Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Conjoncture > MKG Hospitality et Deloitte prévoient une poursuite de (...)
dimanche 16 décembre 2018

MKG Hospitality et Deloitte prévoient une poursuite de la reprise dans l’hôtellerie en 2011

 
 

Le retour d’une clientèle étrangère riche, voire très riche, a permis en 2010 une reprise plus forte dans l’hôtellerie française de haut et milieu de gamme, alors que les deux étoiles et moins, où la clientèle nationale prédomine, continuent de voir leur fréquentation baisser.

Cette année, la reprise devrait se poursuivre selon les mêmes tendances : plus forte dans les quatre et cinq étoiles, très limitées dans les catégories plus économiques, selon les études annuelles des deux principaux cabinets de référence pour le secteur, MKG Hospitality et Deloitte.

L’hôtellerie a globalement progressé de 6,4% en 2010, selon MKG Hospitality, mais elle n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’avant-crise. En 2009, le revenu par chambre disponible, principal indicateur de l’hôtellerie qui combine taux d’occupation et prix moyen payé, avait chuté de 8,5%.

De son côté, le cabinet Deloitte, qui ne publie pas de chiffre global et parle seulement de "reprise faible", souligne surtout "de fortes disparités d’une catégorie d’hôtels à l’autre, d’une région à une autre".

Le haut de gamme à Paris est en forte croissance (+9,3% pour les quatre et cinq étoiles) alors que les revenus des une ou deux étoiles, moins touchés par la crise, progressent peu, voire baissent encore en province (-0,2%).

"La reprise s’est construite grâce à la clientèle étrangère qui se loge dans les établissements haut de gamme, plutôt parisiens et dans une moindre mesure sur la Côte d’Azur", explique Philippe Gauguier, associé chez Deloitte.

Il souligne également que cette clientèle étrangère n’est plus seulement américaine, mais aussi moyen-orientale, asiatique, russe.

Cette diversification "sécurise" le secteur, note M. Gauguier, notamment parce qu’il sera moins sensible aux variations de change euro/dollar.

C’est surtout "la clientèle affaires à fort pouvoir d’achat qui a tiré le prix moyen par le haut", plus que celle venant pour le tourisme, souligne Georges Panayotis, président de MKG Hospitality.

En bas de l’échelle, dans l’hôtellerie plus économique (2 étoiles et moins), "les taux d’occupation s’effritent depuis plusieurs années", indique Olivier Petit, également associé chez Deloitte. La clientèle y est plus française et plus touchée par la crise.

En outre, certaines grandes chaînes comme Ibis (Accor) ou Campanile (Louvre Hôtels) ont fait de gros travaux de rénovation et ont un peu augmenté leurs prix. Or, "cette clientèle est très sensible aux prix", estime-t-il.

Pour 2011, MKG Hospitality comme Deloitte prévoient une poursuite de la reprise, mais pas d’accélération.

Pour Deloitte, la croissance devrait se faire selon les mêmes tendances qu’en 2010, plus importante sur le haut et très haut de gamme (6 à 8%), mais très limitée (0 et 0,5%) pour le très économique.

L’arrivée à Paris de nouveaux établissements de luxe, Le Royal Monceau et le Shangri La fin 2010 et le Mandarin Oriental à l’été 2011, ne devrait pas affecter le secteur du très haut de gamme, au plus provoquer "un tassement", selon M. Petit, car ces établissements, dont deux sont asiatiques, "vont générer leur propre clientèle".

Source : AFP

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1153 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1153.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »