Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Le client d’hôtel > Dossier TH : Indépendants, surfez sur la dynamique du (...)
mercredi 22 novembre 2017

Dossier TH : Indépendants, surfez sur la dynamique du voyage d’affaires

Les communiqués de presse en provenance des acteurs du voyage d’affaires se suivent en ne se ressemblant que rarement et montrent que la grande tendance actuelle est l’innovation. Au-delà de l’innovation des intermédiaires spécialisés, ce sont les entreprises elles même qui sont en train de modifier leur approche du voyage d’affaires.

En période de crise exacerbée par une fiscalité lourde et compliquée, les entreprises ont besoin de rationaliser leurs processus. Les processus d’approvisionnement ont évolué depuis plusieurs années déjà et seul le voyage reste « compliqué » à rationaliser. Par exemple, le voyage d’affaires est quasiment le seul poste de dépense qui ne soit pas dématérialisé sur l’intégralité de la chaîne, de la commande au paiement en passant par la livraison et la facturation. Il va pourtant sans dire que la dématérialisation des flux entre les fournisseurs et l’entreprise d’une part, et entre l’entreprise et ses clients d’autre part permet de réduire drastiquement les coûts tout en boostant la productivité et la réactivité. Pas de gestion en flux tendus sans dématérialisation.

Les entreprises ont également besoin de rationaliser la fonction du paiement. Dans ce domaine, les prestataires bancaires offrent des solutions simples à mettre en place avec des différés de paiement atteignant les 60 jours, en tous les cas bien plus intéressant que les notes de frais remboursables en quasi temps réel. Là également la dématérialisation a frappé un grand coup avec les cartes de crédit virtuelles : aucune carte plastique n’est émise, le montant est fixe...

Enfin, entre les séjours réservés au petit bonheur la chance et la réservation au travers d’un système où tout a déjà été prévu et paramétré, le basculement est en cours et risque peu de revenir en arrière. A ce stade on ne parle pas encore de diminution des coûts. Pour l’instant on en est encore au stade de l’entonnoir dans beaucoup d’entreprises, à savoir faire cheminer de plus en plus de réservations par un seul tuyau, ou disons plutôt par un seul écran. Une fois que tout sera passé par le même tuyau pourra réellement débuter la phase de serrage de boulon avec des réductions de coût à la clé.

Même s’il est tentant de parler de voyageurs d’affaires étrangers, la clientèle domestique représente le coeur du marché en France. Concentrons nous pour l’instant sur elle...

Au cours des prochains jours suivront différents articles destinés à illustrer ce dossier. @ demain...

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/3208

 
 
Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien https://suiv.me/3208 vers sa source ou le lien https://suiv.me/3208.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »