Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Bidroom.com reprend les clients de Booking.com
mercredi 14 novembre 2018

Communiqué : Bidroom.com reprend les clients de Booking.com

 
 

La startup néerlandaise compte prendre le contrôle des clients des principales plateformes de réservation

Bidroom.com, la plateforme de réservation qui s’accroît à pleine vitesse en Europe, annonce une fonction censée perturber la position de Booking.com et d’Expedia sur le marché, en proposant de meilleures offres et en dérobant les réservations. Les clients qui ont déjà effectué une réservation en utilisant une des plateformes de réservation populaires, seront désormais assurés d’économiser au moins 5% (même chambre, mêmes dates), si ils envoient leur confirmation de réservation à save chez bidroom.com

Comment ça marche ?
L’idée derrière cette nouvelle fonction est d’aider les clients, ainsi que les hôteliers. Bidroom.com n’applique aucun frais au client et ne prend aucune commission aux hôtels, alors que Booking.com et Expedia fixent leur taux de commission à des niveaux indécents - jusqu’à 25%.

Fidèle à sa devise, toujours offrir au client le meilleur prix, Bidroom donne à ses utilisateurs l’opportunité d’obtenir de meilleures offres sur des réservations déjà effectuée. Le processus est très simple : les utilisateurs ont seulement à envoyer par mail leur confirmation de réservation effectuée depuis Booking.com, Expedia ou Hotels.com sur save chez bidroom.com. Bidroom traite ensuite la requête sur sa propre plateforme pour trouver une meilleure offre dans le même hôtel avec les mêmes conditions de chambre. L’utilisateur peut alors réserver à un prix plus bas. Une fois que la nouvelle réservation est acceptée par l’hôtel, l’utilisateur peut annuler la réservation d’origine (si elle inclut une annulation sans frais). La plateforme néerlandaise promet aux utilisateurs une réduction entre cinq et quinze pourcent sur la réservation d’origine.

“Nous ne pouvons pas le nier, notre but est de reprendre les réservations de Booking.com et d’Expedia. C’est logique de faire une réservation avec nous à la place, car nous sommes toujours aptes à offrir un meilleur prix pour les clients que les plateformes citées ci-dessus, tout en rendant également l’affaire plus profitable pour les hôtels.” - explique Michael Ros, le PDG de Bidroom.com.

Aider les hôteliers à économiser de l’argent
Se réclamant comme une plateforme, plutôt qu’une agence de voyage en ligne, la mission de Bidroom est d’aider les voyageurs et les hôteliers dans la négociation du meilleur prix. Alors que les principaux sites de réservations imposent souvent aux hôtels de larges commissions, Bidroom n’en impose aucune. En permettant aux hôtes de réserver à nouveau leur chambre via Bidroom, les hôteliers peuvent économiser jusqu’à vingt pourcent de commission par réservation.

Bidroom Price Alert
Bidroom s’est massivement étendu et a sorti des améliorations majeures sur son site. La plateforme a récemment lancé la fonction Price Alert. Quand un utilisateur recherche un hôtel, mais ne termine pas le processus de réservation, le site sauvegarde la recherche et informe l’utilisateur à chaque baisse de prix.
La fonctionnalité de reprise de réservation est disponible depuis désormais une semaine, et a déjà entraînée une centaine de nouvelles réservations. Plus d’informations disponibles sur Bidroom.com/betterdeal.

A propos de Bidroom.com
Bidroom.com est la plateforme de réservation internationale sans commission, fondée en 2014 aux Pays-Bas. Depuis lors, la société s’est rapidement étendue et a déplacé son quartier général à Amsterdam, puis a ouvert un second bureau à Cracovie, en Pologne. Bidroom n’impose pas de commission aux hôteliers, et leur demande en échange d’offrir aux hôtes au moins cinq pourcent de réduction sur leurs prix affichés sur d’autres plateformes de réservation. Tout le monde y trouve son compte !

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/7409 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/7409.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 11 février 2017 à 09:40, par Hotel le Manoir Saint Michel

    Et leur modele économique ? L’amour et l’eau fraîche ?

    2. le 11 février 2017 à 09:49, par TH

    Ce sont les hôtels qui paient un abonnement mensuel

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »