Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Pour le GNI Hôtellerie & Restauration, les mesures (...)
vendredi 17 août 2018

Communiqué : Pour le GNI Hôtellerie & Restauration, les mesures annoncées par le gouvernement en faveur du tourisme français vont dans le bon sens !

 
 

Ce 19 janvier 2018, Edouard Philippe présidait le 2ème Comité Interministériel pour le Tourisme (CIT), l’occasion pour le gouvernement de présenter de nouvelles mesures en faveur de la promotion de la France et de l’investissement.

Des mesures qui marquent une véritable volonté de créer une nouvelle dynamique alors que le tourisme en France commence à reprendre des couleurs après une période difficile consécutive aux attentats meurtriers qui ont frappés le pays.

« Ces mesures visent d’une part à provoquer encore plus de demandes en accentuant encore la promotion de la destination France et à améliorer l’offre touristique par la relance de l’investissement. Clairement le gouvernement nous montre qu’il ne se contente pas de discours, il agit ! » commente Didier Chenet, Président du GNI au sortir du CIT.

En termes de promotion de la destination France, la mesure phare annoncée par le gouvernement consiste à donner encore plus de moyens à Atout France, l’agence d’état en charge de la promotion du tourisme en France : 100 millions en 2020 !
Si la France reste la 1ère destination mondiale avec 89 millions de touristes en 2017, sa promotion souffrait cruellement de moyens.

« Jusqu’à présent le budget d’Atout France, explique Didier Chenet Président du GNI mais aussi administrateur de cet organe, est de l’ordre de 32 millions apportés par l’Etat auxquels s’ajoutent les sommes tirées de partenariats noués par l’agence avec des opérateurs ou acteurs de l’univers du tourisme ou du voyage, soit une enveloppe globale de l’ordre de 70 millions. »

Il passera à terme à 100 millions grâce à une plus grande contribution de l’Etat (de l’ordre de 15 millions d’euros) mais aussi de plus gros apports de partenaires privés.

Pour Didier Chenet, un renforcement des moyens d’Atout France était indispensable dans la compétition mondiale à laquelle se livrent les pays touristiques. « On ne pouvait plus se contenter des 82 centimes d’euros engagés par touriste. Désormais l’investissement sera de 1 euro par touriste. »

Mais Didier Chenet tempère cet optimisme. « Ce budget est encore loin de celui des pays leaders en terme de recettes touristiques comme l’Espagne et les Etats Unis (2 € par touriste) ou encore le Royaume Uni (1.80 € par touriste). Pour séduire les touristes, les faire venir en France, les faire dépenser plus encore, il faut savoir, investir ! »

Il met aussi en garde le gouvernement sur la participation des acteurs mondiaux du tourisme comme Expedia. « Il faudra être vigilant et s’assurer qu’ils jouent le jeu. Ces géants se sont bien trop longtemps comportés comme des prédateurs, imposant à nos hôteliers des clauses abusives et même parfois illégales. Il faudra savoir exiger d’eux qu’ils respectent nos hôteliers et nos datas. »

Autre annonce faites par le gouvernement, la relance de l’investissement touristique par une mise à contribution de la Caisse des dépôts et de BPI France notamment.

La Caisse des Dépôts va voir son enveloppe de fonds augmenté de 500 millions d’euros sur les 5 prochaines années avec pour objectif de réaliser 3.5 milliards d’euros d’investissements supplémentaires sur la même période.

Avec BPI France, la Caisse des Dépôts va renforcer son dispositif de « prêt hôtellerie » dont le plafond est porté de 400 000 euros à un million d’euros.

Enfin, un accompagnement des porteurs de projet sera organisé par la création d’un front office « ingénierie » capable de lever les obstacles actuels à l’investissement.

« C’est bien, juge Didier Chenet, mais attention à ne pas oublier les TPE PME du secteur. Le tourisme en France c’est aussi et surtout de très petits établissements dont la trésorerie a été asséchée par les mises aux normes sécurité et accessibilité. Pour leur donner l’envie et les moyens d’investir, il est indispensable d’organiser un accès direct au crédit et un accompagnement de proximité ».

« En réponse, le Premier Ministre a décidé d’inscrire ce point à l’ordre du jour du prochain CIT qui se tiendra le 17 juillet prochain. Nous pourrons exposer notre projet de fonds souverain dédié au tourisme. Ce fonds pourrait être piloté par des représentants de l’Etat mais aussi des professionnels du tourisme et de l’investissement. Il aurait pour mission d’aider les entrepreneurs en termes financier mais aussi managérial. »

GNI - Groupement National des Indépendants de l’Hôtellerie - Restauration
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du GNI et du GNI-SYNHORCAT, Pascal Droux, président du GNI-FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du GNI-CT-CHRD est également président délégué du GNI.

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/8953 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/8953.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »