Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > Les tarifs hôteliers continuent à augmenter en mai selon (...)
vendredi 22 juin 2018

Les tarifs hôteliers continuent à augmenter en mai selon trivago

 
 

Le prix de la nuitée en chambre double standard dans un hôtel d’une métropole européenne atteint ce mois-ci 120 euros en moyenne, soit 5% de plus qu’en avril. Et comme pour le mois précédent, cet indice des tarifs hôteliers moyens de mai est constant par rapport au même mois l’année dernière. Ce nouvel indice mensuel confirme la continuelle augmentation des tarifs hôteliers en Europe depuis mars. Certains événements comme le concours de l’Eurovision à Oslo, ont pu participer à cette augmentation des tarifs dans certaines villes. En France également, la tendance est à la hausse : seules deux régions, Rhône-Alpes et Nord-Pas-de-Calais, connaissent de faibles diminutions des tarifs entre avril et mai.

Des pays méditerranéens aux états scandinaves, l’ensemble du continent européen connaît une augmentation des tarifs hôteliers. La métropole présentant la plus forte augmentation de prix en mai est Barcelone qui devient l’une des villes les plus chères du mois : 181 euros, (+26%), soit le double des tarifs qui y étaient pratiqués en janvier. Genève reste la ville la plus chère d’Europe, avec un tarif hôtelier moyen de 198 euros (+14%) suivie de Venise, où il diminue mais reste cher, 197 euros (-6%). A Londres également, le prix de la nuitée s’envole : 170 euros, (+9%). A Berlin, il dépasse pour la première fois de l’année la barre symbolique des 100 euros : pour une nuitée dans la capitale allemande, les voyageurs doivent débourser 103 euros en moyenne, soit +9% qu’en avril. Et à Rome, il n’a jamais été aussi élevé en 2010 : 174 euros. Plus au Nord, l’augmentation des prix hôteliers continue également : +10% à Copenhague, +11% à Stockholm, +19% à Oslo. Dans ces trois métropoles également, il s’agit du mois le plus cher de l’année 2010.

En France, sur les 22 régions, 20 présentent des augmentations de tarifs hôteliers par rapport à avril. Ils bondissent de 38% en Corse, de 28% en Provence-Alpes-Côte-D’azur ou encore de 18% en Basse-Normandie. Seules les régions Rhône-Alpes (95 euros, -7%) et Nord-Pas-de-Calais (83 euros, -1%) connaissent une baisse de ces tarifs en mai. Les cités françaises connaissant les plus fortes augmentations par rapport à avril sont Tours (+23%) et Nice (+16%). Les villes les plus chères en France ce mois-ci sont Paris (160 euros, +3% par rapport à avril), Nice (135 euros) et Biarritz (130 euros, -1%). Dans la capitale, les nuitées sont même 12% plus chères qu’en mai 2009. Les villes françaises les moins chères sont Rennes (74 euros, +3%), Nantes (78 euros, -1%) et Dijon (83 euros, -3%).

Ces données proviennent de l’actuel trivago Hotel Price Index (tHPI), baromètre des tarifs hôteliers publié chaque mois par le comparateur de prix d’hôtels trivago.

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/454 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/454.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »