Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > Les hôteliers optimistes pour l’avenir du tourisme (...)
mardi 13 novembre 2018

Les hôteliers optimistes pour l’avenir du tourisme d’affaires

 
 

Le retour des voyageurs d’affaires est la bonne nouvelle de cette année pour les hôteliers. J.W. Marriott Jr, président de Marriott International s’est dit confiant quant à l’avenir de l’hôtellerie d’affaires.

Selon lui, les voyageurs d’affaires en ont assez de rester cloitrés et ont envie de voyager de nouveau, maintenant que le spectre de la crise commence à s’éloigner. Cela rend le président de Marriott inévitablement optimiste quant à l’activité des hôtels du groupe. En effet, selon Reuters, dans des hôtels haut de gamme comme ceux gérés par Marriott International, « 80% des clients sont habituellement des voyageurs d’affaires ».

Cet optimisme n’est pas isolé, puisqu’il est partagé par les responsables du premier groupe mondial, IHG.

Selon Reuters, Didier Boidin, vice président des opérations du groupe en Europe de l’Ouest, Russie et Ukraine, compte sur « l’effet balance permis par la taille d’IHG » pour « atténuer les effets de la crise ». Lorsqu’une des destinations dans laquelle est implanté le groupe subit des pertes d’activité, ces pertes sont compensées par d’autres destinations plus prolifiques. « 2010 a été un très bon cru, avec une reprise d’activité spectaculaire et 2011 s’annonce bien, dans la lignée de 2010, avec la prudence nécessaire par rapport à ce qui se passe au Moyen-Orient, et au Japon où l’on a 33 hôtels », a déclaré Didier Boidin.

Cette fois, c’est non seulement le retour de la clientèle d’affaires mais également la hausse des prix qui promettent une bonne année. Concrètement, la clientèle d’affaires est de retour, et elle représente 55 à 65% de l’activité d’IHG, et cela permet au groupe de retrouver des prix aux niveaux de 2005-2006 (entre +3 et +6% en 2011).

Cet optimisme a un effet direct sur les projets d’IHG, qui compte recruter dans les prochaines années 160.000 personnes (alors qu’il en compte 330 000 aujourd’hui) pour développer plus de 1.300 hôtels.

Le Pegasus Report de février 2011 confirme ce retour de la clientèle d’affaires. En effet, en février 2011, les réservations de voyages d’affaires via les GDS ont augmenté de 23,5%, ce qui a permis une hausse des revenus des GDS de 36,8% par rapport à 2010.

Cet optimisme des grands responsables est cependant pondéré par les évènements internationaux défavorables au tourisme (catastrophes au Japon, guerre en Lybie, crises politiques au Moyen Orient).

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://www.tendancehotellerie.fr/article1286

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1286 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1286.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »