Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Meliá Hotels International : Résultats Financier du 1er (...)
mercredi 21 novembre 2018

Communiqué : Meliá Hotels International : Résultats Financier du 1er trimestre de 2018

 
 

Au premier trimestre, et malgré la dépréciation du dollar, Meliá a gagné 22,1 M€ (+18,9 %)

Meliá a vu son chiffre d’affaires augmenter de 4,2 % et son EBITDA de 13,8 %, en devises constantes.

La société affiche une bonne dynamique aux Caraïbes, où elle va ouvrir en 2018 plus de 3 000 chambres supplémentaires - à Cuba, au Mexique, en République dominicaine et en Colombie.

Performance de l’entreprise (en devises constantes)

  • Le chiffre d’affaires global a augmenté de 4,2 %
  • Le revenu global par chambre disponible (RevPAR) est en hausse de 7,4 %, progression due à 70 % aux augmentation de prix
  • Meliá poursuit sa croissance dans les villes méditerranéennes et espagnoles
  • L’EBITDA du groupe a augmenté de 13,8 %
  • Dans les villes européennes, la reprise est excellente, hormis à Berlin, en raison du manque de vols consécutif à la cessation d’activité d’Air Berlin
  • L’activité du site melia.com a progressé de 8,9 %, croissance qui a même atteint un excellent 46 % dans la zone méditerranéenne
  • La plateforme de réservation MeliaPro dédiée aux agences de voyages et autres clients professionnels a connu pour sa part une saine évolution, avec une remarquable progression des réservations Groupes via MeliaProMeetings, à 30,5 %
Contenu sponsorisé :

Résultats financiers

  • Le bénéfice par action a augmenté de 18,9 %
  • Le ratio cible endettement net/EBITDA pour l’année reste à 2
  • Les frais financiers ont reculé de 1,6 M€ (-20 %)
  • Le taux d’intérêt moyen a baissé, à 3,19 %, contre 3,4 % au 1er trimestre de 2017

Croissance internationale

  • La société a ouvert cette année 8 nouveaux hôtels (4 à Cuba, 2 en Espagne et 2 au Vietnam)
  • Depuis le début de 2018, Meliá a signé 7 nouveaux hôtels : 3 au Vietnam et 1 en Thaïlande, au Portugal, à Dubaï et au Maroc
  • Au 31 mars, Meliá avait 63 projets d’intégration d’établissements, dont 31,85 % sous contrat de gestion, pour un total de 16 000 chambres

Perspectives pour 2018

  • Les prévisions pour le deuxième trimestre continuent de pâtir des effets du taux de change du dollar face à l’euro
  • Hormis pour les variations des taux de change, les prévisions sont devenues positives, le RevPAR affichant une croissance à un chiffre stimulée par la dynamique observée en France, en Espagne et en Italie
  • La société maintient ses prévisions concernant la substantielle augmentation attendue sur les marges en 2018
  • On notera par ailleurs l’excellente performance et les très bonnes perspectives du projet Calviá Beach (Magaluf), avec l’ouverture d’un nouvel hôtel-centre commercial pour sa 7ème saison, et la très bonne performance du Palau de Congressos et de l’Hotel Palma Bay de Majorque, en exploitation depuis un an

Gabriel Escarrer Jaume, vice-président directeur et CEO de Meliá Hotels International : « L’activité hôtellerie globale de Meliá a connu un premier trimestre positif, qui s’est accompagné d’une nette reprise dans les villes européennes. Ajouté à notre stratégie visant à renforcer nos marques au plan international, à repositionner nos produits et à mener efficacement notre transformation digitale, cet environnement économique international dynamise notre expansion à l’international et nous permet de continuer à consolider notre leadership sur les segments des loisirs et des voyages d’affaires et d’agrément (bleisure), qui constitue l’une des priorités de notre plan stratégique  ».

Sur l’ensemble du premier trimestre de 2018, le revenu global de Meliá Hotels International s’est élevé à 22,1 M€, en hausse de 18,9 % par rapport à la même période en 2017. La bonne performance du groupe hôtelier a cependant été affaiblie par la forte dépréciation du dollar, en recul de 15 % par rapport au premier trimestre de 2017, car les revenus de la société sont pour une grande part générés en dollars, même si les comptes sont libellés en euros.

La dépréciation du dollar a engendré une baisse des revenus de 2 % (à 401,1 M€), en euros, même s’il y a eu en réalité une hausse de 4,2 % si l’on ne tient pas compte des différences de change. L’EBITDA a baissé de 1,1 %, mais il est en progression 13,8 % si l’on gomme là encore l’impact des différences de change. Ce résultat s’est accompagné d’une progression des marges bénéficiaires de 148 points de base. On observe une tendance similaire sur le RevPAR (revenu par chambre disponible), dont l’augmentation réelle de 1,6 % aurait été de 7,4 % sans l’effet des différences de change.

La stratégie de transformation digitale de Meliá continue à porter ses fruits, le groupe enregistrant une forte progression sur ses ventes directes en B2C, via melia.com (+8,9 % sur le premier trimestre hors différences de change), tandis que les ventes en B2B via MeliaPro ont progressé de 6,9 %, également sur le premier trimestre, résultats qui attestent de la croissance du groupe dans les zones EMEA (+21,4 %) et APAC (+18,5 %). On observe également la croissance enregistrée sur l’activité Groupes, via le nouveau site MeliaPro Meetings, en hausse de 30,48 %. Les campagnes menées par Meliá autour du digital et l’optimisation et la pénétration croissante du site internet se sont traduites par une très nette augmentation des ventes directes en ligne, en particulier dans la région Méditerranée, en progression de 46 %, dans la zone EMEA (22 %), en Asie (20 %) et sur les hôtels des villes espagnoles (15,5 %).

Du côté des résultats financiers, la dette est en légère augmentation, étant passée de 593,7 M€ en décembre 2017 à 639,8 M€ en 2017, le ratio endettement net/EBITDA restant à 2. Grâce à la baisse de la dette brute et des taux d’intérêt moyens (3,19 % contre 3,4 % au 1er trim. 2017), la société a également pu réduire ses frais financiers de 20 % (1,6 M€).

Le cours de l’action du premier trimestre est resté stable (en recul de seulement 0,1 %), restant supérieur à l’Ibex 35, qui a chuté de 4,4 % par rapport à la même période en 2017. A date, le cours de l’action est en progression de 7,7 %, pour un Ibex 35 en augmentation de 0,9 %. Le bénéfice par action est en hausse de 18,9 %.

En 2018, Meliá va continuer à dérouler son plan stratégique actuel et prévoit que les actions engagées pour accroître l’efficacité opérationnelle dans l’ensemble du réseau, qui ont déjà commencé à porter leurs fruits, vont continuer à générer des améliorations importantes qui devraient se traduire par une augmentation des marges tout au long de l’année. Les mesures déjà en place ont notamment permis une amélioration de l’EBITDA de 210 points de base aux Amériques, de 130 dans les villes d’Espagne et de 170 dans la région méditerranéenne (Iles Canaries comprises).

Impact of dollar/euro depreciation on the Results
Global RevPAR Evolution
Eur +1,6%
constant currency +7,4%
Consolidated revenues
Eur -2,0%
constant currency +4,2%
Global Ebitda Evolution
Eur -1,1%
constant currency +13,8%

Performance par région

RevPAR growth per division
Americas (excluding Venezuela) (USD) +8%
Cuba (USD) -21%
EMEA (EUR) +2,7%
Mediterranean (EUR) +6%
Spain - urban (EUR) +12,8%
APAC (USD) +12,2%
Brazil (BRL) +9,5%

La performance de la société en devise locale (hors différences de taux de change) a été positive dans toute les régions, à l’exception de Cuba, où l’activité a subi les effets de différents facteurs négatifs, tels que la fermeture temporaire d’un certain nombre d’hôtels, suite aux ouragans de 2017, et la baisse du nombre de voyageurs américains - à La Havane uniquement - due aux nouvelles restrictions imposées par le gouvernement des Etats-Unis.

On notera par ailleurs l’excellente performance des hôtels de la région méditerranéenne et des Iles Canaries (+6 % sur le RevPAR, +46 % sur les ventes en ligne via melia.com), en dépit de la fermeture de certains hôtels pour rénovation et de l’instabilité des conditions météorologiques pendant la période de Pâques. On observe également la reprise de l’activité dans les villes européennes et notamment à Paris (+16 % sur le RevPAR, +31 % sur les ventes via melia.com) et en Italie, où le RevPAR a augmenté de 21 % et les ventes via melia.com de 23 %. La moins bonne performance enregistrée en Europe concerne Berlin, revers qui s’explique par le manque de vols consécutif à la cessation des activités d’Air Berlin.

L’amorce de reprise des hôtels brésiliens, suite aux améliorations progressives de l’économie du pays, est également à signaler, le RevPAR ayant en effet augmenté de 9,5 % en devise locale et les ventes via melia.com de 7 %. En Asie, le groupe enregistre aussi une bonne performance, avec la montée en puissance de différents hôtels ouverts récemment, tels que l’Innside Zheng Zhou et le Melia Hongqiao, en Chine, le Sol House Legian en Indonésie et le Sol Beach House Phu Quoc en Thaïlande. Dans cette région, où tous les hôtels fonctionnent sous contrat de gestion, le chiffre d’affaires globale généré par les frais de gestion a augmenté de 22 % sur l’ensemble de la période considérée.

Sales evolution through Melia .com (Euro)
Americas -6%
Cuba -35%
EMEA +22,4%
Mediterranean +46%
Spain - urban +15%
APAC +20%

Dynamique positive aux Caraïbes et en Asie
Au premier trimestre de 2018, Meliá a réaffirmé son engagement aux Caraïbes, région qui est la plus dynamique de toutes les destinations de voyage au monde. A Cuba, la société a ouvert quatre des sept nouveaux hôtels prévus cette année, qui ajouteront plus de 2 150 chambres à son portefeuille. Cinq de ces hôtels sont situés dans des villes figurant au patrimoine mondial de l’UNESCO, telles que Camaguey et Cienfuegos, et vont donc aider la société a renforcer ses activités sur le segment des vacances multi-destinations de Cuba, qui prend une importante croissante. Les deux autres établissements sont les grands complexes de Cayo Santa Maria (Paradisus Los Cayos) et de Varadero (Meliá Internacional).

A la fin de 2018, Meliá ouvrira également le nouveau et spectaculaire complexe de Paradisus Playa Mujeres, qui comptera 392 chambres, sur la côte de l’Isla Mujeres, à quelques kilomètres de Cancun, au Mexique, ainsi que le Grand Reserve, en République dominicaine, avec ses 432 chambres et son concept exclusif pour la clientèle haut de gamme, et le Meliá Cartagena, premier hôtel de la société dans les Caraïbes colombiennes.

Enfin, dans la zone Asie-Pacifique, Meliá compte 44 hôtels en exploitation ou en préparation et en ouvrira 7 en 2018, qui ajouteront plus de 1 530 chambres dans les pays clés que sont notamment la Chine, le Vietnam et l’Indonésie.

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/9586 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/9586.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »