Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > Selon MKG Hospitality, la météo maussade de cet été n’a (...)
vendredi 19 octobre 2018

Selon MKG Hospitality, la météo maussade de cet été n’a pas entravé l’activité hôtelière

 
 

Malgré des conditions météorologiques défavorables à l’activité hôtelière associées à un Ramadan qui tombe en pleine saison estivale, les hôteliers français ont su assurer une activité équilibrée selon MKG Hospitality. La saison estivale devrait ainsi bénéficier d’une progression de 5 à 6% du RevPAR pour juillet-août 2011.

Si les zones littorales du Nord-Ouest de la France ont été relativement affectées, les grandes métropoles, à l’exception de Nice et Cannes, ont bénéficié de cette météo en développant leur tourisme urbain et culturel.
« En juillet dernier, Paris, Marseille, Nice/Cannes, Strasbourg et Lyon affichent des progressions respectives de RevPAR de 11,6%, 9,2%, 8,6% 8,6% et 6,6%. Début août, Strasbourg affiche la plus forte progression, avec près de 10% d’amélioration du RevPAR. Les autres métropoles conservent une bonne progression, tandis que Paris marque le pas et que Nice/Cannes connaît une chute supérieure à 12%. »

Selon MKG Hospitality, le « RevPAR, est boosté par le fort niveau d’activité en région parisienne, qui a dépassé à plusieurs reprises au mois de juin le cap des 90% de taux d’occupation dans les hôtels, et par la présence de clientèle haut de gamme dans les établissements de luxe. Le phénomène des clientèles BRIC s’intensifie. La venue plus nombreuse de clientèles en provenance d’Amérique latine, principalement Brésil et Mexique, d’Europe centrale, d’Inde et de Chine, compense bien au-delà la perte des clientèles long-courrier du Japon ».

Le second trimestre 2011 a été un grand cru pour le tourisme, grâce à la multiplication de grandes manifestations, et le semestre s’achève ainsi sur quasiment 7% de croissance du RevPAR.

Plutôt que d’étaler leurs séjours sur toute la saison estivale, les clientèles du Moyen-Orient se sont principalement reportées sur le mois de juillet puisque le Ramadan se tenait cette année au mois d’août, ce qui a donné un mois de juillet très favorable dans l’hôtellerie 4 et 5 étoiles à Paris et sur la Côte d’Azur. En revanche, ces clientèles ont déserté l’hôtellerie au mois d’août et les hôtels ont dû ajuster leurs offres en proposant des promotions tarifaires en pleine saison pour compenser cette perte de clientèle.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/1686

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1686 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1686.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »