Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > Un mois d’Octobre 2010 en demi-teinte selon Deloitte
mercredi 20 juin 2018

Un mois d’Octobre 2010 en demi-teinte selon Deloitte

 
 

Le mois d’octobre s’inscrit dans une demi-teinte. Globalement, les performances continuent de progresser. La hausse du chiffre d’affaires est particulièrement sensible pour l’hôtellerie 3 et 4 étoiles. Elle l’est un peu moins pour la catégorie 2 étoiles, pénalisée par le fléchissement de la fréquentation.

L’amélioration des chiffres d’affaires hébergement aurait pu néanmoins être meilleure si les mouvements sociaux n’avaient pas pénalisé le secteur hôtelier. De nombreuses villes ont trébuché sur cet obstacle. La clientèle d’affaires individuelle, surtout quand elle venait de l’étranger, a préféré décaler ou annuler sa venue. Cela ne s’est pas toujours traduit par un recul du chiffre d’affaires mais nombreux sont les hôteliers qui ont réalisé moins bien que ce que laissaient espérer les réservations.

Mois de reprise ou mois plombé par les grèves et les manifestations ? un peu des deux serait-on tenté de dire à la vue des résultats. A l’image de septembre, octobre a été un mois de reprise. L’hôtellerie française a continué d’enregistrer une croissance des chiffres d’affaires hébergement. Le phénomène est particulièrement sensible dans l’hôtellerie 3 et 4 étoiles ou le RevPAR a progressé de plus de 10% par rapport à octobre 2009.

Les grandes zones hôtelières françaises s’inscrivent dans cette tendance. De façon très marquée pour l’hôtellerie parisienne. Là, les taux de croissance avoisinent parfois les 20% de hausse du chiffre d’affaires hébergement. Plus modestement sur la Côte d’Azur et sur la Province. Pour ces dernières zones géographiques, les taux de croissance sont globalement inférieurs à 10% et souvent proches des 5%. Il n’en reste pas moins que les chiffres d’affaires progressent et que cela s’inscrit dans une tendance au retour à la croissance du secteur.

A l’échelle macro-sectorielle, seule l’hôtellerie 2 étoiles marque un peu le pas. Le chiffre d’affaires hébergement a, certes, continué de progresser en octobre pour la France. Cependant, l’occupation est en retrait de l’année passée. 2009 n’est pourtant pas une année de référence en la matière. La capacité des hôteliers à faire progresser leur prix moyen a permis de contrecarrer la baisse de la demande mais une reprise vigoureuse de la fréquentation se fait toujours attendre. En Province, le phénomène est accentué. Le recul de l’occupation a été supérieur aux gains de prix moyens.

Autre sujet d’inquiétude pour les hôteliers, le climat social. Les grèves et manifestations du mois d’octobre ont pénalisé le marché hôtelier. Phénomène très sensible pour les établissements accueillant une forte proportion de clients individuels venant pour des motifs d’affaires. Cette clientèle, surtout quand elle venait d’un autre pays, a préféré décaler ou même annuler sa venue. Nombreux sont les hôteliers qui en début de mois ont vu s’accumuler les annulations. Heureusement, la fin du mois a été meilleure et certaines villes ont même pu rattraper une partie du retard. A Lyon, la présence de plusieurs évènements a redynamisé le marché et contribué aux bonnes performances de l’hôtellerie haut de gamme. La conférence IBM – 25 au 29 octobre – et les Etats Généraux de la Francophonie – 26 et 27 octobre – ont ainsi permis aux hôteliers d’améliorer leurs performances mensuelles.

Il n’en reste pas moins que l’absence de conflits sociaux aurait sans doute permis de faire du mois d’octobre un mois de forte croissance. Espérons que cela n’est que partie remise et que les mois à venir permettront de rattraper le retard pris avec la crise.

Source : Deloitte

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/934 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/934.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »