Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > La crise de l’Eurozone impacte le tourisme au (...)
jeudi 21 juin 2018

La crise de l’Eurozone impacte le tourisme au Kenya

 
 

Avec une baisse de fréquentation respectivement de 3,6%, 9,8% et 10,5% pour la France, les Pays-Bas et l’Autriche, le Kenya subit la crise de la zone Euro et se tourne vers l’Afrique pour trouver ses clients.

Le ministre du tourisme kényan vient de conclure un accord avec le Maroc pour plus de visibilité et plus de touristes marocains.

L’Ouganda est le 1er pays africain pour l’Afrique du Sud et constitue donc une cible privilégiée pour le Kenya.

L’Inde a été le 5ème marché en 2011 pour le Kenya et constitue également une cible privilégiée pour le tourisme kényan.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/2735

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/2735 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/2735.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »