le peu d’hôtels hors OTA apparaitraient dans les résultats.
    Et je suis sur que, après une période d’essais, certains de ces Hôtels trouverai normal de payer une cotisation pour avoir leur coordonnées WEB et téléphonique en évidence sur leur fiche.
    Surtout ceux qui sont bien notés dans le mix notation de Trivago...

    Nous nous sommes penchés nous aussi sur le problème des tarifs 1 ou 2€ moins chers proposés par Venere sur Trivago qui, non seulement rompait la parité tarifaire générale mais posait également problème aux hôteliers qui investissent eux-mêmes sur des campagnes sur Trivago, et nous avons enfin obtenu la réponse.
    Il y a une solution très rapide et toute simple : tout hôtelier peut résoudre le problème en se rendant dans son extranet Venere, dans "Préférence - Préférences Commerciales" : là se trouve une option à décocher :
    "Réductions offertes par Venere.com : J’autorise Venere.com à offrir à ses utilisateurs des réductions sur les prix de mes chambres et ce à ses propres frais. Note : le montant de la réduction sera déduit de la commission versée à Venere.com."
    Une fois décochée : plus de problème !

    @Aude et @jerome, le problème des cases cochées par défaut et des clauses cachées est un vrai problème.
    Côté recherche avec des dates sur Tripadvisor, la case est également cochée par défaut...
    Ceci dit, nous attendons quand même une réponse d’Expedia sur le statut par défaut de cette case

    J’ai pu constaté que les tarifs sur Trivago ne sont pas justes car arrondis à l’Euro supérieur (69, 50 = 70) qql soit l’Ota.
    Trivago appartient maintenant à Expédia et donc le site officiel qui apparaissait clairement avant est maintenant plus difficiel à trouver. Ci après la procédure fournie par Trivago :
    ’’Le lien vers le site officiel se trouve dans l’onglet l’information (le bouton avec un "I"), il ouvre un volet déroulant. Le lien vers le site officiel se trouve dans la partie "Contact".
    Trivago renvoie aussi vers des Otas qui annonce de fausses réductions. ...Prix gonflés barrés ... technique bien connue dans la vente de mobilier rue du Fbg St Antoine. ...Vous n’êtes pas encore entré dans la boutique que vous avez une remise de 50% sur le superbe canapé de style Louis XXXXX.

    Ce n’est que l’application de la condamnation prononcée pour "pratique commerciales trompeuses" le 4 octobre 2011 par le tribunal de commerce de Paris grâce à l’action du Synhorcat contre Expedia, Tripadvisor et Hotels.com qui les a conduit à verser près de 430 000 euros au Synhorcat et à deux hôtels.
    Pour le reste Trivago n’est même pas capable de mapper les bons hôtels dans son comparateur et renvoie chez des concurrents. Quant au Direct click pour bénéficier de l’affichage du tarif du site Internet officiel de l’Hôtel dans le comparateur, cela coûte une fortune qu’empoche Trivago pour un rendement 0.

    @Philippe Etourneau du Synhorcat :
    Un jugement ne s’applique qu’à ceux qui ont été condamnés, en l’occurence Expedia, Tripadvisor et Hotels.com. Imaginez la société si un jugement s’appliquait à toutes et tous... Pour revenir au sujet précis de cet article, pourquoi le SYNHORCAT n’a pas simplement demandé à trivago de faire de même ? Il suffisait simplement de parler avec eux ! Pas de tribunal, simplement des mots.
    Pour la partie comparative, c’est agaçant que les métamoteurs ne fonctionnent pas toujours correctement. C’est la même chose chez LeGuide.com, Kayak, etc... Ca ne concerne hélas pas que l’hôtellerie.
    Pour le DirectClic, l’argent "misé" n’est pas forcément reversé intégralement au métamoteur. Les outils qui permettent la connexion prennent une marge, pas toujours très légère d’ailleurs. Là aussi il y a besoin de mener une enquête approfondie comme celle qu’à menée Micros à propos du DirectClic de Tripadvisor, cf. notre article "La Mascarade Tripadvisor sur la scène du NASDAQ".
    Si des hôtels veulent bien collaborer à une véritable étude sur le véritable ROI, nous la publierons volontiers

    @Didier Foliard, quel que soit le secteur d’activité les métamoteurs (biens, services, voyages, logiciels, etc...) agissent de même : ils reproduisent l’information envoyée et parfois arrondie par les marchands : fausses promotions, prix barrés. Sur ce coup là, c’est vrai que Tripadvisor ne reproduit pas les prix barrés et on ne peut que les en féliciter. Tripadvisor arrondit également, comme Kayak.
    Trivago n’a pas attendu qu’Expedia devienne actionnaire pour modifier son affichage. Il a évolué avec le temps et continuera à évoluer. Quand on regarde les sites des OTAs, comparateurs, Google et autres géants du web d’un côté et les sites individuels des hôtels, on constate que les premiers évoluent beaucoup beaucoup plus vite que les seconds. Pourtant avec un CMS, c’est plutôt simple de modifier son affichage et son ergonomie de visite.
    Trivago a assuré encore récemment que le lien gratuit vers le site web ainsi que le numéro de téléphone ne disparaitraient pas avant un certain temps. C’est aux hôteliers de se fédérer pour maintenir la gratuité de ce lien.

    A la difference de Trivago, Tripadvisor affiche AUSSI les hôtels hors OTA’s dans son classement par défaut, MEME lorsque l’on met une date et MEME les hôtels qui ne payent pas Tripadvisor pour faire apparaitre leur coordonnées (screenshot a votre dispo).
    Donc c’est tout benef pour ceux qui sont hors OTA, ils apparaissent tout le temps sur TA, et certains, pour pas un rond.
    Mais bon, ce sont des d’exotiques gaulois...
    En plus, sur TA, le classement par défaut est par évaluation des notes, et sur Trivago, le classement est par "popularité" des sites OTA’s ou chacun sait que l’hotel qui met le plus de chambres a dispo et verse le plus de commission a l’OTA est le plus "populaire"...

    @jerome, par défaut sur Tripadvisor les hôtels non disponibles à une date donnée sont cachés. Voici une copie d’écran réalisée sans trucage pour l’article La mascarade TripAdvisor sur la scène du NASDAQ. Pour voir les "indisponibles" s’afficher il faut aller cliquer sur "Afficher les indisponibles" ce qui génère ce satané popup pour lequel tripadvisor avait d’ailleurs présenté des excuses. Plus de popup avaient-ils dit, mais çà c’était avant :)

    Ceci dit, c’est vrai que les hôtels hors OTA et hors CRS sont en fin de liste sur Trivago. Ca fait quand même un certain nombre d’années que Trivago est devenu un moteur de comparaison tarifaire. Un comparateur ne peut comparer que ce qui est à sa portée. C’est la même chose chez tous les comparateurs, dans l’hôtellerie mais également hors hôtellerie (matériel, services, assurances...).
    Ne pas être sur les OTAs ne signifie pas ne pas être réservable en ligne. L’exotisme gaulois est peut être justement d’interdire à quiconque d’utiliser Internet pour réserver, et non pas d’éviter les OTAs.
    C’est certain que les comparateurs ne peuvent pas accepter la phrase "de 50 € à 110 € (haute saison : de 55 à 115 €*) *Haute saison : du 15 juin au 15 Septembre, Week-end de paques + 4 nuits de l’Ascension"
    Quant à l’offre spéciale "parking gratuit" sur Tripadvisor, elle est plutôt "limite", non ?

    On doit vivre dans deux univers differents.
    Dans ma réalité, les Hotels hors OTA et ceux qui ne payent pas Tripadvisor pour leurs coordonnées apparaissent quand meme (Manoir de Kergrec’h par exemple).
    Je vous ai envoyé un screenshot avec les dates rentrées sur Tripadvisor. Sur les 865 Hotels bretons, seuls 650, ceux qui ont de la dispo OTA, sont affichés.
    Et AUSSI les fossiles antédiluviens comme moi qu’on sait meme comment ils vendent une seule chambre sans PMS/CRM/ETC...
    Chiche de le publier ?
    Quant a ma facon de commercialiser mes chambres, cela ne regarde que moi.
    Mais elle doit pas etre si mauvaise que cela, même si elle demande beaucoup de réactivité et de temps.
    La saison 2013 est encore meilleure que 2012...
    Cela prouve qu’il y a un monde en dehors de Booking et si je prefere avoir un contact direct et personnel (telephone/mail) avec CHAQUE client a la réservation, je ne vois pas ou est le mal etje ne me plaint pas.
    Au moins les clients qui viennent ici savent ou ils vont, quelle chambre ils vont avoir et vous savez quoi ? J’arrive meme a les accueillir par leur nom lorsqu’ils rentrent dans la réception.
    Desole pour les accents, j’utilise un clavier allemand...

    Dans Astérix, le banquet est pour les irreductibles gaulois. Au NASDAQ, le banquet final est TOUJOURS pour les actionnaires...
    Et avec la résa en ligne, la saison pourrait être encore meilleure :). Rien n’empêche d’appeler le client après la réservation. C’est même un geste qui les surprend et les rassure.

    Ben, ils ont interet a prévoir leur Big Mac, les actionnaires, vus ce que l’état francais leur laissera... ;-)

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »