Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > Près de six touristes sur dix jugent les hôtels français (...)
samedi 22 septembre 2018

Près de six touristes sur dix jugent les hôtels français chers selon une étude de Coach Omnium

 
 

Près de six touristes sur dix (57%) jugent que les prix des hôtels français sont chers, voire excessifs, selon un sondage du cabinet d’études Coach Omnium.

Pour près de la moitié des personnes interrogées (49%) les tarifs pratiqués par les hôtels français sont ainsi chers ou trop élevés, soit dix points de plus qu’un an plus tôt. 8% jugent les prix excessifs, contre 3% un an plus tôt. Cette perception contraste avec l’évolution des prix mesurée par l’Insee, qui a relevé une hausse des prix de l’hôtellerie de 0,9% en juin sur un an, alors que le secteur avait précédemment augmenté ses tarifs de 4 à 6% par an depuis 2001, souligne Coach Omnium.

Plus de 8 clients sur 10 (84%) utilisent internet pour organiser leur séjour et profitent de promotions.

Or "les hôteliers ont désormais une politique tarifaire plus dure sur internet et n’accordent plus autant de rabais qu’il y a encore quelques mois. Du coup, l’impression que les hôtels sont devenus chers l’emporte", explique le cabinet. D’autant que le prix est "le premier critère de recherche et de choix d’un hôtel par les touristes", relève l’étude. Il arrive en tête pour 75% des touristes en voyage privé et pour 70% pour les personnes en voyage d’affaires, "ce qui confirme bien que les entreprises sont à cheval sur les réductions des coûts de déplacements et des notes de frais", note l’étude.

En fait, ce ne sont pas seulement les tarifs des hôtels qui sont mis en cause par les sondés, mais aussi "la faiblesse, la pauvreté et/ou le vieillissement des prestations face aux prix pratiqués", détaille le cabinet. Près de la moitié (48%) des personnes qui réalisent trois séjours ou plus considèrent ainsi que "l’hôtellerie a pris un grand retard de modernité" ces dernières années. Près des trois-quarts (72%) des touristes jugent trop élevé le coût des petits déjeuners.

Cette étude a été réalisée en juin 2010, auprès d’un échantillon représentatif de la clientèle hôtelière de 1.088 clients d’hôtels français et étrangers, par interviews qualifiées en face-à-face.

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/657 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/657.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »