Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > Disparition des hôtels indépendante obsolète au profit des (...)
jeudi 21 juin 2018

Disparition des hôtels indépendante obsolète au profit des établissements de chaine en Europe selon MKG Hospitality

 
 

Au 1er janvier 2010, l’Union Européenne des 27 compte 147 000 hôtels indépendants et chaînes confondus soit plus de 5,2 millions de chambres. Au cours de l’année 2009, plus de 80 000 chambres nettes ont été ajoutées à l’inventaire, un volume semblable à celui de l’année précédente. Il est intéressant de noter que la moitié de ces nouvelles chambres ont été créées en Espagne, en Allemagne et en Italie, trois pays déjà caractérisés par une offre très conséquente, voire pléthorique.

Par voie de conséquence, dans la plupart des autres pays de l’Union Européenne, la croissance nette du parc a été maîtrisée avec une tendance assez forte à la restructuration : disparition d’une hôtellerie indépendante obsolète au profit d’établissements modernes de catégorie économique. C’est un phénomène notamment sensible en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Le second phénomène qui a tempéré la croissance nette du parc dans des pays développés : le recours plus systématique à la franchise. Devant la difficulté croissante de trouver de bons emplacements, notamment en centre ville, à des coûts immobiliers raisonnables, la plupart des groupes hôteliers présents dans l’Union Européenne, privilégient le développement en franchise. La concurrence est de plus en plus forte entre les nouvelles marques créées par les groupes européens et les marques d’origine anglo-saxonnes déjà très présentes dans le monde et qui voient dans l’Europe un territoire de conquête en s’adressant aux exploitants indépendants désireux de rejoindre une force de commercialisation.

Au sein de l’Union Européenne, au 1er janvier 2010, les hôtels de chaînes pèsent quelque 11 500 établissements et 1,3 mil-lion de chambres. Les chaînes détiennent ainsi 26,2% du nombre de chambres, chiffre en légère hausse par rapport à l’an passé. Il est vrai que ce résultat reste très inférieur à la situation des Etats-Unis où le taux de pénétration atteint quasiment 70%. La présence historique de l’offre indépendante constitue un frein à la pénétration des chaînes, mais le mouvement est bien engagé.

Plusieurs transactions capitalistiques ne sont pas à écarter dans les mois à venir, avec le retour des fonds d’investissements ou des opérateurs hôteliers adossés à des groupes financiers.

Source : MKG Hospitality

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/489 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/489.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »