Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > La sortie de crise se précise pour l’hôtellerie Européenne (...)
mercredi 21 novembre 2018

La sortie de crise se précise pour l’hôtellerie Européenne selon les chiffres du premier trimestre 2010 de MKG Hospitality

 
 

Après une longue série de chiffres totalement négatif, la tendance de l’activité hôtelière dans l’Union européenne s’est inversée dans une très grande majorité des pays. Tous ne sont pas encore au même niveau de reprise, mais l’inversion est sensible dans les trois pays leaders que sont l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni. L’amorce de la sortie de crise est engagée par une évolution favorable des taux d’occupation depuis décembre dernier.

Elle est enfin accompagnée par un rétablissement des prix moyens, notamment en France et en Allemagne (grâce à la modification du taux de TVA) où ils sont en progression, mais aussi au Royaume-Uni, au Benelux, en Suisse et même en Espagne, où le recul des prix commence à être maîtrisé.

Après un mouvement encore timide en janvier et en février, le mois de mars marque une réelle accélération dans les trois pays phares : Allemagne, France et Royaume-Uni, qui offre chacun une physionomie particulière :

En Allemagne, la progression du taux d’occupation est encore fragile mais le coup de pouce fiscal accordé aux hôteliers qui gagne quelque 10 points de marge avec la baisse de la TVA, va les inciter à pratiquer des baisses de prix qui devraient relancer la fréquentation.

En France, au niveau national l’amélioration de 3,5 points du T.O. permet de limiter les politiques tarifaires agressives dans le haut de gamme et de redonner de l’espace aux catégories économiques dont l’amélioration des prix moyens s’essoufflait. On retrouve un schéma assez classique de forte réactivité des catégories supérieures et globalement de l’hôtellerie parisienne, double locomotive de la relance, et une stabilisation de l’hôtellerie économique et des hôtels en province, à la croissance plus molle.

Au Royaume-Uni, après deux mois de hausse successifs en janvier (+1.1%) et février (+2.3%), les prix moyens reculent légèrement. La moyenne nationale est en fait affectée par une dégradation des prix dans l’hôtellerie économique, phénomène qui devrait n’être que passager.

En Espagne, fortement touché par la surcapacité dans les grandes métropoles ibériques, la baisse importante des tarifs produit enfin une relance de la fréquentation qui gagne 5 points. Pour autant, le RevPAR reste l’un des plus bas des pays développés en Europe.

Le phénomène est assez similaire en Italie, 4 mois de progression positive de TO résultent d’une assez forte décote des prix moyens. Mais le niveau de RevPAR reste néanmoins bien supérieur à celui de l’Espagne. Le marché hésite encore à relever ses prix de peur de casser la dynamique.

Dans ce flot global d’amélioration, le Portugal fait cavalier seul et affiche des résultats totalement à contre-courant du mouvement général. Malgré une légère amélioration du taux d’occupation, les prix moyens s’effondrent par rapport à mars 2009 et le RevPAR creuse encore dans les abymes à deux chiffres. L’hôtellerie haut de gamme, après un sursaut positif en début d’année, connaît un mois de mars calamiteux.

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/450 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/450.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »