Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > L’avenir du tourisme en question selon certaines voix (...)
lundi 17 décembre 2018

L’avenir du tourisme en question selon certaines voix discordantes qui commencent à apparaitre face à la situation mondiale actuelle

 
 

Ces derniers temps, tous les indicateurs économiques étaient au vert pour l’avenir du tourisme mondial, après une crise économique majeure. Mais un évènement politique ou une catastrophe naturelle peuvent avoir des impacts imprévisibles et cela crée une incertitude pour l’avenir du tourisme mondial. Ainsi, des avis beaucoup moins optimistes commencent à apparaître.

Interrogé par e-tid, Chris Photi, consultant senior chez White Hart Associates se montre particulièrement pessimiste sur les années à venir pour l’industrie touristique.

« Cette année sera la pire que l’industrie ait connu, et 2012 ne sera pas meilleure » avertit-il.

Selon lui, la médiatisation incessante autour des grèves, des fermetures d’aéroports dues à la neige, le tremblement de terre japonais, le tsunami, la catastrophe nucléaire et l’instabilité politique au Moyen Orient sont autant d’éléments néfastes pour l’activité touristique.

« Je pense que cette année sera terrible. Et je ne suis pas plus optimiste pour l’année prochaine. ». Et il n’est pas le seul à le penser. Son entourage professionnel envisage l’avenir de la même façon.

« L’Egypte était par exemple une grosse destination hivernale pour l’industrie touristique. Les gros opérateurs pouvaient emmener jusqu’à 30000 personnes par semaine à Sharm el Sheikh l’hiver ». Malheureusement, la situation politique tue le tourisme cet hiver.

Selon le consultant, les évènements en Lybie créent notamment un effet ricochet sur les autres destinations. Ainsi, les américains, principaux clients des compagnies de croisières, ne voyagent plus en méditerranée, par peur des évènements en Lybie. Les croisières en Méditerranée les effraient de par la proximité de la zone de guerre. Le marché anglais suit cette méfiance, c’est la tendance du « wait and see » qui est adoptée par les anglais, avant de choisir de voyager.

C’est surtout la médiatisation des évènements, la rapidité de propagation de l’information permise par internet qui a un effet destructeur sur l’activité touristique. L’information est présente 24/24 et les clients potentiels sont paniqués par les descriptions des évènements.

Selon le consultant, deux marchés européens semblent épargnés par cette crise : la France et l’Espagne…

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://www.tendancehotellerie.fr/article1289

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1289 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1289.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »