Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Tropicalia : le nouveau projet touristique de la région (...)
mercredi 19 septembre 2018

Communiqué : Tropicalia : le nouveau projet touristique de la région Hauts-de-France

 
 

Tropicalia : Une immersion dans un environnement d’envergure unique

LE PROJET
La plus grande serre tropicale au monde construite sous un seul dôme.
La promesse d’un émerveillement immédiat et d’un dépaysement total.

LA SERRE
Créée pour accueillir un monde végétal et animal en parfait équilibre :
des papillons, des oiseaux nectarivores et frugivores, des poissons et des reptiles. Une immense collection botanique : des plantes à fleurs, des orchidées, une forêt d’arbres tropicaux.

Ce concept unique construit sur plusieurs niveaux sera composé :

  • d’une forêt tropicale
  • d’une plage pour les raies et les tortues
  • d’un bassin tactile pour les enfants
  • d’un immense bassin pour les grands poissons amazoniens
  • d’un parcours pédestre de plus d’1 km

LA SURFACE
20 000 m2

LA TEMPERATURE
26°C à 28°C ventilée toute l’année

LES EQUIPEMENTS SUPPLEMENTAIRES
Tropicalia, lieu de découverte et de vie pour tous, proposera également de nombreux services autour de la culture, de la restauration et de l’hébergement grâce :

  • à la boutique de livres, souvenirs, plantes et produits tropicaux
  • à l’auditorium
  • au bar/restaurant
  • au restaurant gastronomique
  • aux chambres d’hôtes

Une salle de conférence, un laboratoire ainsi qu’une clinique formeront un espace scientifique dédié aux professionnels et ouvert aux collaborations régionales, nationales, européennes et internationales.

LA LOCALISATION
Le champ de Gretz, à Rang-du-Fliers (62)

LE BUDGET
50 Millions d’euros.
(Projet financé majoritairement par des investisseurs privés.)

LES TRAVAUX
Début du chantier au 1er trimestre 2019 - 22 mois de travaux prévus. Ouverture : 2021 - 500 000 visiteurs/an

UNE EXPÉRIENCE INÉDITE EN PLEIN COEUR DU PÔLE MÉTROPOLITAIN DE LA CÔTE D'OPALE

UNE EXPÉRIENCE INÉDITE EN PLEIN COEUR DU PÔLE MÉTROPOLITAIN DE LA CÔTE D’OPALE
Le Pôle Métropolitain de la Côte d’Opale, espace aux multiples territoires et identités, bénéficie d’une position géographique stratégique. Localisé entre Londres, Paris et Bruxelles, il est l’une des principales portes d’entrée du continent et se positionne comme étant un véritable carrefour européen. 856 115 personnes y habitent, et chaque année, et près de 24 millions de touristes viennent visiter les espaces naturels ainsi que a richesse patrimoniale qu’offre ce Pôle Métropolitain.

Le projet Tropicalia s’inscrit dans la dynamique du territoire sur les plans économiques et touristiques, en mettant à disposition de tous un espace unique et innovant, au service de la biodiversité, de la recherche et de la santé. Les partenariats locaux seront privilégiés dans cet entreprenariat : Commerces, maisons de santé, écoles, professionnels, etc. -

Faune & flore : Au contact d’un écosystème inédit et durable au Nord-ouest de l’Europe

Tropicalia abritera un monde animal et végétal évoluant en parfaite symbiose. Les visiteurs pourront ainsi découvrir une multitude d’espèces tropicales. Les parcours étagés et les chemins pédestres conçus au sein de la serre permettront à chaque visiteur d’apprécier toutes les richesses de ce spectacle naturel inédit au nord-ouest de l’Europe. L’ambiance tropicale, la luminosité, la sonorité des lieux et le bruissement des plantes répartis dans l’enceinte de la serre contribueront à une immersion totale dans ce monde tropical. Une équipe constituée d’une dizaine de professionnels et leurs assistants auront pour mission de veiller au bien-être de cet écosystème.

LA FAUNE
Papillons, oiseaux nectarivores et frugivores, poissons et reptiles

Les papillons
Plus grande serre à papillons au monde, Tropicalia accueillera près de
80 espèces de lépidoptères, soit en permanence 8000 papillons vivant en complète liberté. Grâce à la transmission des UV au travers du dôme et au volume immense de la serre, les papillons adopteront un comportement tout à fait naturel, similaire à celui de leur milieu d’origine. Ils seront importés de fermes d’élevage situées en Afrique, en Amérique du Sud ou encore en Malaisie et arriveront sous forme de chrysalides. Ces élevages permettent de préserver la forêt tropicale car maintiennent des espaces dédiés à l’alimentation des chenilles.

Environ 1000 chrysalides arriveront chaque semaine dans la serre. En effet, l’espérance de vie des papillons s’étalant de quelques jours à quelques semaines, il sera important d’assurer le renouvellement des espèces.

Plusieurs lieux de ponte seront accessibles, ainsi qu’une grande « nursery » pour que les visiteurs puissent admirer l’émergence du papillon hors de sa chrysalide en direct.

En parallèle, un programme d’élevage scientifique sera mis en place afin de parfaire les connaissances entomologiques.

Les oiseaux nectarivores et frugivores
En raison de la présence des papillons, la serre abritera uniquement des oiseaux nectarivores et frugivores. Tropicalia sera l’un des seuls lieux ouvert au public en Europe qui proposera aux visiteurs d’admirer ces oiseaux en liberté. Au total, une dizaine d’espèces seront présentes. Parmi elles, les touracos et les colibris. Pour que le visiteur puisse admirer ces étonnants oiseaux, les sources naturelles de nectar seront complétées par des distributeurs. Des perroquets, toucans et perruches seront également présents à terme dans une des futures extensions. En raison de leur grande propension à la destruction végétale, un espace dédié sera créé au sein duquel les visiteurs pourront interagir avec ces oiseaux extrêmement intelligents.

Un programme de recherche scientifique verra le jour dans le but de trouver de nouvelles solutions qui serviront à protéger de manière plus efficace ces espèces dans le milieu sauvage.

Les poissons, et les reptiles
Les visiteurs évolueront dans un immense jardin d’eau constitués de cascades, rivières et bassins. Un chemin longeant la montagne abritera un passage sous une cascade culminant à 25 m de hauteur. Le premier bassin sera entouré d’une plage de sable blanc et sa faible profondeur permettra à chacun d’observer les raies d’eau douce. Ces raies potamotrygon sont très colorées, souvent méconnues du public et peuvent atteindre jusqu’à 1 mètre de diamètre.

Le second bassin, appelé « bassin tactile », de 25m de longueur et surélevé
d’1m de hauteur permettra aux curieux de toucher facilement les carpes Koï de nature très curieuse. A heure régulière et en présence d’un animateur, les visiteurs pourront nourrir à la main une cinquantaine de carpes.

Le troisième bassin de la taille d’une piscine olympique abritera une quinzaine d’espèces de poissons amazoniens très peu représentés dans les aquariums publics. Parmi eux : les arapaïmas, ces poissons géants pouvant atteindre 3m
de longueur. Les visiteurs auront l’opportunité de les découvrir devant une surface vitrée à la façon d’un l’aquarium mais aussi par-dessus via une
plateforme et un ponton.

Des caïmans et quelques tortues seront accueillis dans un bassin-aquarium annexe. Avis aux amateurs de sensations fortes !

LA FLORE
La répartition des espèces végétales au sein de Tropicalia permettra de créer un écosystème en harmonie avec l’ensemble des espèces animales présentes. Il sera composé de 3 types de végétaux. Les plantes à fleurs sélectionnées pour leur beauté ainsi que pour leur nectar couvriront une grande partie de la serre.

Un espace de 800m2 sera réservé aux orchidées. Cet espace réunira toutes les conditions nécessaires à leur développement avec des orchidées classiques ou plus délicates ou rares. Une partie forestière sera également aménagée grâce à la plantation d’arbres acclimatés en Hollande mesurant entre 12 et 15m. Différentes espèces telles que le Caféiers, le Manguiers, le Cacaotiers ou encore le Bananier permettront aux visiteurs de découvrir l’origine des produits qu’ils consomment chez eux tout au long de l’année. Grâce au futur partenariat avec les Tulipes de Berck un endroit de stockage, de production et d’acclimatation facilitera la logistique « végétale » de Tropicalia. Dans la lutte contre les nuisibles, l’utilisation de produits chimiques sur la végétation sera remplacée par un process biologique.

Des insectes spécifiques dits « auxiliaires » seront introduits dans l’enceinte de la serre afin d’éliminer les différents parasites. Un parti-pris engagé qui permettra de sensibiliser les visiteurs aux moyens de traitements alternatifs respectueux
de l’environnement.

Infrastructure innovante : Une architecture remarquable inspirée de la 3ème révolution industrielle

Par le cabinet Coldefy & Associés Architectes Urbanistes et Dalkia, groupe EDF
Le concept :
Le concept architectural du projet propose une immersion totale dans un monde tropical ayant pour ambition de recréer au plus juste sa luxuriance naturelle. L’ampleur du projet nécessite une implantation aux pourtours de la ville autorisant un déploiement généreux ainsi qu’une capacité à accueillir de nombreux visiteurs. A l’inverse d’une « mégastructure », le bâtiment ne crée pas une rupture avec son environnement mais l’épouse et se soulève pour accueillir son univers de faune et de flore. Le bâtiment s’enchâsse partiellement dans le sol diminuant ainsi sa hauteur, permettant ainsi de minimiser son impact mais également de réduire la distance à parcourir pour les visiteurs qui commenceront leur parcours depuis le niveau haut de la serre.

Par le cabinet Coldefy & Associés Architectes Urbanistes et Dalkia, groupe EDF
Le dôme de Tropicalia :
Tropicalia sera coiffée d’un « double dôme », constitué d’une structure métallique porteuse de bandes d’ETFE de 60 m de longueur sur 4 m de largeur. Une membrane synthétique minérale en « coussins » pressurisés compose la couche extérieure du dôme créant ainsi une première isolation thermique, autorisant cependant le passage de l’intégralité du spectre lumineux. Une troisième couche d’ETFE sera déployée sous la structure porteuse afin d’accumuler sous celles-ci la chaleur produite par effet de serre.

« Notre objectif principal, pour le projet Tropicalia, est d’optimiser l’efficacité énergétique du dôme tout en minimisant l’impact sur l’environnement extérieur , explique Denis Bobillier, Directeur Technique des Grands Projets chez Dalkia. « Nous avons donc conçu un double dôme producteur de sa propre énergie, capable de maintenir l’ambiance tropicale quelque soit le climat extérieur car l’un des principaux enjeux pour la performance de la serre est son système de chauffage.  » Grâce à la double couche ETFE de la couverture et aux innovations de la société dunkerquoise Terraotherm - spécialisée dans le génie thermique -Opale Tropical Concept, le cabinet d’architectes Coldefy & Associés et Dalkia ont conçu une serre tropicale dotée d’un équipement visant à réduire au minimum son empreinte carbone.

Tropicalia exploitera de façon inédite le recyclage de l’énergie thermique produit par l’effet de serre. « En été, ou par très beau temps, le double dôme portera à haute température une lame d’air qu’un dispositif échangeur thermique va, après aspiration, transférer les calories de l’air à l’eau pour être enfin stocker dans des bassins d’eaux chaudes. Cette chaleur sera restituée la nuit ou pendant les périodes les plus froides. L’immense surface du dôme permettra également la récupération des eaux pluviales pour satisfaire les besoins des plantes en eau tout au long de l’année. »

« Ce double dôme isolant protégera l’écosystème tropical l’été et maintiendra sa température l’hiver. » conclu Denis Bobillier. L’enterrement partiel de la serre renforcera cette isolation. « La chaleur excédentaire pourra donc être directement utilisée, stockée ou encore redistribuée à nos voisins dans le cadre d’un réseau de chaleur privé ou d’une « smartgrid ».

Par le cabinet Coldefy & Associés Architectes Urbanistes et Dalkia, groupe EDF
A l’intérieur du dôme :
La qualité des espaces intérieurs est assurée par un unique volume, interrompu sans aucune structure verticale. La serre sera bordée de grands espaces végétalisés pour optimiser l’isolation du lieu mais aussi et surtout pour permettre une plus grande immersion dans le milieu tropical. Le parcours du visiteur démarrera au niveau supérieur de la serre par l’accès à une passerelle qui traversera la canopée d’une forêt. Puis, le chemin descend et s’enroule lentement autour d’une « montagne », naviguant entre des cascades et des chutes d’eau spectaculaires.

Ce parcours offre une expérience étagée à travers différentes strates arborées. Au niveau du sol, un chemin sinueux oriente vers le premier point d’eau. Lors de son parcours entre les bassins, le visiteur traverse une grande zone d’arbustes peuplés de papillons. Le dernier et le plus grand des bassins s’insère dans la topographie des lieux.

Écrin unique : Véritable lieu de vie accessible à tous toute l’année

Tropicalia prolonge l’émerveillement et le dépaysement en offrant aux visiteurs une multitude de services en dehors de la serre tropicale.

Pour les visiteurs :
Un magasin composé d’une librairie mettra à disposition des ouvrages sur le thème de la nature et de l’environnement. Des objets souvenirs destinés aux petits et aux grands - chrysalides de papillons indigènes, peluches, figurines d’insectes, tableaux de papillons, stylos, etc. - seront disponibles, de même qu’un service entomologique qui proposera divers produits pour lutter de manière naturelle contre les nuisibles du jardin. Des produits de qualités et originaux sélectionnés en lien avec la thématique du parc compléteront l’inventaire.

Un bar et un restaurant, situés dans la continuité du parcours, inviteront les visiteurs à se détendre. Cet espace accueillera également des jeux pour enfants, des salles de projection de documentaires ainsi que des activités ludiques et interactives.

Un restaurant gastronomique sera également ouvert. Accessible par une entrée spécifique, il offrira aux futurs clients la possibilité de déguster les plats d’un Chef étoilé tout en profitant d’une vue imprenable sur l’intérieur de la serre.

Pour les entreprises :
Des salles de conférences modulables seront conçues pour répondre aux besoins des entreprises et associations locales. Elles permettront l’organisation de séminaires et de conférences à thème notamment au moment d’expositions et salons organisés par Tropicalia.

Un auditorium de plus de 350 places, pensé comme un véritable amphithéâtre pourra également accueillir des séminaires, des conférences ou encore servir de salle de projection.

L’hôtellerie :
Des chambres d’hôtes permettront une immersion totale dans l’univers de la serre. Le matin, un réveil tropical avec petit déjeuner en terrasse en compagnie des papillons assurera un dépaysement garanti !

Éveil : Un voyage stimulant pour l’esprit et les sens

Tropicalia est une invitation aux rêves et aux voyages. Chaque visiteur entrera dans un véritable « jardin d’Eden » où la découverte et l’émerveillement seront omniprésents. La faune et la flore offriront un outil pédagogique fort, pour permettre aux visiteurs de comprendre et d’apprendre le fonctionnement des écosystèmes de notre planète.

Tropicalia ouvrira donc une voie vers l’éco-citoyenneté et l’éco-responsabilité et s’adressera à un large public :

  • La petite enfance : les crèches, halte-garderies, centres aérés. - Le milieu scolaire : de la maternelle à l’enseignement supérieur.
  • Le milieu du polyhandicap : les centres de rééducation, les instituts médico-éducatifs, les maisons et foyers d’accueil spécialisé, les centres d’éducation et soins spécialisés, les établissements médico-sociaux.
  • Les personnes âgées autonomes : les Foyers Logements, les Résidences Services, les associations.

La serre participera à l’accomplissement des projets d’animation et des projets thérapeutiques de ces établissements.

Tropicalia sera également un site privilégié pour la recherche scientifique, notamment pour travailler autour de la conservation des espèces en milieu sauvage. Les domaines étudiés seront variés : la biologie, la médecine vétérinaire, l’ethnologie, la botanique, etc. Les étudiants des différentes disciplines seront les bienvenus pour leur thèse de doctorat. Un programme d’étude et de recherche est envisagé entre les différentes Universités et Ecoles.

L’équipe : Porteurs et partenaires du projet

Dr. Cédric Guérin
Président

Le Dr. Cédric Guérin est passionné par la nature depuis toujours. Après avoir vécu une partie de son enfance en Afrique, il devient vétérinaire, multiplie les expériences professionnelles et s’oriente rapidement vers la médecine des NAC.
Désireux de partager sa passion, le Dr. Guérin invente le concept Tropicalia en 2009. Son objectif : émerveiller les gens pour leur donner envie d’apprendre et de respecter leur environnement.

Mr. Philippe Charrier
Membre du Directoire

Philippe Charrier est coordinateur de chantier et directeur de son entreprise depuis maintenant 19 ans. Sa grande expérience professionnelle dans le secteur de la construction (Etablissements sanitaires, grandes surfaces) et notamment avec Eurotunnel, lui permet aujourd’hui d’avoir un regard éclairé sur les futurs défis du chantier Tropicalia. Philippe a rejoint l’équipe début 2016.

Nicolas Fourcroy
Membre du directoire – Partenariats Publics et Privés

Juriste de formation, spécialisé en droit et procédures de l’Union européenne, Nicolas Fourcroy accompagne depuis plus de 10 ans des grands projets d’infrastructures et des entreprises dans leur développement, la mobilisation et la sécurisation des outils publics et privés du développement économique. Il rejoint le Dr Guérin en 2015 et participe en tant qu’associé au développement du projet Tropicalia..

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/9322 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/9322.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    Projet inutile ! Je suis contre à 100% ! Idéal pour la surconsommation d’énergie, une Serre de 20000 m carré chauffé à 38 degrés dans une région où il fait moin de 25 en moyenne ! Bravo, encore une preuve ou la rentabilité passe avant la bonne conscience ! Je vais de suite créer une pétition contre !

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »