Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > L’avenir sourit aux emplois dans le tourisme
mardi 25 septembre 2018

L’avenir sourit aux emplois dans le tourisme

 
 

L’industrie du voyage et du tourisme génère quelques 9% du PIB global et représente plus de 235 millions d’emplois dans le monde en 2010, soit 8% de l’emploi mondial. L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) prévoit une progression importante des emplois, avec 296 millions d’emplois d’ici à 2019.

Selon un rapport du Bureau International du Travail (BIT), le secteur du tourisme a souffert d’un déclin au second semestre 2008, déclin qui s’est aggravé en 2009. Une réduction drastique des flux de voyageurs, de la durée des séjours, des dépenses des touristes et de plus en plus de restrictions dans les frais de voyages d’affaires ont provoqué une contraction marquée de l’activité économique du secteur à l’échelle mondiale. Les régions les plus fortement éprouvées par cette contraction du tourisme international dans le monde furent le Moyen-Orient (- 4,9%), l’Europe (- 5,7%) et les Amériques (- 4,6%).

En dépit de la crise, l’emploi global de l’industrie du tourisme a augmenté d’environ 1% entre 2008 et 2009, selon le rapport. Les Amériques ont subi un recul de 1,7% de l’emploi, la région d’Asie et Pacifique a gagné 4,6%. Dans de nombreux pays, la récession générale s’est traduite par une réduction de la durée du travail afin de réduire les coûts et le nombre de licenciements.

Le Directeur général du BIT, Juan Somavia souligne : " Le tourisme a le potentiel de devenir une source majeure d’emplois après la crise. Le dialogue social entre les gouvernements, les employeurs et les travailleurs peut garantir que les emplois créés seront décents. Ce dialogue est particulièrement important dans un secteur de services comme le tourisme, où le succès dépend pour beaucoup de la qualité du service qui, elle, va de pair avec une main d’œuvre motivée et qualifiée. "

" Heureusement, le secteur est bien placé pour tirer profit de cette crise en instaurant des mesures proactives en vue de pallier le manque de dialogue social et de développement des ressources humaines dans le secteur ", explique Elizabeth Tinoco, Directrice du Département des activités sectorielles du BIT. " Une industrie du tourisme durable peut apporter des réponses essentielles aux problèmes soulevés lors du récent sommet du G20 à Séoul : une croissance tirée par le secteur privé et créatrice d’emplois ; la protection sociale, le travail décent et la croissance dans les pays les moins développés ; la pauvreté et le déficit de formation et de qualifications ; et un développement respectueux de l’environnement ", a-t-elle conclu.

Source : Le Podcast Journal

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/989 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/989.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »