Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Gestion du personnel-Formation-Recruteme > Les emplois les plus insolites de l’hôtellerie
vendredi 22 juin 2018

Les emplois les plus insolites de l’hôtellerie

 
 

Hotels.com a recensé à travers le monde des emplois hôteliers particulièrement insolites, voire improbables.

Le roi du soleil
Cet emploi existe au Ritz Carlton South Beach. Cet hôtel emploie un « préposé au bronzage », qui aide les clients autour de la piscine et sur la plage à obtenir un bronzage optimal. Avec sa ceinture remplie de crèmes solaires d’indices différents, il frictionne les clients volontaires, mais il peut aussi asperger d’eau froide les personnes qui ont trop chaud, ou encore essuyer leurs lunettes de soleil.

L’épouvantail
Cette fonction existe au Rambagh Palace à Jaipur en Inde. Cet hôtel emploie deux personnes à plein temps pour chasser les pigeons. Ils agitent de grands drapeaux pour faire fuir ces oiseaux généralement nocifs. Toujours à Jaipur, les chasseurs de singes du Amanbagh Rajasthan se servent de catapultes pour les empêcher de voler de la nourriture.

L’hallebardier
C’est plus précisément un « responsable des rideaux », au Ritz Carlton à Berlin. Tous les soirs, vêtu du costume traditionnel des hallebardiers de la garde royale de Londres, il ouvre avec dextérité les imposants rideaux qui donnent accès à l’Hôtel Bar le Curtain club, littéralement le club du rideau.

Source de chaleur
Ce poste existe à l’hôtel Taj Boston. Cet hôtel propose à ses clients des feux de cheminée sur-mesure, avec un « chef de cheminée » qui doit s’assurer que le feu brûle selon leurs souhaits. Ainsi, les clients qui veulent faire crépiter un feu ont le choix entre plusieurs types de bois. Le « chef de cheminée » se charge alors de l’apporter dans leur chambre et de faire démarrer le feu.

Le polisseur de pièces
Le polisseur de pièces de monnaie officie à l’hôtel Westin St. Francis à San Francisco. En 1935, le propriétaire de l’hôtel avait constaté que les gants blancs que portaient les dames avaient des salissures dues aux pièces de monnaie, ce qui lui a donné l’idée de polir tous les jours ses pièces de monnaie. Une tradition qui a été maintenue jusqu’à aujourd’hui.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/1336

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1336 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1336.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »