Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > Le marché de l’investissement hôtelier retrouve son (...)
mercredi 19 septembre 2018

Le marché de l’investissement hôtelier retrouve son dynamisme au premier semestre 2011 selon Jones Lang LaSalle Hotels

 
 

Selon Jones Lang LaSalle Hotels, le marché de l’investissement hôtelier retrouve des couleurs et les volumes d’investissement hôteliers pourraient atteindre 9,5 milliards d’euros en Europe d’ici la fin de l’année, soit un total 14,5% plus élevé que les estimations.

Le marché hôtelier européen confirme sa reprise. Les volumes d’investissement dans la zone EMEA (Europe, Middle East, Africa) ont atteint 3,37 milliards d’euros au cours des six premiers mois de 2011, soit une augmentation de 73% par rapport à l’année dernière sur la même période (1,94 milliards d’euros) et de 123% par rapport à 2009.

Yves Marchal, Directeur Europe du Sud de Jones Lang LaSalle Hotels précise : « Le marché a connu un premier trimestre très actif avec plus de 2,1 milliards d’euros de transactions et plusieurs cessions de portefeuilles. La valeur moyenne des biens a augmenté de 27%, progressant de 36 millions d’euros à 46 millions d’euros ».

Les acheteurs, principalement des fonds d’investissement et des investisseurs institutionnels jouent un rôle de moteur dans l’activité de l’an dernier et confirmeront leur prédominance au cours du second semestre.

Au cours de ce premier semestre, la France est apparue comme le marché le plus porteur avec 594 millions d’euros de transactions réalisées. Un chiffre atteint notamment grâce à la vente du Marriott Champs Elysées et d’un portefeuille d’hôtels Campanile. Le Royaume-Uni occupe la deuxième position avec 442 millions d’euros investis, suivi par la Russie (400 millions), l’Allemagne (380 millions) et l’Espagne (172 millions).

La majorité des transactions s’est faite au sein même de l’Europe, les investisseurs confirmant leur intérêt pour les offres transfrontalières. En 2010, les propriétés libres d’exploitant ou louées constituaient les transactions les plus courantes. Les acheteurs en 2011, de plus en plus confiants sur la croissance des cashflows, sont désormais plus réceptifs aux contrats de gestion, comme en témoigne la vente de six actifs Intercontinental à travers l’Europe et du Ritz Carlton à Moscou.

« Le niveau d’endettement reste limité dans la zone EMEA. Quelques banques sont prêtes à entrer à nouveau dans le marché hôtelier, à la recherche des meilleures marges et animées par l’espoir d’une reprise du marché stable et sécurisée. Par ailleurs, les banques ayant accéléré leurs programmes d’assainissement, de nouveaux biens devraient être mis sur le marché, notamment des portefeuilles. Nous sommes donc confiants pour le second semestre, qui s’annonce encore plus actif que le premier » conclut Yves Marchal.

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1623 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1623.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »