Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Le client d’hôtel > Un tiers des français privé de vacances cette année selon (...)
samedi 22 septembre 2018

Un tiers des français privé de vacances cette année selon Protourisme

 
 

Selon une étude du cabinet Protourisme, un tiers des français ne pense pas pouvoir partir en vacances cette année…. La crise a laissé des traces, et les perspectives d’inflation de toutes parts limitent leurs possibilités de départ en vacances. Ce sont les foyers les moins privilégiés qui doivent oublier leurs projets de vacances : chômeurs ; foyers monoparentaux ; employés précaires ou en CDD ou encore couples de smicards. Catégorie précédemment prolifique pour l’industrie touristique, même les retraités abandonnent les vacances cette année. Une autre catégorie est de plus en plus limitée pour ses vacances : les petits commerçants et artisans, forcés de consacrer tout leur temps à leur entreprise sous peine de mettre la clef sous la porte…

Même les 66% de français (contre 72% en 2010) qui auront la chance de prendre des vacances diminuent la durée de leurs congés : 18 jours de loisirs, contre 23 en 2010. Malgré tout, une frange de privilégiés, les plus aisés, partiront plus souvent, mais sous forme de courts séjours, « pour au final plus de jours que l’année dernière » déclare Didier Arino, co-gérant du cabinet Protourisme.

Les inégalités entre les voyageurs s’accroissent fortement : 20% des français représentent à eux seuls 70% des dépenses touristiques. Parmi eux, les CSP +, les cadres et les franciliens.

Le budget moyen sera lui aussi diminué, de 7,2% par rapport à 2010 pour atteindre 2079 € cette année, avec un niveau de dépenses quotidien de 99 €.

Un espoir cependant pour l’activité touristique en France : les évènements internationaux catastrophiques (naturels ; politiques…). Les voyageurs pourraient bien reporter leur envie de vacances sur la France qui reste un pays plus sûr. La tendance s’affirme avec une hausse ces dernières semaines des réservations dans les clubs de vacances moyen-haut de gamme. Selon l’étude, 52% de ceux qui partiront en vacances devraient rester en France, et cette proportion risque d’augmenter en fonction de l’actualité.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/1312

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1312 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1312.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »