Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > Le secteur hôtellerie Bretonne, en difficulté depuis 2002 (...)
mercredi 21 novembre 2018

Le secteur hôtellerie Bretonne, en difficulté depuis 2002 selon l’INSEE Bretagne

 
 

La santé financière d’une partie de l’hôtellerie bretonne s’est fragilisée sur la période 2002-2007. Avec l’arrivée de la crise économique, en 2008, et la mise aux normes des établissements, le paysage s’assombrit.

Entre 2002 et 2007, l’évolution a été défavorable pour les hôtels avec restaurant, neutre pour les hôtels sans restaurant et favorable pour les campings privés. La période a été marquée par la disparition des petites structures et des entreprises individuelles au mode de gestion artisanale, au profit d’une concentration dans les plus grandes unités.

Les entreprises ont développé leurs investissements entre 2002 et 2007, mais l’effort n’a pas été partagé par tous. Pour celles qui n’ont pas ou peu investi, notamment les hôtels sans restaurant, le risque est de ne plus être attractives pour une clientèle à la recherche de toujours plus d’équipements et de confort. Celles qui se sont lourdement endettées, comme les petits hôtels restaurants et petits campings privés, pourraient aussi être fragilisées.

Depuis 2008, les effets de la crise se font ressentir défavorablement pour l’hôtellerie, favorablement pour le camping. Alors que la fréquentation étrangère et le tourisme d’affaires ont diminué en Bretagne comme sur l’ensemble de la France, le camping a tiré parti de la baisse du pouvoir d’achat et d’un report vers ce mode d’hébergement.

Dans les hôtels avec restaurant, les petits établissements de haut de gamme se sont endettés pour augmenter leur capacité d’accueil et gagner du galon. Avec la crise, ils risquent de payer la désaffection de ce type d’établissement au profit des gammes plus économiques et d’autres formes d’hébergement (locations en meublés, campings). Les petits campings privés de haut de gamme, qui ont, eux aussi, fortement investi, devraient être moins inquiétés, l’engouement pour ce mode d’hébergement restant d’actualité.

Dans ce contexte de crise, des travaux devront être réalisés pour répondre aux normes sur la sécurité incendie d’ici à la mi-2011, aux nouveaux classements hôteliers d’ici à la fin 2012, et sur l’accessibilité aux handicapés d’ici à la fin 2015. Selon l’étude d’Octant, « la nécessaire rénovation du parc pourrait accélérer la disparition des entreprises les plus fragiles financièrement », avec un impact sur l’ensemble de l’économie touristique, en particulier en zone rurale.

Source : INSEE Bretagne

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/609 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/609.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »