Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Devises : un indicateur de tendances pour les flux (...)
vendredi 16 novembre 2018

Communiqué : Devises : un indicateur de tendances pour les flux touristiques

 
 

BAROMETRE CPOR DEVISES 2017 : Les espèces restent le moyen de paiement préféré des français, et le favori dans près de 85% des transactions des consommateurs autour du globe.

1 - DEVISES : LES ESPECES ONT LE VENT EN POUPE !
Dans une société de dématérialisation où le numérique envahit le quotidien, le billet de banque conserve toutes ses lettres de noblesse. CPoR Devises, premier intervenant sur le marché du change manuel en France, dresse un état des lieux…

Les nouveaux billets mis en circulation en 2017 (source CPoR Devises)
Pendant des millénaires, on s’est contenté d’utiliser des matériaux précieux pour régler ses achats (pièces d’or ou d’argent, sel et même coquillages). Mais à partir du milieu du XVIIe siècle, les orfèvres londoniens ont commencé à émettre des certificats de dépôt, et leurs possesseurs se sont rendu compte qu’il était beaucoup plus facile de payer et de se faire payer avec ces bouts de papier plutôt qu’avec des pièces métalliques.

La monnaie fiduciaire était née.
Aujourd’hui les choses ont bien changé … C’est la Banque Centrale ou Institut d’émission, qui possède le privilège d’émettre les billets de banques dans tous les pays du monde. Les nouveaux modes de consommation et la démocratisation des systèmes de paiements électroniques, en forte progression, bousculent l’ordre établi des paiements en espèces.

Pourtant dans une société lancée dans la dématérialisation, où le numérique envahit le quotidien, le billet de banque conserve toutes ses lettres de noblesse.

Pour bonne preuve, pas moins de 10 pays mettront en circulation de nouveaux billets de banque en 2017. A l’instar de la Banque de France qui a mis en circulation en avril dernier son nouveau billet de 50 € de la série « Europe » sur l’ensemble du territoire français, c’est aussi Gibraltar, la Pologne, la Hongrie, la Suisse et la Norvège qui ont émis de nouvelles coupures au 1er semestre 2017.

Suivis au second semestre par le canada, les Maldives, Israël, l’Australie et l’Argentine

Pendant que ces coupures entrent dans leur nouvelle vie, d’autres sont, en parallèles, retirées du marché tels : les 20 pesos dominicain, les 100 et 500 couronnes suédoises, les 2000 et 5000 forint hongrois, les 5 livres du Royaume Uni et aussi les 100 et 200 couronnes norvégiennes..

A SAVOIR…Les billets de banque sont constitués de coton, trituré et mélangé à du lin, puis lissé afin d’obtenir un type de papier spécifique. Ils comportent un filigrane et un fil de sécurité intégré. L’encre de sécurité et l’impression en taille-douce ont également leur prix. La production d’un billet de banque revient en moyenne à 30 centimes.

Election du billet de l’année 2016 : la Suisse remporte tous les suffrages !
La Société Internationale de billets de banque (IBNS) a été fondée en 1961. Elle a pour but de promouvoir, de stimuler et d’avancer l’étude et la connaissance des billets de banque et des monnaies en papier à l’échelle mondiale ainsi que toutes les questions s’y rapportant selon des lignes éducatives, scientifiques et historiques.

L’IBNS prend l’initiative, chaque année, d’élire le billet de banque le plus exceptionnel. Les billets proposés doivent avoir été délivrés au public, pour la première fois, au cours de l’année de l’attribution. Les critères retenus sont : le mérite artistique, la conception, l’utilisation de la couleur, le contraste, l’équilibre et les caractéristiques de sécurité de chaque billet candidat.

L’IBNS a élu le billet de 50 CHF comme billet de l’année 2016.

2 - DEVISES : UN INDICATEUR DE TENDANCES POUR LES FLUX TOURISTIQUES

Les destinations phares en 2017 selon le "baromètre" CPoR Devises

Dans toute l’Europe, le nombre de vacanciers prévu pour l’été 2017 est en nette augmentation : 63% des Européens préparent leur valise contre 54 % en 2016. Cette croissance est visible partout sur le continent, et s’étend jusqu’aux Etats-Unis et au Brésil qui accueillent cette année 66% de voyageurs européens. Cependant, les séjours sont plus courts et le budget réduit.

Comme chaque année CPoR Devises dresse un tableau des destinations les plus en vogue en 2017 en prenant, pour baromètre, son offre et ses ventes de devises…

Le Costa Rica, le Sri Lanka, les Philippines sont les grands challengers, mais aussi la Thaïlande qui redevient une destination très prisée L’Islande continue sa belle ascension et comme chaque année, à l’approche de l’été, la Norvège et la Suède
restent des valeurs sûres.

L’Afrique du sud est de plus en plus demandée au détriment du Kenya qui est occulté depuis quelques années. Dans le registre des destinations proches : la Croatie, la Hongrie, la Pologne et la République Tchèque sont dans le palmarès. La Russie reste toujours une destination en vogue à l’approche des beaux jours.

3 - LES DEVISES S’IMPOSENT FACE AUX NOUVEAUX MODES DE PAIEMENT
Achats du quotidien, pourboires, cadeaux : devra- t-on, un jour, changer ses habitudes et troquer son portemonnaie contre de simples cartes de crédit et un Smartphone équipé de la fonction paiement ? Si certains pays comme la Suède et le Danemark (et, hors l’Union Européenne, la Norvège, le Québec ou la Corée du Sud) mènent une politique en ce sens, pour l’Allemagne, à contrario, « le cash, c’est la liberté ".

Considérant que l’argent liquide est non seulement pratique mais aussi un solide bouclier qui protège l’autonomie et la vie privée de chacun, les Allemands préfèrent régler leurs achats en espèces et continuent de s’opposer à la tendance des paiements par carte bancaire ou par voies électroniques.

Les espèces restent le moyen de paiement favori dans près de 85% des transactions des consommateurs autour du globe. Environ 14000 milliards de dollars passent régulièrement de main en main : Il n’y a même jamais eu autant de monnaie en circulation !(source sondage Mastercard 2016)

La monnaie électronique semble avoir le vent en poupe, alors pourquoi les espèces font- elles de la résistance ? Réponses de CPoR Devises…

Le mode de paiement le plus utilisé en Europe : L’Europe est un bon exemple de l’importance que les consommateurs accordent encore aux espèces. Selon les statistiques fournies par la BCE, l’argent liquide représente encore 60 % des
opérations de paiement dans l’Union européenne, ce qui fait de lui le mode
de paiement le plus utilisé, et de loin.

Le mode de paiement préféré des français : En volume, 44 % des transactions en France sont encore faites en cash d’après le "Cash Report 2016". Pour un pays qui a inventé la carte bancaire et où l’utilisation des chèques reste conséquente, le cash est donc encore bel et bien d’actualité.

66%* de ceux qui partent à l’étranger changent de l’argent pour disposer de devises billets avant leur départ avec un retrait moyen de 495€. Cette option reste aussi la solution préférée des Français.

La majorité d’entre eux la considèrent comme plus économique, plus sûre et plus pratique.

Payer en liquide permet de :

  • Mieux contrôler ses dépenses : l’évolution des transactions vers des paiements sans espèces va générer 10 milliards de dollars de dépenses de consommation supplémentaires à l’échelle mondiale au cours de la prochaine décennie, selon une étude 2016 du think-tank The Demand Institute,
  • Echapper à des frais et taxes importants lors de retraits d’argent ou de paiements par carte bancaire,
  • Voyager l’esprit tranquille : 31% disent ne pas avoir réussi à payer par carte bancaire, 26% ne pas avoir réussi à retirer de l’argent à un distributeur automatique dans certains pays (sondages CPoR Devises 2014),
  • Se sentir sécurisé face aux potentielles « cyber attaques » qui rendent aujourd’hui vulnérable le monde du digital et par conséquent celui des paiements virtuels,
  • Garder le contrôle sur ses données personnelles,
  • Garder une totale liberté de choisir un mode de thésaurisation pour son épargne

Où et comment se procurer des devises avant son départ ?

  • La commande traditionnelle, au guichet ou par téléphone, auprès de son agence bancaire
  • La commande à distance sur le site de sa banque. Les devises peuvent être livrées, à sa convenance, dans l’une des agences de son réseau bancaire. La quasi-totalité des caisses du CREDIT AGRICOLE propose ce service aux clients.
  • Le « pack devises » : prêt à l’emploi, sans passer commande : préparé à l’avance, le client peut disposer de ses devises en quelques minutes seulement en contactant sa banque. CPoR Devises propose une gamme complète de packs dans les 4 principales devises :le dollar américain USD, le dollar canadien CAD, la livre sterling GBP, et le franc suisse CHF. Le réseau le plus équipé pour la mise à disposition des packs reste le CREDIT AGRICOLE. On pourra néanmoins également s’adresser (selon les régions et les villes concernées) à la Caisse d’Epargne, la Banque Populaire, la BNP. Par ailleurs certaines agences du Crédit Mutuel CIC disposent d’un stock de dépannage en devises pour faire face à des commandes de dernière minute.

Les dispositifs d’information mis en place par CPoR Devises

  • L’application « Devises CPoR » pour sensibiliser 85% des « mobinautes », voyageurs » en France.
  • le site www.cpordevises.com : Où l’on retrouve l’ensemble des informations pratiques, La monéthèque, les cours…
  • La Web Radio « Or info » http://www.cpordevises.com/webradio :première radio web dédiée à l’or et aux devises

CPoR Devises en quelques mots …
Détenue à 80% par le groupe Tessi et à 20% par Crédit Agricole S.A., CPoR Devises, qui bénéficie du statut d’établissement de crédit spécialisé, est présidée par Jean-Pierre DJIAN .Elle propose des prestations spécifiques au traitement des devises et produits or pour les banques, les intermédiaires agréés et les grandes entreprises. CPoR Devises est le premier intervenant sur le marché du change manuel en France. Elle gère l’achat, la vente et l’expertise des devises pour le compte des banques et des intermédiaires agréés ; elle assure la liquidité du marché du change manuel.

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/8065 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/8065.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »