Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Le client d’hôtel > La chambre d’hôtel : le point de vue du client - épisode (...)
lundi 24 septembre 2018

La chambre d’hôtel : le point de vue du client - épisode 6

 
 

Après les 5 premiers articles dont le dernier hier abordait la salle-de-bains, préoccupons-nous du ménage et de la propreté.

A l’arrivée

Après avoir passé la porte, la première impression vient non seulement du mobilier et de la luminosité, mais également de la sensation de propreté, une notion purement subjective.

A chaque nouveau pas pour s’enfoncer dans les profondeurs de la chambre, cette notion subjective de propreté peut s’amplifier pour devenir bien réelle ou s’estomper. Cette sensation se confirme en voyant :
- l’état du sol
- l’état des murs, plinthes et plafonds
- l’état du mobilier
- l’état de la literie
- l’état des vitres, des rideaux et double-rideaux
- l’état de la salle-de-bains

Les couvre-lits multicolores n’inspirent pas beaucoup confiance, surtout quand ils ont vieilli. Les meubles tâchés n’inspirent pas confiance. Quant à la moquette, existe-t-il pire piège à poussières et acariens ?

Côté salle-de-bains, les joints de carrelage et de baignoire marrons, ou pire noirs, ne donnent pas envie de rentrer dans la douche. Quant au rideau de douche, c’est pourtant simple à nettoyer et à changer, et pourtant... Le lavabo donne souvent une impression de propre et pourtant le trop plein ou la bonde sont bien trop souvent nettoyés de manière approximative.

La confiance vient de la clarté et de la luminosité, de draps propres et tendus, d’une moquette avec les traces de passage de l’aspirateur.

Tous les clients ne sont pas des chasseurs de prime payés au nombre de minous trouvés. Dans certains hôtels, les dessus d’armoire ou les dessous de lit permettent pourtant de remonter le temps...

En recouche pendant le séjour

En arrivant la veille, on a trouvé des éléments placés de telle ou telle manière et on a pris possession des lieux. Il est agréable de retrouver sa chambre rafraichie, avec un lit refait, ses affaires globalement à la place où on les a laissées. Retrouver ses affaires là où on les a laissées ne signifie pas pour autant une absence de coup de propre, et pourtant...

Faire une chambre en recouche est un métier.

L’avis du client sur le personnel d’étages

A force de côtoyer les hôtels, les clients côtoient également son personnel d’étage. Il est facile de comprendre que les femmes de chambre sont surchargées de boulot ou pire, de les entendre se plaindre du nombre de chambres à nettoyer. En leur parlant, on se rend compte que la quantité est souvent primée à la qualité. Il est parfois effrayant de découvrir que sa femme de chambre a commencé quelques jours auparavant, sans formation, sans suivi, sans feuille de route hormis une liste de numéros, sans vérification.

Dans l’industrie, un ouvrier bien formé travaille mieux, produit plus et mieux, et génère moins de perte à cause d’erreurs au demeurant normales eu égard à son inexpérience du début.

En tant que client, il est agréable de voir une personne passer dans les étages et ayant sans doute le statut de gouvernante. A force de voir des femmes-de-chambre non encadrées et amatrices, voir une forme d’encadrement rassure le client.

D’autres épisodes à suivre...

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/2685

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/2685 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/2685.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »