Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Le client d’hôtel > La chambre d’hôtel : le point de vue du client - épisode (...)
mardi 18 septembre 2018

La chambre d’hôtel : le point de vue du client - épisode 5

 
 

Après les 4 premiers articles dont le dernier hier abordait TV et wifi, préoccupons-nous de la salle-de-bains.

Même si une frange de clientèle n’utilise pas la salle-de-bains, elle est essentielle pour les autres.

On voit certains hôteliers être fiers d’avoir séparé salle-de-bains et toilette. Génial sur le papier, mais parfois la salle-de-bains fait pleurer et pour gagner 20 cm2, on aurait sans doute préféré avoir les toilettes dans la salle-de-bains.

La salle-de-bains "ouverte" est également dans l’air du temps. Pas de souci quand on est seul. En twin avec un/e collègue ou ami/e, ou en double pour la toute première fois avec le/la garçon/fille dans la perspective de faire durer la relation bien après le weekend, la dure réalité de la salle-de-bains peut devenir plus qu’embarrassante et ruiner tous les efforts déployés.

Beaucoup de clients font attention à la consommation d’eau, de papier, de linge, de produits de beauté à la maison et sont de bonne volonté pour poursuivre leurs efforts à l’hôtel. Hélas, peu d’hôtels sont dans cette démarche.

Parmi les problèmes importants, on peut citer :

  • les problèmes ne sont pas réparés : ampoule HS, porte de douche déboitée, robinet de chasse d’eau qui fuit... Et ces problèmes ne sont pas l’apanage du segment économique. On a simplement beaucoup plus de mal à l’accepter d’un 4 étoiles
  • manque évident d’éclairage dans beaucoup de salles de bains
  • parfois c’est l’emplacement des spots qui a été fait sans réfléchir
  • la vasque ou le lavabo sont profonds et le miroir est de facto éloigné. Additionné à un manque de lumière et voilà qu’on se rase l’oreille sans crier gare... En supplément du miroir de lavabo, le miroir grossissant sur bras articulé est une excellente solution, à condition d’être bien éclairé
  • beaucoup de toilettes d’hôtel ne proposent pas de mode éco. C’est pourtant largement répandu depuis plus de 15 ans. L’économie d’eau rembourse le dispositif sur la durée
  • pas de brosse dans les toilettes. C’est sur que beaucoup de clients doivent partir avec !
  • le porte papier n’est pas forcément à un endroit accessible... Les sachets pour les protections périodiques sont parfois absents
  • la poubelle : une poubelle avec sac laisse présager une meilleure hygiène qu’une poubelle sans sac
  • pas d’emplacement pour poser ses affaires : dentifrice, brosse à dents, parfum...
  • les distributeurs : du 2 au 5 étoiles on peut en trouver, ce qui est une véritable avancée en terme d’écologie. Côté image "cheap", pas de problème si le contenant est propre et joli, s’il est nettoyé, et si le contenu est de qualité. Certains hôtels les placent correctement de manière à être accessible dans la douche mais aussi depuis le lavabo. D’autres ne mettent d’un seul distributeur au fonds de la douche mais ne mettent rien d’autre à disposition. Enfin, certains hôtels en mettent plusieurs : un près du lavabo avec une crème lavante pour les mains et un autre dans la douche/baignoire avec un gel corps & cheveux. Les 4 ou 5 étoiles qui proposent des distributeurs persistent à proposer les mignonnettes en complément. C’est une bonne solution qui satisfait tout le monde, sauf côté coût...
  • produits d’accueil : certains hôtels 3 étoiles ne proposent d’un flacon en tout et pour tout, comme s’ils étaient hyper économiques. D’autres proposent petit savon et plusieurs flacons. D’autres enfin proposent bâtonnets à oreille, coton démaquillant... Il est pratique de pouvoir se faire dépanner quand on a oublié sa brosse à dent, et surtout que ça ne coûte pas un oeil.
  • verre ou gobelet : suivant la gamme et le pays, on peut tout voir. Plus que la matière, c’est la propreté qui intéresse. Côté écologique, le verre est préférable
  • le linge : certains le cache, parfois bien, certains le mettent en hauteur ce qui le rend inaccessible de personnes de taille inférieure à 1m50
  • l’écoulement du lavabo est bouché : très courant pour un bouchage partiel. C’est plus que dégoutant !
  • le débit d’eau est trop puissant. C’est pourtant simple de faire des économies d’eau
  • l’eau chaude est trop chaude et on se brûle. Très dangereux quand on emmène de jeunes enfants en weekend ou vacances
  • l’eau chaude met 10 minutes à arriver, simplement parce que l’hôtelier n’a pas mis en place un dispositif de recirculation d’eau chaude sanitaire
  • douche ou baignoire : à priori, la douche est préférée. Beaucoup d’hôtels proposent une baignoire qui fait également douche et met tout le monde d’accord.
  • le rideau de douche : pas forcément très propre
  • le pare douche est bien souvent propre en comparaison au rideau. Il arrive souvent qu’il soit petit et que l’eau ne file sur le côté. C’est agaçant de sortir de la douche pour passer dans une piscine
  • parfois pas de rideau ni ne pare douche : natation obligatoire
  • ventilation : bon nombre de salles de bains sont mal ventilées
  • chauffage : il est agréable d’avoir un point de chauffage dans la salle de bains. Ce n’est pas toujours le cas. Le radiateur porte-serviette est agréable...
  • certaines prises de courant font parfois peur, tellement elles sont près des points d’eau. Idem pour le sèche cheveux qui est un élément apprécié
  • le nettoyage de la salle de bains en recouche : certaines femmes de chambres poussent toutes les affaires du client pour placer leur "camelote". Quand sur un séjour de 4 nuits on a eu droit à 3 modes de rangement radicalement différents, on se dit que l’hôtel est décidément bien mal géré
  • le réapprovisionnement en guest supplies : le traitement est souvent différent entre les jours et les femmes de chambre : certaines laissent le flacon entamé et en ajoute un nouveau (parfait), certaines jettent le flacon entamé et le remplace (peu écologique et peu économique), certaines laissent le flacon entamé, parfois presque vide d’ailleurs, et n’en remettent pas de neuf (c’est lourd)
  • l’étiquette qui milite pour la sauvegarde des ours blancs : peut-être faudrait-il faire ce qui est écrit, à savoir laisser au client la possibilité de garder son linge. Sur ce point, il est très rare que la femme de chambre permette de garder mes serviettes d’un jour à l’autre, même si on a sagement mis la serviette à sécher sur son portant ou sur la barre de douche

Beaucoup de ces soucis sont des problèmes de formation. Femme de chambre est un vrai métier !

D’autres épisodes à suivre la semaine prochaine...

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/2676 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/2676.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    Merci pour ces points exhaustifs et trés important.
    Pour la salle de bain, je rajouterai juste de prendre le temps de s’assoir sur la cuvette et vérifier que tout ce que le client "scrutera naturellement en s’asseyant" est propre.
    Combien de dessous d’évier dégoutant j’ai pu remarquer dans les hotels....

    Bonjour
    Une interrogation......

    Les serviettes des hôtels....sont-elles réellement propres ?
    NON !! selon moi !
    Car elles n’ont aucune odeur de propreté et de lessive que l’on a obligatoirement quand on lave du linge !!!
    Une serviette avec laquelle je me suis tamponné le visage paraitra tout-à-fait propre ..... et pourra être remise en service....

    N’importe quelle serviette utilisée par une personne qui a de
    l’HERPES LABIAL OU GÉNITAL pourra être remise à un nouveau client .....
    C’est très grave !!!

    Comment savoir que le linge est réellement propre ?
    Je ne fais plus confiance aux hôtels et me tourne vers les chambres d’hôtes avec qui je n’ai jamais de problèmes.

    Merci de m’avoir lue.
    Anne-Marie Gourgues

    Comme tout le monde le sait bien, tous les garagistes sont des voleurs, tous les dentistes des menteurs et tous les draps d’hôtels sont dég...

    Plus sérieusement, beaucoup d’hôtels ont recours aux services d’une entreprise de nettoyage (extérieure NDLR) et ces entreprises ont des normes strictes. Les plis de draps d’une plieuse industrielle sont assez faciles à reconnaître. Côté serviettes, si elles n’ont pas été dépliées puis repliées, là aussi ça se voit.

    On peut aussi regarder l’étiquette du linge : dans le cadre d’un contrat avec une blanchisserie industrielle, le linge sera marqué.

    Beaucoup de grands hôtels ont leur propre service de linge. Des hôteliers indépendants d’une certaine taille ont parfois fait l’effort dans le passé, néanmoins le coût de remplacement de ces machines plus le durcissement des normes d’utilisation de ces machines ne rendent plus l’opération vraiment rentable.

    Il n’y a guère que dans certains petits établissements que parfois le linge est lavé dans une machine quasi domestique et pas toujours à 90°. Bizarrement ce comportement de linge mal lavé va très souvent de pair avec une hygiène pas toujours nickel et des réparations pas toujours faites (robinet qui fuit, barre à rideaux qui se ballade, etc...)

    Comment ces exceptions en sont-elles arrivés là ?
    - la rentabilité très faible ou même inexistante de petits établissements,
    - pas assez de volume de linge pour justifier la tournée d’une blanchisserie à prix raisonnable
    - une situation géographique trop éloignée d’une blanchisserie industrielle,
    - des problèmes de santé,
    - la difficulté de trouver du personnel et surtout de pouvoir le payer,
    - l’impossibilité de vendre son affaire d’où une lassitude
    - pour compléter cette lassitude, l’âge grandissant
    - etc...

    Combien de chambres d’hôtes lavent le linge à 90° ? Sans doute beaucoup moins que d’hôtels...

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »